Côte d’Azur : Sur la route enchantée du mimosa

Balade en Provence, sur la route enchantée du mimosa

De Bormes-les-Mimosas à Grasse le parfum et l’or du mimosa font rayonner l’hiver. Des jardins privés aux parcs et aux collines de Tanneron, la nature n’est plus qu’un immense bouquet à la gloire de ces fleurs venues des régions australes. Bienvenue sur la Route du mimosa pour un spectacle en immersion avec de nombreuses escales.

Bormes-les-Mimosas, l’un des beaux Villages fleuris de France
Tout près du fort de Brégançon le village vit en hiver à l’heure de la fleur qui lui a donné son nom. On admire depuis la terrasse la vue sur ce village perché médiéval en compagnie de quelques peintres inspirés. Direction ensuite la Pépinière Cavatorela, référence en culture des innombrables variétés de cette plante, pour une introduction sur le sujet. On y apprend qu’elle comporte plus de 1200 espèces, qu’elle a été introduite par les Anglais quand ils se sont épris de la Côte entre Antibes et Monaco, que le sol acide et le climat doux favorisent cette fleur séductrice mais invasive qu’il faut savoir dompter. Et quel plaisir de la voir épanouir en une multitude de feuillages et de glomérules entre décembre et mars.


Le Domaine du Rayol, un “Jardin planétaire“ voulu par Gilles Clément
Ces paysages emblématiques des régions lointaines mais biologiquement semblables sur un balcon au pied des Maures et face aux îles d’Hyères sont propriété du Conservatoire du Littoral. Revus et corrigés par le grand jardinier-paysagiste ils sont un enchantement végétal qui se visite comme un tour du monde en vingt hectares. On passe ainsi de l’Afrique australe à la Californie, de la Méditerranée à l’Amérique subtropicale, des bambous d’Asie aux fougères arborescentes de Nouvelle-Zélande. Le concept initial ? Mettre en scène des paysages « comme moyen de rendre intelligible la complexité du vivant ». En hiver par exemple, on s’immerge dans la floraison odorante et dorée des mimosas d’Australie. Grisant !


Du massif des Maures à l’Esterel et sa Corniche d’or.
Le premier week-end de février Sainte-Maxime a inauguré la saison des “corsos“ fleuris avec sa Fête du Mimosa inspirée cette année du cinéma. Quelques jours plus tôt les ateliers de construction et de décoration des 12 chars avaient ouvert leurs coulisses à la visite avec les 4,5 tonnes de mimosas qui les décorent. On retrouve la mer à la sortie pour des échappées qui préfigurent le spectacle en cinémascope qui vous attend à partir de Saint-Raphaël dont les roches déchiquetées plongent sur la corniche en mêlant leurs couleurs pourpres aux embruns. La Corniche d’or et ses 80 kilomètres est l’un des plus beaux circuits touristiques de France ! On peut aussi s’aventurer au cœur du massif en compagnie d’un agent de l’ONF avec les mimosas qui ponctuent en hiver la roche à vif et des surplombs époustouflants sur la mer.


Mandelieu-la-Napoule et Tanneron avant de finir à Grasse
Mandelieu vit au rythme de son arbre emblématique et sa Fête du mimosa est un grand moment d’effervescence auquel participe toute la ville. Quant à Tanneron 200 hectares de son massif en est couvert. On pousse la porte des forceries, on se balade librement dans les plantations en humant le parfum enivrant de cette fleur magique, on se régale des délicieux produits inspirés par sa saveur, miels, bonbons, gâteaux divers… A Grasse, Capitale mondiale de la Parfumerie on termine en beauté cette échappée en déambulant dans le quartier des musées consacrés au parfum : la Maison du Patrimoine, le Musée international de la Parfumerie, le musée Fragonard où il est possible de participer à des des ateliers pour fabriquer son propre parfum. La meilleur façon de rapporter un souvenir embaumé de cette immersion au cœur du mimosa.


Pour en savoir plus :
– Se renseigner :
Bormes-les-Mimosas
www.bormeslesmimosas.com
Rayol-Canadel-sur-Mer
www.visitrayolcanadel.com
Sainte-Maxime
www.sainte-maxime.om
Saint-Raphaël
www.saintraphael.com
Mandelieu-la-Napoule
www.ot-mandelieu.com
Tanneron
www.paysdefayence.com
Grasse
www.paysdegrassetourisme.com

Se régaler :
. Le café du Progrès à Bormes-les-Mimosas. Sur une terrasse surplombant le village, excellent accueil et déjeuner délicieux.
Tél. : 04 94 46 00 19


. Restaurant Excelsior à Saint-Raphaël. Dans un décor Victorien de grande classe pour un moment de grand raffinement culinaire dont la les Coquilles Saint-Jacques gratinées et la Marmite du pêcheur. A deux pas de la mer.
Tél. : 04 94 95 02 42

À propos de l'auteur

Titulaire d’un DEA de Lettres modernes Sorbonne, complétés par l’ESJ Paris (Ecole supérieure de journalisme) et après 6 six ans au Venezuela dans le cadre de la Coopération culturelle, Catherine Gary enseigne à l’Université René Descartes, au Lycée Turgot et à l’Ecole Supérieure de Tourisme. Tout en pigeant pour des maisons d'édition : traductions, lectures de manuscrits, rewritings. En 1997, elle occupe le poste de chargée de mission à la Communication et aux Nouveaux médias du Centre Georges Pompidou. Puis se tourne vers le journalisme : rédactrice en chef adjointe d’un magazine de tourisme et chargée de communication pour un magazine littéraire. Spécialisée dans les reportages tourisme, culture et société, Catherine travaille régulièrement pour Famille & Education, Divas, Destination Cuba, Lindigo (rédactrice en chef adjointe) et Infotravel. fr

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *