Tyrol: Nouveautés L’hiver 2018-19

Le Tyrol présente ses nouveautés hébergements pour l’ hiver 2018-19

Leutasch : rituel de fumée et demi-pension végétarienne

Dans l’Olympiaregion Seefeld, la famille Pfeiffer étend son havre de paix pour vacanciers  Aufatmen – respirer » (allemand) de Leutasch. Il y a peu, en 2016, cette petite pension a été rénovée suivant des principes écologiques et avec beaucoup de bois. L’établissement familial mise entièrement sur la détente, proposant du yoga, de la méditation, du sauna et des randonnées guidées à travers la nature. Désormais, « Aufatmen – respirer » se dote en plus d’un espace de rituels de fumée, d’un étang de baignade de même que de deux chalets lacustres. Et, fait unique au Tyrol, une demi-pension végétarienne sera proposée dès l’hiver 2018/19

La petite pension "Aufatmen" à Leutasch
La petite pension « Aufatmen » à Leutasch ©Aufatmen
Albergo : le premier restaurant d’altitude SANS frites et escalopes

L’Albergo (allemand), nouvel hôtel et restaurant dans le domaine skiable de Hochzillertal-Kaltenbach, mise sur une gastronomie d’exception et une architecture moderne. Ses exploitants, jeunes, réalisent habilement l’alliance d’un somptueux panorama montagnard tyrolien et de la cuisine italienne : au menu, des pâtes, des ravioles et des plats de poisson. Avec quatre vastes suites et un espace Spa, on fait le plein de sensations à 2 400 mètres d’altitude. L’Albergo, qui ouvrira en décembre 2018, se situe juste à l’arrivée des télécabines de « Wimbachexpress ».

5 étoiles superior : le Schlosshotel à Ischgl

Au Schlosshotel (anglais), différentes rénovations permettent à l’établissement châtelé de proposer encore plus de luxe et de confort, avec neuf nouvelles chambres, des suites et un lounge du château. Les installations Spa, leur piscine couverte et leur monde du sauna et de la beauté ont été réinventés. L’espace lobby et bar s’agrémente désormais d’un salon avec cheminée. Enfin, la façade extérieure, l’accès et la terrasse chauffée avec foyer ouvert ont également été repensés.

Les nouveaux atours du Seehotel Einwaller, au lac d’Achensee

À Pertisau, l’établissement de tradition Seehotel Einwaller (allemand) a été repris l’année dernière par Carina et Christian, qui ont aussitôt entamé une rénovation complète achevée en 2018. Les nouveaux maîtres des lieux misent sur une hospitalité tout en détente et une ambiance cosy et moderne juste à côté du lac d’Achensee. On soulignera notamment son espace Spa avec, entre autres, sauna finlandais et sauna aux herbes, et une salle de repos aux vastes baies vitrées. Autre fierté de cet hôtel, outre ses 29 chambres confortables et modernes, sa chambre sur le toit « aux mille étoiles ». On y dort sous un ciel dégagé, pour ne pas dire « à la belle étoile »

Seehotel Einwaller, au lac d’Achensee
Seehotel Einwaller, au lac d’Achensee ©Seehotel Einwaller
Penser grand : le Tirol Lodge à Ellmau

En décembre 2018, le tout nouveau Tirol Lodge (allemand) ouvre ses portes. L’établissement dispose de 171 chambres, soit 342 lits, d’un sauna panoramique, d’une salle de repos avec vue sur le Wilder Kaiser et d’une piscine extérieure chauffée toute l’année. Cerise sur le gâteau, il est situé au pied des pistes de ski

Le Tirol Lodge à Ellmau
Le Tirol Lodge à Ellmau ©Tirol Lodge Ellmau
Le Hilton devient Marriott

L’ AC Hotel  (anglais) de la chaîne hôtelière Marriott International prend ses quartiers dans la « tour Hilton » située au centre d’Innsbruck. C’est le premier établissement de ce genre en Autriche. L’AC Hotel dispose d’un casino, d’un centre de remise en forme et d’une terrasse, le tout, au cœur même de la capitale régionale. Les chambres sont insonorisées et offrent une vue à couper le souffle sur les montagnes tyroliennes. L’AC Lounge, qui se distingue par ses structures en bois et sa décoration élégante, offre un cadre idéal pour savourer le petit déjeuner de l’établissement, mais permet également d’organiser des réunions professionnelles ou des rencontres mondaines dans une ambiance créative.

Autres nouveautés dans l’hôtellerie

•    L’Ötztal voit l’ouverture de deux nouveaux établissements : l’All-Suite Resort Ötztal (allemand) à Oetz comprend 55 appartements de différentes tailles. L’un de ses points forts : son verger avec étang de baignade. Près de Sölden, Hochstatt Appartements (allemand) à Zwieselstein dispose de trois appartements avec cuisine entièrement équipée, salon convivial et balcon ou terrasse.
•    Dans la vallée de Pillerseetal, l’Hôtel Sendlhof (anglais) à Waidring entame sa deuxième saison d’hiver. Un établissement récemment construit qui se distingue par un mélange subtil de tradition, de modernité et de nature. Les chambres aux multiples détails invitent à se détendre avec des étoffes choisies, du bois local et une ambiance moderne. Le maître des lieux est en personne aux fourneaux pour régaler ses visiteurs, proposant au restaurant de l’hôtel une cuisine bourgeoise tyrolienne comme des spécialités internationales basées sur des produits du coin et une belle créativité. Les télésièges sont à un jet de pierre, menant simplement et très rapidement au cœur du domaine skiable.
•    Le VAYA fine living resort est un nouveau complexe quatre étoiles situé à Fieberbrunn. Ses chalets et appartements disposent de vastes terrasses ou balcons et sont parés de beaucoup de bois anciens. L’ensemble hôtelier propose un centre de bien-être, deux restaurants avec bar et lounge convivial, des piscines extérieures et couvertes, un étang de baignade de même qu’un espace de jeux pour les enfants. De plus, le VAYA fine living resort pousse l’exclusivité jusqu’à mettre une armoire à skis aux remontées mécanique à la disposition de ses visiteur. 
•    La nouveauté cette année à Kühtai s’adresse notamment à un public jeune : Le Dreiseenhaus (« chalet des trois lacs ») n’est qu’à 50 mètres du téléphérique et offre un accès direct aux pistes, de même que le Wi-Fi gratuit dans toutes les pièces. Les chambres sont aménagées avec soin et disposent d’une salle de bains moderne, d’une télévision à écran plat avec le satellite et d’un sèche-cheveux.
•    Hall in Tirol : l’ouverture d’un nouvel hôtel-boutique, l’Hôtel Kontor (anglais) est prévue en novembre 2018 dans la vieille ville, sur Unterer Stadtplatz. L’aménagement et le service cosy de cet établissement répondent au standard 4 étoiles. Il disposera de huit chambres et suites et proposera également des brunchs le week-end. 
•    « Sleep. Drink. Love. », telle est la devise du Stage 12 (anglais), situé sur la Maria-Theresien-Straße, au cœur d’Innsbruck. Alliant, notamment sur sa façade, le substrat d’un bâtiment classé du XVIème siècle, à des intérieurs entièrement rénovés, l’hôtel propose 120 chambres à des voyageurs privés ou d’affaires. Sur ses six étages, des surfaces en laiton se déploient, déterminant un style d’une élégante modernité. À l’étage supérieur, on trouve un petit espace de bien-être comprenant un sauna finlandais, un sauna aux herbes et un bain de vapeur.
•    À l’Hôtel Tuxerhof (anglais) de Vorderlanersbach dans la Zillertal, on œuvre actuellement à différents agrandissements; sont prévus une piscine à débordement dominant les toits de la vallée de Tuxertal, une nouvelle entrée, de nouvelles chambres et suites de même que la création d’une boutique. L’Hôtel Bergfried (anglais) à Tux-Lanersbach connaît également une vaste rénovation. Il ne fera désormais plus qu’un avec le chalet d’alpage de Bergfriedalm. Les piscines extérieures et couvertes de l’espace bien-être sont renouvelées et un bassin réservé aux enfants est créé.

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *