Chine : Une destinations en vogue

Une destination méconnue aux multiples facettes annoncée comme l’une des destinations d’Asie les plus en vogue d’ici 2024

Annoncée comme l’une des destinations les plus fréquentées par les Français dans les cinq ans à venir, les richesses de la Chine restent encore méconnues. Que vient à l’esprit du voyageur français lorsque l’on évoque la Chine ? Quelles sont ses préférences touristiques en matière de transports, gastronomie et visites ? Air China livre les résultats d’une étude menée fin 2018.

 

Air China, compagnie aérienne nationale chinoise et acteur majeur du transport aérien dans le monde, a mené une étude auprès de 2 000 Français fin 2018. Celle-ci recense les préférences des Français en matière de voyage et leur perception de la Chine d’aujourd’hui, en tant que destination touristique et destination d’affaires. D’ici 2030, la Chine devrait être le pays le plus visité au monde. Néanmoins, son image se heurte encore et toujours à de nombreux clichés et stéréotypes de la part des voyageurs français. 

 

Un attrait indéniable pour la Chine, pays mystérieux et méconnu

 

Great Wall of China at the Jinshanling section.

C’est un fait, les Français sont des voyageurs aguerris et enthousiastes. A la recherche de dépaysement, d’aventure et d’exotisme, ils ont le goût du voyage à l’étranger. Généralement attirés par la découverte de cultures étrangères, ils sont majoritairement fascinés par l’Asie, et la Chine en particulier. 59% des Français interrogés souhaitent découvrir l’Asie dans les cinq prochaines années, et, visiblement, la Chine est déjà l’un des premiers pays sur leur « wish list[1] ». Une aubaine pour la Chine, car le pays regorge de sites culturels à couper le souffle et d’activités inattendues à vivre en amoureux, en famille, entre amis, ou en solitaire !

Les raisons de vouloir visiter le pays sont très diverses. Bien que ses paysages soient d’une beauté stupéfiante, c’est son histoire et sa richesse culturelle qui fascine et attire plus de deux tiers des Français. Parmi les sites historiques considérés comme captivants par les voyageurs français : ils sont 84% à mentionner la Grande muraille, 72% la Cité interdite, et 63% l’Armée de terre cuite. Bien que l’on ait en tête l’image d’un vaste pays, intensément peuplé où se développent des gigantesques métropoles, la Chine recèle d’incroyables lieux où la nature est reine. A Chengdu, par exemple, où les pandas géants et la découverte de leur habitat naturel sont l’attraction principale. Ce paradoxe reflète donc clairement une volonté affirmée des Français de découvrir la Chine.

Une expérience multifacette, entre idées préconçues et curiosité

La plupart des voyageurs français sondés croient que la Grande muraille est visible depuis l’espace ! Une idée reçue qui a la dent dure… et contribuant à façonner le mythe chinois ainsi que sa réputation. Leur curiosité semble cependant prendre le dessus. De nombreux voyageurs s’adonneraient en Chine à des activités qu’ils ne feraient certainement pas en France. Manger avec des baguettes, par exemple, expérimenter la médecine chinoise, l’acupuncture ou encore s’initier aux arts martiaux !

L’exotisme et le goût de l’aventure français revient à table. Au niveau gastronomique, certains plats traditionnels font hésiter : les œufs de cent-ans par exemple, les organes d’animaux, les pieds de poulet ou encore les insectes comestibles… D’autres spécialités donnent l’eau à la bouche. C’est le cas du canard rôti pékinois mentionné comme spécialité culinaire par 70% des Français, des bonbons barbe du Dragon, de la soupe de tortue ou même du crabe chevelu, une spécialité culinaire pour 24% des interrogés. N’oublions pas les breuvages chinois les plus convoités : thé au jasmin, bières locales, café du Yunnan, vin rouge, sirop de prunes et le Baijiu, spiritueux traditionnel chinois.

Un fait plutôt amusant, certains films chinois influencent d’avantage les Français dans leur décision de découvrir le pays. Parmi ceux-ci, « La Grande Muraille » de 2016 ainsi que « Le Dernier Empereur » de 1987 ; pour les paysages sublimes mis en scène, mais aussi l’emblématique « Tigre et Dragon » de 2000 ou encore « Karate Kid » de 1984, pour leurs incroyables scènes d’action.

Air China, une passerelle entre la France et la Chine

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *