Préparer son séjour au ski, tout un périple !

Le domaine skiable Paradiski et l’agence de voyage Travelski ont publié une étude sur les comportements des skieurs français en matière de réservation de séjour à la montagne.

L’enquête a été réalisée auprès de 5 640 skieurs occasionnels ou réguliers sur les deux dernières saisons.

Les skieurs français,
Des fidèles de la montagne… tricolore ?

84% des skieurs occasionnels ou réguliers interrogés déclarent être partis à la montagne durant l’hiver 2016, ils sont plus de 9 sur 10 (93%) à vouloir revivre l’expérience pour la saison 2017.
Au-delà du souhait de repartir sur les pentes enneigées, les skieurs tricolores n’échappent pas à la tendance « Made in France », puisque plus de 8 sondés sur 10 (81%) sont attachés à privilégier la montagne « bleu blanc rouge », avec comme motivation de favoriser l’économie des territoires.

Quelle attitude adopter pour le repérage et la réservation ?
Opportuniste ? Prévoyance ?

La réservation des vacances à la montagne est loin d’être un geste anodin et comme pour les périodes des vacances estivales, la tendance est au repérage prévoyant.
En effet, les Français « fans de glisse » ne sont pas des grands fans de l’opportunisme de dernier instant. Seuls 15% avouent ne pas repérer et toujours réserver à la dernière minute.
A contrario, les « hyper-prévoyants » sont 13% à réserver d’une année sur l’autre.
Au-delà de ces deux extrêmes opposés, la majorité des interrogés repère et réserve leurs vacances au ski lors de deux périodes bien identifiées : en début d’année scolaire (28%) et pas avant octobre-novembre pour la plus grande part (44%).

Au moment crucial du choix…
Quels critères retiennent vraiment l’attention ?

Premier critère, et de loin, la taille du domaine skiable.
Pour près de 4 skieurs sur 10 (38%), la superficie de la destination et donc l’importance du « potentiel ski » à disposition est déterminant.
A la seconde marche du podium, l’aspect pratique. Plus d’un Français sur cinq (22%) souhaite disposer d’une station « skis au pied » et d’une accessibilité immédiate et simplifiée aux pistes.
Troisième place dans le cœur des skieurs, le charme de la station. Pour 15% des interrogés, l’authenticité et « l’ambiance montagne » doivent être au rendez-vous pour assurer un dépaysement et une coupure immédiate avec le quotidien.
Viennent ensuite les critères de prix (seulement en 4ème position avec 11%), l’altitude (8%) et l’accès à une offre « tout compris » (4%).

Pour cette saison…
Qu’elles sont les raisons de partir direction les sommets ?

Au-delà des raisons habituelles de choix évoquées précédemment, l’enquête a souhaité s’attarder sur les skieurs « millésime 2017 ».
Pour cette saison, la décision de « départ en altitude » a principalement été motivée par des raisons budgétaires, 26% ayant trouvé un séjour et une période en adéquation avec le budget dont ils disposaient, tandis que 27% déclarent avoir, cette année, le budget suffisant pour le faire.
Autre motivation, et surprenante : la montagne rassure !
Pour 21% des interrogés, elle représente, durant la période de décembre à avril, une destination plus rassurante que les alternatives au soleil souvent éloignées et au contexte météorologique ou géopolitique pouvant déclencher une certaine anxiété.
Enfin, et de façon mineure, le « manque de montagne » après plusieurs années sans skier (15%), l’insistance des enfants à vouloir skier (13%) et l’arrivée récente et massive de neige (13%) représentent autant de bonnes raisons à « décrocher les sommets » pour la « promotion des vacanciers de montagne 2017 ».

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *