Renaissance à Cheverny Val de Loire

Le Château de Cheverny, c’est avant tout une histoire de famille qui dure depuis six siècles.

Ce château du Val de Loire est un exemple magnifique de l’architecture classique du XVIIe mais… il existait avant une forteresse Renaissance avec ses jardins et leurs parterres. Forteresse dont aujourd’hui il reste une gravure, et qui fut le théâtre d’une période agitée et romanesque !

Pendant tout le XVIe siècle, les intrigues se succèdent à Cheverny…

C. Mouton – CRT Centre-Val de Loire

Le propriétaire du château fortifié (construit vers 1510 avec l’accord du roi Louis XII), Raoul Hurault, meurt en Italie pendant le siège de Naples en 1528. Le roi François 1er accuse alors injustement ses financiers de malversation. A la suite de cette amende, Marie de Beaune, veuve de Raoul, doit régler 100 000 livres au Roi François 1er. Ruinée, Marie de Beaune se voit alors dans l’obligation de vendre Cheverny à Pierre de Ruthie, lieutenant de la vénerie du roi, en 1537. Après être passé dans les mains de son neveu, Bernard de Ruthie, Abbé de Pontlevoy, le château est vendu en 1551 à Diane de Poitiers.

Mais le 25 février 1564, Diane de Poitiers doit restituer Cheverny aux deux frères héritiers Jacques et Philippe Hurault, fils de Raoul et Marie, qui ont réussi à apporter la preuve d’un vice de procédure dans la vente de 1537. C’est Philippe qui reprendra Cheverny. Il aura un grand destin au service des Rois Charles IX puis Henri III dont il sera le chancelier. Après une brillante carrière, il sera fait Comte de Cheverny.

Philippe Hurault cèdera le château à son fils Henri qui décidera de le détruire pour reconstruire un chef d’œuvre de style classique au début du XVIIe siècle. La Renaissance aura été pour la famille Hurault une période agitée et incertaine. Mais c’est à force de volonté et de ténacité que finalement la famille retrouvera son château, son domaine et son honneur !

Forts de cette période riche en rebondissements et du 500ème anniversaire de la Renaissance en Val de Loire, Charles-Antoine et Constance de Vibraye, propriétaires du Château de Cheverny, ont décidé de célébrer la Renaissance. En effet, lors du deuxième festival du chapeau, la Renaissance sera mise à l’honneur pendant le défilé du19 mai.

Les habitués le savent. Les néophytes le découvriront : les 22 et 23 juin se rendre au Château de Cheverny, c’est faire un voyage exceptionnel dans le temps… L’occasion de vivre l’ambiance de Venise à l’époque Renaissance, durant une soirée exceptionnelle le samedi 22 juin… Alors que des milliers de bougies illumineront les jardins du château, plus d’une centaine de Vénitiens en costumes illuminés déambuleront dans le parc. Dépaysement garanti mais aussi occasion unique de visiter le château de nuit avant un magnifique feu d’artifice sonorisé ! On croirait presque pouvoir croiser le peintre Titien dans les allées du domaine.

Puis, dès le 1er juillet, une nouvelle exposition LEGO® sera entièrement consacrée à cette époque. Une exposition à vivre en famille au cours de laquelle, dans le château, chacun pourra admirer la réplique d’une chaise, d’un coffre et d’une table Renaissance ainsi que le buste d’Henri IV… en petites briques danoises et, bien entendu, grandeur nature. A admirer également : un tableau de Jeanne d’Aragon, signé Raphaël et revu par LEGO®. Autant d’objets et d’œuvres qui existent tous dans le château, dans leur version originale ! Les visiteurs pourront également apprécier la maquette de l’ancien château construit vers 1510 ou encore un tableau La Joconde, à faire pâlir de jalousie Léonard de Vinci… « Mélange étonnant entre la brique LEGO® et notre patrimoine historique, cette exposition sera l’événement familial du moment ! », commente la Marquise de Vibraye.

Sans oublier le 1er décembre, une journée consacrée à « L’art de vivre à la Française » avec des ateliers, notamment sur « L’art de recevoir à la Renaissance ».

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *