Ambon: un paradis en Indonésie

AMBON en INDONESIE, la Porte d’Entrée naturelle de l’Archipel des Moluques.

unnamed-9

Située entre l’Archipel des Célèbes à l’Ouest (on dit Sulawesi en langue Bahasa Indonesia) et la très grande île de Papouasie à l’Est, l’île d’Ambon, loin des hordes touristiques, est montagneuse et fertile, luxuriante et riante. Coincée entre la Mer de Seram au Nord et la Mer de Banda au Sud, Ambon fait partie d’une chaîne circulaire d’îles volcaniques.
Longue de 51km, celle qu’on appelle aussi l’île aux épices. Elle a été découverte par les Portugais en 1515 (ça ne s’invente pas) et a ensuite été colonisée en 1605 par les Hollandais, du temps de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales. Elle passera ensuite aux mains des Anglais plusieurs fois avant de revenir à la République d’Indonésie.

unnamed-11

Il y a plus de 17 500 îles en Indonésie et l’île d’Ambon n’est qu’un confetti dans cet univers aux multiples archipels qui s’égrappent d’Est en Ouest et du Nord au Sud. Ambon dans l’Archipel des Moluques se mérite comme ‘destination de bout du monde’. Mais c’est une île à la mode, une alternative à Bali ou Lombok, sans aucune comparaison d’ailleurs. On vient à Ambon pour une certaine authenticité, un accueil chaleureux et simple. Les paysages équatoriaux sont exceptionnels, abritant une faune et une flore bien préservée. Les longues plages de sable fin à Ambon ou Banda, l’île voisine, invitent aux Robinsonnades et à une furieuse envie d’y aller avec son ou sa Vendredi. Pourtant, l’île a connu de violents conflits intra communautaires et religieux, il y a quinze ans en arrière, avec déplacements de population, mais la paix et la sérénité semblent s’être installés durablement.

Ambon: un paradis en Indonésie Ambon Indonésie

Il faut compter deux heures d’avion avec la compagnie aérienne porte drapeau d’Indonésie, à savoir la Garuda pour rallier Ambon depuis la grouillante Djakarta.

L’île aux épices comme on l’appelle aussi est le paradis du clou de girofle, du poivre et encore de la muscade, ainsi ce n’est pas par hasard qu’elle était placée au cœur de la route coloniale et maritime des épices. Des épices qui ont bien inspiré la cuisine locale : la cuisine Moluquoise. Du clou de girofle à la cannelle, en passant par le poivre, les piments, la vanille et les 4 muscades, ces produits jouent un rôle déterminant dans les recettes locales. Aigres-douces, sucrées salées, épicées, les sauces se parent de leurs meilleurs atouts pour séduire les palais des Occidentaux de passage, peu habitués à un tel festival pour papilles en mal de dépaysement.

Ambon: un paradis en Indonésie unnamed

A Ambon, il faut goûter au Kasbi, du manioc cuit et traditionnellement servi avec une soupe de poissons appelée Kuah-Ikan. Les marinades épicées et des pots au feu locaux sont des réponses tant au problèmes de conservation des viandes qu’à un certain éloignement des grandes îles ; Manger local et conserver sur place…

unnamed-4

Enfin une Kretreck en guise de digestion, à savoir une cigarette aux clous de girofle est une subtilité très appréciée localement.
Enfin, siroter sa Bintang, la bière nationale, attablé face à la Mer mêlant tous les bleus de la création, est un must à ne manquer sous aucun prétexte.
Ambon, petite île dans un Archipel immense a tout d’une grande.

© Textes Richard BAYON. © Photos Loic DUCREY.

Office Du Tourisme De L’Indonésie
VITO France

Adresse : 22 rue Laplace, 75005 Paris, France

www.indonesie-tourisme.fr

Plan : Où nous trouver ?

Tél : +33 9 7254 9382

Où dormir :
The Natsepa Hotel.
Sans aucun doute le meilleur établissement de l’île.
Beau et délicieux
96 Chambres et 8 suites
Prix à partir de 60 euros la chambre
Le directeur est de nationalité suisse Miguel Garcia
Natsepa Resort Jl Raya Natsepa no. 36, Suli Salahutu Central Maluku 97582 Indonesia
Tel. +62 911 362 555 Fax. +62 911 362 111 E. http://thenatsepa.com/

A voir et à faire :
– Le Nieuw Victoria Fort ou Benteng Victoria,
– La statue de Martha Christina Tiahahu (une résistante qui s’est soulevée contre le colonialisme néerlandais),
– Gong Perdamaian Dunia ou gong de la paix mondiale.
– Boire une bière Bintang sur la plage.

Comment y s’y rendre :
De Jakarta à Ambon – 2h00 de vol
Décalage horaire avec la France : En été : +7h – En hiver : +8h

Ambon: un paradis en Indonésie

À propos de l'auteur

Richard BAYON est un Parisien émigré en Touraine, qui a vécu tantôt dans la capitale, tantôt dans la cité Tourangelle. Parfois, il dit vivre entre Seine et Loire, mais c’est bel et bien au bord du fleuve classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité (‘World Heritage’ en anglais) qu’il vit, et même très exactement à 150m de l’indomptable Loire. Atteint d’une maladie incurable appelée ‘la bougeotte’ ou ‘la voyagite aigue’, il totalise 107 nations, pays et autres terres éloignées au compteur. Des pays, où il a séjourné de quelques heures à plusieurs mois, dont certains états où il a eu l’occasion d’y passer et repasser plus de 40 fois. Affublé par un confrère Grand Reporter du joli sobriquet de ‘Morpion de Carlingue’ parce que passionné d’aviation commerciale, et de transport aérien en général, il prétend avoir pris l’avion près de deux mille fois sur les cinq continents mais s’impatiente d’avoir encore tant de choses à voir. Sur sa réussite, l’homme est très critique, mais aussi réaliste : ‘je ne sais pas, ou n’ai pas fait un milliard de choses, que tout un chacun sait, connaît, ou a fait ; mais j’ai fait, vu et rencontré un milliard de choses que beaucoup ne verront sans doute jamais. Au chapitre des prétentions, il en affiche deux sans vergogne : avoir un sens de l’orientation, donc de la géographie du monde, hors du commun, vraiment hors du commun (il prétend aller plus vite que n’importe quel GPS : ndlr) et parle sept langues quasi couramment et peut se faire comprendre dans cinq autres. Question destinations ou pays préférés, sept paysages lui viennent de suite à l’esprit : le Vert de l’Ouest Irlandais, les Fjords Norvégiens, le Bleu et Blanc des îles Grecques, les Cirques de la Réunion, les Dunes de Sable du Ténéré, les Icebergs du Groenland, et les Rues pleines de vie de Bangkok en Thaïlande. Ainsi de toutes ses pérégrinations : il sait que cinq choses le fascinent plus que tout: l’Immensité des Déserts, l’Inaccessible des Volcans, l’Intensité des Glaciers et des Icebergs, le‘Haka’ des All Blacks et la Force Tranquille des Eléphants. De Queenstown en Nouvelle Zélande jusqu’à Illulissat au Groenland et de Johannesburg à Bangkok, il a roulé sa bosse, lui prétend surtout qu’il a ouvert ses yeux, et que ses voyages, tous ses voyages c’est son université permanente. http://www.infotravel.fr/voyages-insolites/compagnie-volotea-deploie-ailes/

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *