Aux sources du bien être Spa les Célestins de Vichy

Forte d’un exceptionnel patrimoine thermal, avec ses 13 sources jaillissant sur quelques centaines d’hectares, Vichy s’est affirmée au cours des siècles comme l’une des destinations les plus emblématiques et les plus prisée à l’international, lorsqu’il s’agit de s’adonner à un séjour consacré au bien être et à la remise en forme.

Si aujourd’hui on détaille et on certifie l’action de ses eaux sur l’organisme (anti-inflammatoire, anti- rhumatismale, digestive ou, encore, drainante), dès le XVIIe siècle on peut également retrouver quelques références à cette charmante localité au cœur des lettres de Madame de Sévigné, évoquant les bienfaits des eaux de Vichy sur son teint et sur sa santé. Devenue « Ville d’eau » de renom et accueillant, au fil du temps, une élite aristocratique et mondaine en quête de bien-être et de détente, Vichy continue de perpétuer cette tradition.
C’est d’ailleurs ici qui se trouve le plus grand Spa d’Europe: le Vichy Thermal Spa (7500 m2), relié à l’Hôtel les Célestins. Sa spécificité : une panoplie de soins conjuguant les bienfaits et l’expertise propres au thermalisme à ceux issus à d’autres domaines médicaux, paramédicaux et esthétiques. Une approche complète et efficace qui renvoie aux origines mêmes du terme SPA qui – désormais couramment utilisé pour designer instituts de beauté et centres de bien-être – dériverait de l’acronyme de « sanitas par aquam » (qui, en latin, signifie « la santé par le biais de l’eau »). Les eaux de Vichy – qui du massif volcanique dans la chaîne des Puys en Auvergne traversent la plaine de la Limagne – se chargent progressivement en sels minéraux et oligoéléments au cours d’un parcours souterrain dont la durée est estimée à 15.000 ans environ.
Partagées d’entre les sources froides (dont on se sert en cure de boissons) et chaudes (que l’on utilise pour les soins thermaux), celles-ci constituent un atout majeur qui permet au Vichy Spa Hôtel de proposer une vaste gamme de séjours, allant des programmes santé – pour lesquels les soins sont validés et adaptés au cours d’une consultation médicale préalable – aux paisibles escapades bien-être et beauté, dont profiter le temps d’un week end.
Très complètes, les équipes du Vichy Thermal Spa se composent de diverses figures professionnelles (ostéopathes, kinésithérapeutes, sophrologues, diététiciens…) afin que chacun puisse personnaliser son parcours de soin. Autre spécificité du lieu, « l’Institut » – créé par le Laboratoires Vichy et entièrement dédié aux soins de la peau. Ici, il est possible de bénéficier d’un diagnostic expert réalisé grâce à un outil breveté, baptisé Dermo – Analyzer : cela permet ensuite d’intervenir d’après un protocole personnalisé, pour optimiser la régénération cellulaire et sublimer son capital beauté par le biais de produits spécifiques, de brumisations d’eau thermales et de techniques de massages spécialement conçues pour chaque zone du visage et du corps (lissages liftants, stimulation d’éclat, palper-rouler, pressions profondes…).
Sur le front de l’alimentation, le Spa Hôtel Les Célestins propose – entre autres – un restaurant dédié à une version « gourmet » de la diététique, qui propose des menus équilibrés et savoureux, servis au 7ème étage de l’Hôtel, d’où l’on peut admirer une magnifique vue sur l’Allier et sur le parc Napoléon IIII, auquel l’on accède directement de l’établissement. Les prix de base des séjours proposés par le Vichy Spa Hôtel varient entre 199 euros (une nuit en chambre Deluxe, petit déjeuner, 3 soins « Forme » au choix) et 2526 euros ( 6 nuits en demi-pension, 24 soins au choix et trois traitements complémentaires).

Valentina Tosi


Agrandir le plan

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *