Victoria Hoi An Beach Resort & Spa****, mer de Chine, nuits calines

Victoria Hoi An Beach Resort _Chambre vue mer déco classique.jpgPays :   Vietnam

Ville : Hoi An

 

 

A 5 km du centre-ville, cet établissement de la chaîne Victoria surplombe d’un côté la rivière, et dévoile de l’autre la mer de Chine.

 

L’hôtel se veut réplique – plutôt réussie – d’un village traditionnel de pêcheurs, avec ses rues, ses maisonnettes au toit de tuiles rouges et ses boutiques égayés de lampions.

 

Bonne nuit

Réparties pour la majorité dans de petites villas, les 109 chambres et suites s’offrent tantôt la vue sur la mer, tantôt sur le jardin ou la rivière et, dans ce dernier cas, la route, ce qui les rend alors un tantinet trop bruyantes. A l’intérieur on se laisse surprendre par trois types de décoration : japonaise épurée, vietnamienne ancienne et coloniale française, toutes dans des tons apaisants et clairs. D’une superficie honorable (34 m2), elles sont très lumineuses et confortables. Coup de cœur pour les suites Lune de miel, non seulement pour leur terrasse avec accès direct à la mer mais aussi pour les salles de bains : elles ouvrent sur une courette verdoyante avec douche extérieure.

Victoria Hoi An Beach Resort _Vue Piscine.jpg

A table

Un seul restaurant mais

un chef qui jongle avec brio entre saveurs occidentales et orientales : soirées à thèmes, buffets plantureux. La brigade de près de cinquante cuisiniers est bien rodée et le ballet des plats joliment orchestré.

 

Pour un verre

Deux bars-restaurants pour déjeuner léger et concerts nocturnes. Un bar-bibliothèque avec billard écran géant et terrasse sur mer à l’heure de l’apéritif.

 

Dehors

La piscine à débordements semble narguer la mer. Tout comme les pelouses bien peignées, ponts japonais et terrasses en bois témoignent du soin apporté à la décoration extérieure.

 

Et encore

Un centre de remise en forme (fitness, sauna hammam) pour une batterie de massages. Un petit business center pour les indéconnectables.

 

Victoria Hoi An Beach Resort _Chambre déco japonaise.jpgC’est cheap

Enfin, façon de parler car facturer le chocolat du petit déjeuner laisse un petit goût mesquin.

 

C’est chic

Les excursions de 1h à … 4 jours en side-car, une exclusivité de l’établissement pour découvrir la région autrement.

L’enfilade des petites boutiques insérées dans l’hôtel, comme dans une ruelle de Hoi An : certains meubles chinés dans la région par le directeur et sa femme sont de fort belle facture.

L’adresse

www.victoriahotels-asia.com/eng/hotels-in-vietnam/hoi-an-beach-resort-spa

 

À propos de l'auteur

Après avoir grandi dans un hôtel parisien, traîné ses bottes entre une école de langues et la pampa argentine, Pascale est tombée par hasard dans le journalisme de tourisme. Formée par un vieux briscard au Figaro, elle a tout de suite choisi la voie de l’indépendance, voyageant pour les rubriques « tourisme » de supports aussi divers que « Le Nouvel Economiste », « Série Limitée », « Le Parisien », « L’Express », « Paris Absolument », « A nous Paris » ou « Libération »… Elle accomplit régulièrement des reportages sous toutes les latitudes pour le magazine pro « Tour Hebdo ». Elle est notamment et notablement spécialiste de la République dominicaine et de l’Argentine. Elle surveille également les nouvelles tendances de l’hôtellerie pour les magazines plus ciblés « Hôtel Restau Hebdo » et « HTR Mag ». En outre, Pascale a publié plusieurs guides pour « Le Figaro » et les Editions Mondéos. Elle est spécialiste du polar dont la dévoration en série lui a valu le surnom d’Animal Lecteur. Pascale est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT).

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *