WEEK-END GOURMAND À ATHÈNES

Quittons les sentiers battus le temps d’une journée pour une balade gourmande au cœur d’une des plus vieilles villes du monde.

ATHENES

Les rives de la mer Égée résonnent des histoires narrant la création d’Athènes qui fut sous Périclès au Ve siècle avant J-C, le cœur culturel de la Méditerranée, berceau de la Démocratie et de la philosophie. L’Acropole et le Parthénon, l’Agora, le théâtre de Dionysos sont autant de témoignages de cette période faste. Mais s’il est impensable de faire escale à Athènes sans s’y arrêter, ce qui rend cette ville terriblement attachante c’est un certain art de vivre athénien, jalousé en son temps par les Romains et dont la clé est incontestablement la gastronomie.

LES ATHENIENS SONT DES EPICURIENS

ATHENES

Ils aiment ce qui est beau et bon. Il n’y a qu’à flâner dans les ruelles entrelacées de la ville pour s’en rendre compte. À chaque coin de rues, ils goûtent, grignotent, dégustent l’une des merveilleuses spécialités culinaires du pays. L’occasion de palabrer et de refaire le monde dans un petit café, sur une place ombragée ou tout simplement sur un coin de trottoir.
Emboîtons leur le pas et partons à la découverte de quelques-unes de leurs « adresses ».

Pour avoir un aperçu de la palette des saveurs offertes par la gastronomie Grecque il faut pousser la porte de l’épicerie fine « Le Pantopoleion » (1 rue Sofokleous). Plus de 2000 produits artisanaux venant de toute la Grèce y sont référencés. De l’huile d’olives extra vierge, aux fromages, à une collection de thés et de miel des montagnes en passant par une sélection de vins dont le traditionnel Retsina Blanc, tout ici fleure bon la tradition. A n’en pas douter, le célèbre régime méditerranéen trouve ici son inspiration. A moins que cela ne soit au marché central, Varvakios Agora (place Monastiraki). Déambuler dans ses allées, c’est emmener ses sens en voyage à la découverte de l’âme de la ville. Sur les étals, une multitude de poissons, viande, épices, fruits et légumes, que les vendeurs zélés ont plaisir à faire découvrir au voyageur gourmet.

ATHENES

Après ses émotions visuelles et gustatives, une pause au Taf Café (7 rue Emmanuel Benaki) s’impose pour y déguster une spécialité dont les grecs raffolent… Le café froid. Déguster ici « un petit noir » est à coup sûr une expérience tant les variétés proposées sont grandes. Les grains sont produits dans le monde entier par des fermiers écoresponsables et les meilleurs sont achetés en direct à leur juste valeur ce qui leur donne une saveur toute particulière.

DES SAVOIR-FAIRE TRANSMIS DE GENERATION EN GENERATION

ATHENES

Poursuivons pour nous rendre chez Stani (10 rue Marika Kotopouli), le temple du yaourt grec mais aussi du gâteau de riz, du pudding à la crème et de bien d’autres recettes traditionnelles qui se transmettent depuis 1931 d’une génération à l’autre et auxquels il est impossible de résister. Une institution ! Tout comme Ktistaki (59 rue Sokratous) qui depuis 1912 s’est imposé comme LE spécialiste des Loukoumades. Qu’ils soient enrobés de miel, de cannelle, de caramel, de sirop d’érable ou de chocolat, ces beignets traditionnels ne ressemblent à aucun autre et sont de pures merveilles. Et cela ne date pas d’hier puisque leur existence remonte à la Grèce antique soit à plus de 2800 ans. On les offrait en cadeau aux vainqueurs des Jeux Olympiques.

ATHENES

L’HEURE DU DEJEUNER APPROCHE

Rendez-vous à l’angle des rues Sokratous et Evripidou, chez Karamanlidika Fanis. Tout à la fois épicerie et bistrot, c’est le lieu idéal pour déguster les produits du terroir de Byzance et de la Cappadoce (jambons persillés, saucisses ou pastrami, fromages affinés de grande qualité). A moins que vous ne préfériez déguster un Souvlaki (brochette de porc ou de bœuf). Les meilleurs de la ville se trouvent chez O Kostas (5 rue Pentelis et Mitropoleos).

Les Grecs ne mangeant jamais de desserts à la fin des repas, la frustration gagnera à coup sûr les plus accros. Et là sans hésitation direction l’hôtel King George et son restaurant « Tudor Hall » au décor néo-classique pour y découvrir la collection de desserts revisités par le chef pâtissier français Arnaud Larher. Un moment d’exception avec une vue imprenable sur l’Acropole.

ATHENES

Pour achever en beauté ce parcours gourmand, le Pirée et la marina de Mikrolimano seront le théâtre idéal pour une dégustation de poissons et de fruits de mer chez Varoulko où le chef Lefteris Laxarou fait tout simplement des merveilles. La carte est inventive, son travail d’une finesse rare et la vue sur la mer, les yachts et le coucher du soleil magnifique.

Si la cuisine grecque fleure bon le terroir c’est qu’elle trouve son inspiration chez des producteurs soucieux de pérenniser la qualité de leurs produits, souvent de génération en génération. Un travail que récompensent les prix décernés chaque année par le magazine culinaire Gastronomos qui fête cette année son dixième anniversaire. 14 producteurs qui contribuent à mettre en valeur les saveurs et l’importance économique de la culture de la gastronomie de la Grèce ont ainsi été honorés.

ATHENES

Y aller

Air France : Jusqu’à 4 vols directs quotidiens à partir de 157 € A/R.

Se loger

L’hôtel Grande Bretagne***** – place Syntagma – 3 rue Vasileos Georgiou.
Situé en plein cœur d’Athènes, cet hôtel de luxe qui a su rester élégant et discret est situé à quelques minutes à pieds du marché et sera le point de départ idéal pour cette escapade gourmande. A partir de 305 € chambre et petit déjeuner.

Le Radisson Blu Park**** – 10 avenue Alexandras
Situé devant le parc central de la ville, la décoration de l’hôtel est résolument tournée vers la nature. Ne manquer pas de prendre un vers sur la terrasse à côté de la piscine la vue vers l’Acropole y est magnifique le soir. Prix moyen 140 € chambre et petit déjeuner.

À propos de l'auteur

Directrice Générale du PressClub, Isabelle Bourdet est également une grande voyageuses. La visite des différents PressClub du monde sont autant de découvertes et d’échanges qu’elle affectionne particulièrement. Amoureuse de la Tunisie, elle défend avec ferveur la destination et son peuple, toujours souriant, même dans le dénuement. Organisatrice et animatrice de tables d’hôtes, de débats et colloques, Isabelle est spécialiste des destinations balnéaires pour Infotravel.fr.

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *