+2.5% de croissance pour les Chèques-Vacances en 2017

En 2017, l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) a connu une croissance de 2.5.

Ainsi, pour la 9ème année consécutive, l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) enregistre des performances à la hausse.

Les deux activités complémentaires développées par l’ANCV pour favoriser le départ en vacances et soutenir le développement de l’économie touristique des territoires, à savoir l’émission de Chèques-Vacances et le financement d’actions de soutien au départ en vacances, enregistrent des résultats en ligne avec les objectifs du COP 2017-2021.

Pour Frédéric Vigouroux, Président du conseil d’administration de l’ANCV, « Les résultats de cette première année du second Contrat d’Objectifs et de Performance, illustrent l’ambition sociale de l’Agence et son rôle dans l’économie touristique. Ils nous permettent d’engager l’Agence dans la transformation numérique, et de poursuivre le travail sur la dématérialisation du Chèque-Vacances dans un contexte favorable. »

« Je me réjouis que la croissance du Chèque-Vacances permette à ses bénéficiaires de profiter cette année encore de l’offre touristique en France, et de contribuer aux résultats en hausse des professionnels. En 2017, la croissance du Chèque-Vacances a été portée par les petites entreprises, qui est un axe prioritaire de développement depuis plusieurs années. Ce bon résultat vient confirmer l’efficacité de notre stratégie. » déclare Philippe Laval, Directeur général de l’ANCV.

CHIFFRES CLES Chèques-Vacances 2017 :

Volume d’émission Chèques-Vacances : 1,629 milliard d’euros

Dont 20,3 millions d’euros au titre du Coupon-Sport

Nombre de bénéficiaires directs : 4,409 millions (10 millions avec leur famille)

Nombre de clients (comités d’entreprise, grands comptes, fonction publique etc.) actifs : 42 900

Action Sociale :

234 400 bénéficiaires de l’action sociale (chiffre estimatif en date du 4 avril)

14 équipements de tourisme à vocation sociale bénéficiaires d’un accompagnement financier pour leurs travaux de rénovation

Budget global Chèques-Vacances : 26,4 millions d’euros

Le Chèque-Vacances, un outil pour rendre effectif le départ en vacances pour le plus grand nombre

Une croissance globale de 2,5% du volume d’émission net du Chèque-Vacances en 2017

· L’Agence maintient le taux de fidélité très élevé (94,3%) de ses clients.

· Le nombre de clients actifs est en augmentation de 16,7% entre 2016 et 2017 (42 900 en 2017 vs 36 700 en 2016). Cela est principalement dû à la hausse des nouveaux clients sur le segment des « petites entreprises » de moins de 50 salariés. En 2017, ce sont près de 9 900 nouveaux clients dont près de 9 000 au titre des « petites entreprises », qui ont commandé des Chèques-Vacances.

· La croissance du volume d’émission sur le segment des petites entreprises reflète le développement du portefeuille client : elle est ainsi de 16,7%.

La dématérialisation du Chèque-Vacances

En 2015, l’ANCV a mis en œuvre la première étape de la dématérialisation du titre Chèque-Vacances avec le lancement du e-Chèque-Vacances. En 2017, le e-Chèque-Vacances représentait 3.6 millions d’euros de volume d’émission, en hausse de 50% par rapport à 2016 (2.4M€ de 2016).

L’intérêt des professionnels du tourisme et des loisirs pour ce titre se confirme également : en 2017, 123 professionnels s’étaient équipés pour pouvoir accepter le e-Chèque-Vacances parmi leurs moyens de paiement en ligne. Ils étaient 87 en 2016. Ils sont 140 au 30 mars 2018.

Recul du Coupon-Sport

Pour la première fois, le volume d’émission du Coupon-Sport (20M€) a accusé un recul de 24 % en 2017, sous l’effet combiné d’une diminution du budget d’action sociale dédié au soutien à la pratique sportive chez certains clients et le développement d’offres alternatives sur ce segment.

La poursuite de l’action de solidarité autour des vacances

Le maintien d’une action sociale de haut niveau, faisant de l’Agence un acteur de référence en matière d’aide au départ en vacances, est un axe prioritaire du COP 2017-2021 de l’ANCV.

En 2017, on estime à plus de 234 400*, le nombre de personnes qui ont bénéficié des différents programmes de l’Agence. Le budget global de l’action sociale représente 26,4 millions d’euros (dont une contribution de l’Etat de 800 000 euros pour le départ en vacances de personnes âgées modestes). 25 millions d’euros ont été consacrés à l’aide à la personne et 1,4 million au soutien à la rénovation de 14 équipements touristiques à vocation sociale, soit un montant moyen de 100 000 € par équipement.

Le succès du programme Séniors en Vacances

Depuis 2007 l’Agence offre aux personnes âgées de 60 ans ou plus l’opportunité d’effectuer des séjours à tarif unique en groupe. Le nombre de bénéficiaires a progressé avec 72 000 partants en 2017 contre 66 000 en 2016.

L’Etat a souhaité, dans le cadre du Comité Interministériel du Tourisme de novembre 2016, abonder à hauteur de 5 M€ les crédits d’intervention engagés par l’ANCV sur ce programme pour les années 2017 et 2018. Cet abondement, matérialisé par une convention signée entre la Direction Générale des Entreprises du ministère de l’Economie et des Finances et l’ANCV, a permis dès 2017 un développement accru du programme. Cet abondement de l’Etat a permis à 6 407 seniors à revenus modestes supplémentaires de partir en vacances.

Le déploiement du programme Départ 18 25 à destination des jeunes

Depuis 2014, l’Agence a fait des jeunes une priorité de ses actions de solidarité en lançant son programme « Départ 18:25 » destiné à cette classe d’âge éloignée des vacances, avec un taux de non-départ de 45%.

En 2017, 8 385 jeunes ont bénéficié du programme, ce qui élève à 23 149 le nombre de bénéficiaires depuis le lancement.

Perspectives 2018

Le 22 mars 2017, l’Agence signait avec l’Etat son second Contrat d’Objectifs et de Performance pour la période 2017-2021.

Elle en poursuivra la mise en œuvre tout au long de l’année 2018, conformément aux orientations stratégiques arrêtées :

Développer le Chèque-Vacances en enrichissant l’offre de service notamment au travers de la dématérialisation du titre

L’enjeu de la dématérialisation est de permettre à l’Agence de suivre l’évolution des moyens de paiement et des usages enclenchés depuis maintenant quelques années et d’assurer la pérennité de sa mission.

Fin 2017, à la suite des conclusions des études préalables, l’Agence a lancé un marché public pour sélectionner le prestataire à même de fournir la solution répondant à ses besoins.

La société Worldline a été retenue à l’issue de cette consultation pour accompagner l’Agence.

L’année 2018 sera donc consacrée à la construction des différents modules de la solution. L’objectif de l’Agence est de pouvoir proposer à horizon 2020, un titre totalement dématérialisé, reposant sur une solution applicative utilisable pour les paiements à distance et en face à face.

Maintenir la dynamique de l’action sociale

Cette ambition se traduit en 2018 par le maintien de l’ambition des programmes d’action sociale au bénéfice des populations fragilisées avec notamment des crédits d’intervention à hauteur de 26 millions d’euros.

Les objectifs seront atteints en particulier par le développement d’une politique de partenariats active avec des acteurs variés tels qu’associations, collectivités et organismes sociaux.

Enfin, l’Agence, établissement public, s’attachera à confirmer son rôle d’acteur de référence du départ en vacances en participant aux travaux organisés par l’Etat et ses partenaires en vue du Comité Interministériel du Tourisme de Janvier 2019, qui sera consacré au tourisme social.

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *