Voulez-vous voir le nouveau Concorde ?

Près de 15 ans après la mise en retraite du célèbre Concorde, une start-up américaine de l’aéronautique, Boom Technology veut reprendre les vols supersoniques.

CONCORDE

 
C’est le milliardaire britannique Richard Branson qui a dévoilé, le mardi 15 novembre, le prototype plus petit que l’avion finalisé d’un nouvel avion supersonique qui pourrait transporter jusqu’à 45 passagers, capable de relier New-York à Londres en 3 h 15 (contre 7 heures actuellement) ou encore de Los Angeles à Sydney en 6 h 45 au lieu de 15 heures. Il faudra cependant attendre un peut car le premier vol commercial n’est prévu qu’en 2023.

 
La nostalgie du Concorde.
Long de 51 mètres, avec une envergure de 18,2 mètres, le XB-1 Supersonic, surnommé «Baby Boom» devrait posséder une vitesse de croisière de Mach 2.2 (2 693 km/h), soit 10% plus rapide que l’ex Concorde, et 2,6 fois plus vite que les autres avions de ligne. La start-up à l’origine du projet est en partenariat avec Sir Richard Branson, patron de Virgin Galactic qui a déjà signé une option d’achat pour les 10 premiers appareils.

« J’ai longtemps été passionné par l’innovation aérospatiale et le développement de vols commerciaux à grande vitesse », a déclaré Richard Branson, le fondateur Virgin. Et de poursuivre : « En tant qu’innovateur dans l’espace, la décision de Virgin Galactic de travailler avec Boom a été facile. Nous sommes ravis d’avoir une option sur les 10 premières cellules de Boom. »

CONCORDE

Une techno silencieuse 
XB-1 Supersonic Demonstrator pése six tonnes et n’emportera qu’un équipage de deux personnes, avec une petite autonomie et fera un large usage des matériaux composites comme la fibre de carbone. Les premiers essais seront menés à partir de la fin de 2017. Ils auront lieu à partir de la base l’armée de l’air américaine, d’Edwards, dans le désert de Mojave. L’engin possèdera trois réacteurs General Electrics J85-21, déjà installées sur de nombreux avions mais qui ne seront pas équipés de postcombustions à la différence du Concorde qui exploitait cette technologie supplémentaire pour passer le mur du son.
Baby Boom pourra parcourir de façon autonome une distance maximale 8334 kilomètres

Virgin et Boom savent qu’il faudra plusieurs années de développement mais le but final est de relier n’importe quelles villes dans le monde en moins de cinq heures et pour seulement 100 dollars.

Une belle idée

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *