En voyage comment sécuriser ses communications sur internet ?

Le monde a découvert avec stupeur l’espionnage de masse révélé par Edward Snwoden, ancien sous-traitant de la National security agency (NSA).

Ce dernier, choqué par les libertés prises par son pays avec le droit à la vie privée a dévoilé ce grave programme de surveillance des télécommunications mis en place dans le monde par la NSA.

Même si le secret de la correspondance est un droit protégé par la loi dans la plupart des pays du monde, rien n’empêche certaines agences ou organisations de se livrer à  l’espionnage des communications électroniques.

eff_version_of_nsa_logo

INFO TRAVEL, vous donne quelques conseils pour protéger ses communications:

 

La sécurité absolue des communications est illusoire

Cependant, il est fort conseillé de se protéger des risques visant, à l’échelle individuelle, à protéger son identité et ses communications. Néanmoins, la protection des  données suppose toujours un compromis entre confort d’utilisation et sécurité.

Voici quelques bonnes pratiques à avoir en tête :

 

« N’effectuez pas de transactions bancaires en utilisant un réseau Wi-Fi public »

 

Les points d’accès Wi-Fi que l’on rencontre dans les aéroports, gares ou mêmes restaurants sont potentiellement ouverts donc non chiffrés.

 

Attention à la localisation

Annoncer sur les réseaux sociaux son départ en vacances n’est jamais une bonne idée. Les photos que vous prenez avec vos appareils contiennent également des métadonnées. Ce sont des données incluses dans vos photos qui peuvent être très intéressantes pour un pirate étant donné que la marque de votre appareil ainsi que la localisation précise de l’endroit où la photo a été prise peuvent être incluses.

Attention aux ordinateurs publics

Le Wi-Fi public peut poser des problèmes, tout comme les ordinateurs publics que nous sommes plus amenés à utiliser en vacances. Le risque existe dans les cyber cafés mais également dans les bibliothèques et autres lieux d’accès libres à des ordinateurs. Des  programmes espions comme (keylogger) peut typiquement y avoir été  installés par un autre utilisateur ou par le propriétaire lui même.

 

Ces précautions étant les mêmes que celles que nous appliquons nous même (liste non exhaustive):

  • Ne pas cliquer sur des liens ou programmes suspects.
  • Ne pas faire confiance aveuglement à l’antivirus.
  • Séparer les sessions sur les ordinateurs.
  • Ne pas communiquer son mot de passe.

Toujours rester vigilant et se tenir informé sur les menaces et les moyens de sécurité.

 

pirate-piratage-informatique-c-michel-gaillard-rea-large

Voilà 10 règles qui peuvent être appliquées pour mieux protéger ses communications sur internet :

1 – Masquer son adresse IP

2 – Opter pour des moteur de recherche alternatif

3 – Sécuriser le stockage dans le cloud

4 – Utiliser un réseau social alternatif

5 – Sécuriser ses communications

6 – Effacer vos données de navigation

7 – Ne pas s’identifier sur les moteurs de recherche et réseaux sociaux

8 – Utiliser un système d’exploitation alternatif

9 – Ne pas se rendre sur des sites pornographiques bourrés de virus

10 – Cacher ses identités

 

whistleblower-ed-snowden-nsa-surveillance

 

Depuis son exil en Russie,  Edward Snowden livre quelques astuces afin de protéger nos données personnelles et assurer plus ou moins leur confidentialité:

  1. crypter son disque dur
  2. utiliser un générateur de mot de passe
  3. utiliser une authentification forte
  4. utiliser Tor
  5. crypter ses appels
  6. télécharger un bloqueur de publicités Retrouvez l’interview d’Edouwar Snowden 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *