Pour payer moins cher ses billets d’avions il faut …

Les voyageurs français choisissent des vols avec escale pour payer moins cher leurs billets

KAYAK.fr a réalisé un sondage pour découvrir ce que les Français pensent des vols avec correspondance*

●     55% des voyageurs français réservent un vol avec escale pour faire des économies

●     Selon eux, la durée idéale d’une escale se situe entre 1 et 3 heures

●     61% des participants considèrent leur téléphone comme indispensable

●     La perte des bagages est ce que détestent le plus les Français (37%)

Les vols avec escale peuvent permettre de vivre de nouvelles expériences, mais sont aussi potentiellement sources de stress pour les voyageurs. Les vacances d’été approchant à grands pas,  KAYAK.fr, le moteur de recherche dédié au voyage, a demandé aux voyageurs français de partager leur ressenti par rapport aux vols avec correspondance.

Les principales raisons pour lesquelles les Français réservent des vols avec escale

Plus de la moitié des voyageurs interrogés (55%) réservent un vol avec escale pour payer moins cher leurs billets d’avion. Les Français ne semblent pas tous apprécier les correspondances : 25% d’entre eux ne choisissent cette option qu’en l’absence d’une alternative. Moins d’un voyageur français sur dix (8%) réserve un vol avec escale dans l’intention d’explorer une autre ville. 44% des participants accordent quant à eux peu d’importance au lieu d’escale.

Pourquoi réservez-vous un vol avec escale ? %
C’est la solution la moins chère 55
Je ne réserve un vol avec escale que si c’est le seul moyen de me rendre à ma destination finale 25
Je souhaite explorer la ville dans laquelle je fais escale 8
J’aime les vols avec escale et découvrir de nouveaux aéroports 6
Je choisis le vol en fonction de l’aéroport où s’effectue la correspondance 4
Je profite du temps d’escale pour rendre visite à ma famille ou à mes amis 3
J’ai peur des vols long-courriers 0
Je préfère des segments de vols plus courts 0

 

Pour des raisons pratiques évidentes, les familles évitent en général les vols avec escale : seulement 8% des sondés voyageant avec des enfants choisissent cette solution. L’option est cependant plus populaire auprès des personnes qui voyagent en solo (39%) ou en couple (34%).

Bagage à main : exit l’ordinateur portable ?

Le téléphone est le meilleur ami du voyageur français. 61% des réponses au sondage mentionnent en effet le mobile comme accessoire essentiel à avoir dans son bagage à main, contre 9% seulement pour l’ordinateur portable. KAYAK.fr a également découvert que l’amour des Français pour la lecture est toujours bien présent : 8% des voyageurs considèrent qu’emporter un peu de lecture est indispensable lorsqu’on prend l’avion. Les autres accessoires comme les oreillers gonflables ou les produits de toilette ne remportent quant à eux qu’un pourcentage minime.

Quels accessoires indispensables emportez-vous dans votre bagage à main, en plus de votre passeport ?

Quels accessoires indispensables emportez-vous dans votre bagage à main, en plus de votre passeport ? %
Mon téléphone 61
Mon ordinateur portable 9
Ma tablette 8
Un peu de lecture (livres ou magazines) 8
Des écouteurs 6
Un oreiller gonflable 4
Des vêtements de rechange 3
Des cosmétiques / produits de toilette 1
Un chargeur 1

Comment les Français s’occupent-ils pendant les escales ?

Pendant une escale, 26% des voyageurs français font du shopping et 18% citent les boutiques comme leur lieu privilégié pour flâner. Cependant, ils ne semblent pas acheter beaucoup : 50% des personnes interrogées dépensent moins de 25 € lors d’une correspondance. Les autres activités prisées incluent la lecture (18%) et la restauration (12%).

Les 5 activités préférées des Français à l’aéroport %
Shopping 26
Lecture 18
Restauration 12
Explorer l’aéroport 11
Regarder les gens passer 8
Regarder les avions décoller et atterrir 8

La plupart des voyageurs français aiment attendre leur prochain vol dans un bar, un café ou un restaurant : 27% d’entre eux optent pour l’un de ces lieux. Cependant, 24% ne perdent pas de temps et se dirigent directement vers la porte d’embarquement. Ce qui semble primordial pour tous est un accès stable et gratuit au WiFi : 79% des participants au sondage considèrent ce service comme important ou très important.

Les 3 endroits préférés des Français à l’aéroport %
Dans un café, restaurant ou bar 27
À la porte d’embarquement 21
Dans les boutiques 18

Les expériences les plus désagréables

Les Français sont le plus importunés par les problèmes liés aux bagages. Pour 37% d’entre eux, c’est le point noir des vols  avec correspondance. Ils préférent encore rater leur vol que de perdre leur bagage en chemin : seulement 19% des voyageurs considèrent qu’un vol de correspondance manqué est la pire chose qui pourrait arriver. 18% ne supportent pas les arrêtsqui nécessitent de passer la nuit à l’hôtel

Qu’est-ce qui vous dérange le plus ?

Qu’est-ce qui vous dérange le plus ? %
Que mes bagages se perdent en chemin ou ne soient pas enregistrés jusqu’au bout 37
Manquer mon vol de correspondance à cause d’un retard du premier vol 19
Devoir passer la nuit à l’aéroport ou à l’hôtel 18
Devoir passer par le contrôle de sécurité ou la douane à deux reprises 14
Ne pas avoir de place pour m’asseoir 9
Que le vol de correspondance soit en retard 3

Le temps d’escale idéal est relativement court : 55% des voyageurs préfèrent les correspondances d’une durée d’1 à 3 heures. Dans l’ensemble, les Français sont plutôt détendus : 65% d’entre eux ne trouvent pas que prendre un vol avec correspondance  soit une expérience stressante.

 

KAYAK a réalisé cette étude dans plusieurs pays d’Europe. Voici quelques résultats intéressants provenant des autres pays :

●     Les voyageurs polonais sont en quête d’aventure : 27% d’entre eux réservent un vol avec escale pour explorer une nouvelle destination.

●     Les Espagnols et les Italiens n’aiment pas voyager sans leur moitié : 45% d’entre eux prennent des vols avec escale en couple.

●     Les Italiens sont des lecteurs assidus : 29% d’entre eux aiment se plonger dans un bon livre lorsqu’ils patientent à l’aéroport.

●     12% des Autrichiens s’occupent à l’aéroport principalement en regardant les gens passer.

 

*Analyse basée sur un sondage réalisé sur les sites européens de KAYAK du 18/05/2015 au 14/06/2015. 3555 participants ont répondu au sondage.

À propos de KAYAK

KAYAK est le leader mondial des recherches de voyage en ligne. Le site et l’application mobile KAYAK vous aident à effectuer facilement vos recherches sur des centaines de sites de voyage à la fois pour trouver un vol, un hôtel, une voiture de location ou un séjour. KAYAK traite plus d’un milliard de requêtes chaque année et propose des sites et applications locales dans plus de 30 pays et 18 langues. KAYAK est une filiale indépendante du groupe Priceline.

 

www.kayak.fr Blog : www.kayak.fr/news    https://twitter.com/KAYAK_FR       facebook.com/kayak.fra     https://www.google.com/+KAYAKFrance

 

 

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *