Nemea se développe et dévoile ses futurs projets

Nemea affiche de fortes ambitions d’ici à 2020 avec le déploiement de deux de ses enseignes, la montée en gamme de sa branche tourisme, et l’ouverture de deux nouveaux secteurs en pleine expansion.

Déjà présent dans une grande partie de la France, le groupe Nemea créé en 1994 continue de se développer depuis sa création.
Spécialisé dans les résidences services, le groupe a su aller de l’avant en s’ouvrant à de nombreux secteurs. Ainsi la société est désormais gestionnaire de résidences de tourisme, de résidences hôtelières et de résidences étudiantes, et ceux grâce ses diverses enseignes.

Une montée en gamme de sa branche tourisme

Représentant 11% du tourisme mondiale, la France est une terre d’accueil très convoitée par les touristes, et cela Pascal Recorbet, le président fondateurs du groupe Nemea, en a bien conscience et prévoit de vastes projets d’ici à 2020.

La branche tourisme du groupe, « Nemea résidences vacances », compte continuer son expansion, toujours en gardant sa volonté première de mettre en avant le service et l’accès à des vacances de qualité pour toutes les bourses. Le groupe prévoit donc l’ouverture de résidences plus haut de gamme (4 étoiles), aussi bien à la mer qu’à la montagne, et la gestion de 43 résidences vacances d’ici à 2020 (37 à ce jour). Le groupe vise une montée en gamme de ses prestations plutôt qu’un déploiement quantitatif de ses résidences.

Un renforcement de l’offre affaires et étudiants

Au-delà du tourisme, Nemea s’est positionné sur deux autres secteurs, les résidences d’affaires avec sa branche « Nemea Appart’Hotel », et les résidences étudiantes avec « Nemea Appart’Etud ».

Les résidences d’affaires s’adressent en premier lieu à une clientèle en déplacement, professionnel et nécessitant un hébergement temporaire. Toujours implantées de façon à faciliter au maximum leurs besoins : proximité des transports en commun, et des secteurs économiques. L’avantage de ses résidences réside dans le fait que les clients peuvent profiter des avantages d’un hôtel (service d’accueil, réservation à la nuitée, petits déjeuners etc.) et de l’autonomie d’une résidence (coin cuisine, espaces de travail, etc.).
L’enseigne prévoit une offre de 13 résidences d’affaires (7 à ce jour), pour les professionnels mais également pour les touristes en court séjour.

Du coté des résidences étudiantes, Nemea a su percevoir les points importants de cette branche en pleine expansion. Face à un besoin d’hébergement de plus en plus fort de la part des étudiants, le groupe a investi le marché étudiant dans les principales villes universitaires. C’est ainsi que ses choix d’implantations sont portés sur des sites situés à proximité du centre-ville, des écoles et des universités. Avec des logements proposant des services mêlant travail et détente (salles de sport, espaces de coworking, internet etc.).
Pour 2020, Nemea ambitionne de doubler son offre actuelle avec 44 résidences étudiantes.

Les résidences seniors, un marché d’avenir

L’enseigne prévoit d’investir dans ce nouveau secteur : les résidences seniors. Des projets sont d’ores et déjà à l’étude pour investir dans ce domaine à forte demande.
L’objectif est d’accueillir dans des résidences haut de gammes, des personnes âgées autonomes.
Elles se situeront entre des zones urbaines et des zones plus naturelles, et proposeront des logements fonctionnels, adaptés et équipés.

Des auberges de jeunesse pour une nouvelle clientèle touristique

Peu présentes dans certaines villes françaises, ou pas toujours d’une qualité attendue par les vacanciers, la société souhaite développer ses propres auberges de jeunesse. Se sont les 18/35 ans qui sont les plus concernés, et pour répondre à leur façon de voyager, les résidences seront dotées de lieux festifs (bar, restaurant, etc.), les services en plus seront payants pour proposer un tarif de base accessible à tous. Les projets identifiés : Paris, Bruxelles.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *