GOLF PLEIN OUEST EN NORMANDIE

Normandie: On va souvent chercher très loin ce que l’on a près de chez soi.

Prenons le golf : que vous aimiez les links véritables, les « inlands » boisés, les parcours compétitions, les golfs « city » ou les simples 9 trous bucoliques, la Normandie vous attend !

De la baie du Mont-Saint-Michel à la côte d’Albâtre, du Perche à la Vallée de la Seine, du Cotentin au Pays d’Auge, cette belle région française, à portée de drive (ou presque !) de la capitale, possède près de 40 golfs. Balade initiatique…

Normandie: 40 golfs sur cinq départements

 

carte des golfs Normandie

La Normandie peut être fière de la diversité et de la qualité de ses golfs. Tout amateur se réjouira d’y découvrir des parcours signés des plus grands architectes tels Colt ou Simpson, des clubs ouverts et abordables, des trous offrant des visions incroyables sur la mer, des greens abrités par des arbres centenaires, des fairways entourés d’étangs et de landes où se développent une flore et une faune parfois oubliées… Bref, à travers ses golfs, la Normandie rend un hommage à la multiplicité et à la richesse de sa Nature pour le plus grand bonheur de ses visiteurs.

Mais, entrons dans le concret et partons à la visite des parcours de Normandie qui s’étendent sur les cinq départements qui la composent : la Seine Maritime, l’Eure, le Calvados, la Manche et l’Orne. La place nous manque pour faire un arrêt dans chaque golf : la carte ci-contre vous donnera peut-être des idées pour dresser vous-même votre route buissonnière.

Parmi tous les golfs, nous en avons retenu 14, soit selon des critères sportifs soit à cause de leur beauté rare.

Seine Maritime : Étretat, Dieppe, Côte d’Albâtre…

Etretat Aval cliff, rocks and natural arch landmark and blue ocean. Aerial view. Normandy, France, Europe.; Shutterstock  Etretat Panoramique

Commençons par la Seine Maritime, et par le golf-carte postale qui mérite son succès indéniable : Étretat ! Perché en haut des falaises normandes et surplombant la célèbre baie de cette ville touristique, le golf a célébré son centenaire il y a dix ans. La montée du trou 10 vous conduit au paradis et son souvenir restera à jamais dans vos mémoires ! Lieu magique au dessin très varié : on se croit sur un nuage mais attention, la difficulté du parcours nécessite toute l’attention si l’on ne veut pas noircir sa carte ! Très bon restaurant où on aura une pensée pour Arsène Lupin et son créateur Maurice Leblanc, Guy de Maupassant, le compositeur Offenbach, les peintres Corot, Boudin, Monet : tous des fous d’Étretat. Comme vous bientôt, si ce n’est déjà fait.

Architectes : Chantepie et Fruchet. Green-fee à partir de 48 euros.

Partons pour le golf de Normandie Côte d’Albâtre : à mi-chemin entre Dieppe, Étretat et Rouen, il se compose de plusieurs infrastructures et propose ainsi une offre complète de jeu. Le fleuron de cet ensemble est bien entendu le parcours 18 trous Les Vallons (par 72, 6140 mètres), bâti par l’architecte français Alain Prat reconnu pour ses tracés francs, tout à fait jouables par les néophytes, mais qui savent aussi se montrer pertinents pour les joueurs plus confirmés depuis les back-tees (slope 133). Les fairways de ce terrain de jeu qui, sans surprise, se veut légèrement vallonné et boisé, s’étirent au cœur du Pays de Caux. Si c’est un véritable parkland, il rappelle parfois l’esprit links, avec ses hautes herbes jaunes qui jalonnent les pistes. Un souffle écossais souffle parfois entre elles.

Architecte : Alain Prat. Green-fee à partir de 40 euros.

Remontons dans le temps avec le golf Dieppe-Pourville, l’ancêtre des golfs normands, le septième plus vieux golf de France. Dessiné par Willy Park Jr dans un cadre exceptionnel, il fut inauguré en 1897. C’est l’un des parcours phares de Normandie.

Situé sur les hauteurs de la Côte d’Albâtre, il offre une vue magnifique sur les falaises de Varengeville, le Cap d’Ailly et la Manche, dont les lumières et les couleurs changeantes ont tant inspiré les peintres impressionnistes. Exposé aux vents variables, avec de nombreux arbres, deux obstacles d’eau, de longs Par 4, ce parcours technique et sélectif est redouté des meilleurs joueurs. Tous les trous de ce Par 70, slope 131, d’une longueur de 5804 m sont différents les uns des autres et ne laissent pas de place à la lassitude. L’influence du climat maritime permet d’ouvrir ce parcours toute l’année. Le Club House vient d’être totalement rénové.

Architecte : Willy Park Jr. Green-fee à partir de 44 euros

Situé entre Rouen et Dieppe, dans l’environnement exceptionnel de la forêt d’Eawy, le golf de Saint-Saëns n’a pas son pareil en Normandie, havre de calme, d’arbres centenaires et de verdure. Il propose une diversité dans le jeu avec ses trois secteurs distincts : “La vallée”, “La forêt” et “Le plateau” pour finir au 18, sur l’immense green bordé de bunkers avec le superbe château en arrière-plan qui offre à l’ensemble une réelle majesté. Le golf de Saint-Saëns accueille “L’Open International de Normandie” depuis quelques années, épreuve de l’ALPS Tour Européen.

Architecte : Denis Robinson. Green-fee à partir de 39 euros.

Quant au golf de Jumièges Le Mesnil, situé dans un environnement majestueux, ce premier golf public du département s’étend au cœur du parc naturel régional des boucles de la Seine et sur la route des fruits, à quelques encablures des superbes tours de l’abbaye. Fait d’espaces forestiers étroits sur une douzaine de trous et de plaine, on ne s’y ennuie jamais, d’autant qu’il est agrémenté de quelques légers vallonnements. Comme toujours lorsqu’il s’agit de passer d’un espace à l’autre, des fairways étroits taillés dans les bois aux grands roughs à l’écossaise qui encerclent les trous de la plaine, il faut driver droit. Autre atout, le golf de Jumièges est également équipé d’un magnifique practice et d’un pitch and putt de 9 trous.

Architecte : Jean-Pascal Fourès. Green-fee à partir de 41 euros.

Eure Normandie: Champ de Bataille et le PGA France du Vaudreuil

 

En passant dans le département de l’Eure, deux perles attendent les golfeurs : les golfs du Champ de Bataille et celui du Vaudreuil.

Le premier possède une qualité de fairways et de green remarquable, un décor de forêt et de rhododendrons centenaires exceptionnels, un entretien irréprochable. Champ de Bataille qui offre 18 trous dans la forêt exige une vraie qualité de jeu mais comme aucun trou n’est identique tout étant superbe, le bonheur reste intact !  D’ailleurs, si le slope, à 137, le situe au niveau de difficulté le plus élevé des parcours normands, et la grandeur du site, la qualité du tracé et un souci d’entretien optimum permanent favorisent l’accueil de grands tournois.

Architecte : Robin Welson. Green-fee à partir de 45 euros

Quant au Golf PGA France du Vaudreuil, situé à 35 kilomètres de Rouen, sachez qu’il constitue un sérieux défi aux joueurs de bon niveau !

Les fairways étroits, bordés d’arbres centenaires, et les greens délicats dessinés par Fred Hawtree en 1961 font du Vaudreuil un vrai parcours de championnat. C’est à son fils Martin Hawtree, que le nouveau propriétaire, Jean-Claude Forestier, a confié la modernisation du parcours. En 2010, le golf du Vaudreuil a présenté une nouvelle académie de petit jeu unique en France. La “Golf Court Academy” encadrée par des pros et assistants venus des USA et du Canada a rencontré un exceptionnel succès. Équipée des technologies, des instruments de mesure et d’analyse du petit jeu et du putting les plus sophistiqués, l’Académie mérite un arrêt particulier pour tous ceux qui veulent progresser dans ce secteur clé du golf.

Architecte : Fred Hawtree. Green-fee à partir de 54 euros.

Calvados : Deauville évidemment

mais aussi Cabourg, Amirauté, Omaha Beach…

Pour le Calvados, commençons par le commencement : ouvert en 1929, le Golf Barrière Deauville est reconnu comme l’un des plus beaux golfs de France. Les architectes Tom Simpson et Henry Cotton dessinèrent, en 1929, trois 9 trous permettant ainsi à chacun une diversité de plaisirs dans un environnement de 70 ha. Magnifiquement entretenu, et offrant de nombreuses perspectives sur la mer et la campagne, le Golf Barrière Deauville est un véritable Championship et fut le théâtre par le passé de l’Open de France, de l’Ebel Match Play et de l’Air France Madame. Ses nombreux aménagements (practice, putting green, chipping green, pitching green, bunker d’entraînement) sont autant d’atouts pour parfaire son geste en toute saison. L’Hôtel Barrière L’Hôtel du Golf domine ce lieu, et avec son style anglo-normand, tel un paquebot doté de 170 chambres, il vous invitera à une croisière au travers de cet océan de verdure.

Architectes : Tom Simpson et Henry Cotton. Green-fee à partir de 50 euros.

Aux portes de Deauville, planté dans un site féérique de plus de 100 hectares parsemés d‘étangs et de vastes greens, l’Amirauté Golf est un lieu incontournable… Un cadre unique et enchanteur, des bunkers de sable blanc, un entretien exceptionnel, on se croirait en Floride… Bill Baker l’architecte a créé ici en 1991un véritable parcours de championnat 27 trous accessible à tous. Jalonné de statues monumentales des plus grands sculpteurs contemporains, le parcours des Arts est un véritable musée de plein air. Un lieu propice à l’expression de tous les talents. Le parcours des Étangs est un parcours idéal pour s’entraîner ou s’initier. Serpentant entre les étangs, il demande de la rigueur et de la précision. Unique en Europe, le parcours des Etoiles s’illumine la nuit pour procurer des sensations jamais ressenties.

Architecte : Bill Baker. Green-fee à partir de 40 euros.

Quant au golf voisin de Cabourg, Le Hôme est l’un des plus vieux golfs de Normandie.
Ouvert depuis 1907, il est géré depuis le 1er janvier 2017 par une nouvelle équipe composée notamment de Julien Xanthopoulos et Nicolas Allain, professionnels PGA France et fondateur de PlayingGolf. Ce parcours plus que centenaire est unique en son genre, très varié avec deux parties bien distinctes. Le « bocage », plus long, demande de l’adresse entre les arbres et les obstacles d’eau. La partie «links», dans les dunes de Varaville, nécessite un jeu de fer très précis. Dans cette partie, vous apprécierez notamment le trou n°16 et sa vue magnifique sur la mer !

Architectes : Lane Jackson et Harry Colt. Green-fee à partir de 40 euros.

Omaha Beach :

En longeant la mer, entre le Touquet et la Baule, et toujours en Normandie, on trouve le seul golf doté de deux 18 trous : Omaha Beach. Des structures d’accueil de haut niveau, un hôtel Mercure avec piscine et spa et une résidence Pierre et Vacances, sont au cœur même des parcours, au bord des fairways et à quelques centaines de mètres de la mer et des plages. A cinq kilomètres du cimetière américain de Colleville-sur-mer, de la pointe du Hoc et d’Arromanches, Omaha Beach est aussi un lieu d’histoire qui exprime respect et émotion. Deux parcours exceptionnels, l’un qui s’en va vers la mer avec des vues panoramiques sur la Manche avant de pénétrer l’arrière-pays et ses haies bocagères, le second qui plonge sur le Manoir du Baron Gérard avant d’affronter les étangs. Une invitation à la découverte d’émotions partagées, face à l’histoire, aux défis du jeu et au vent du large.

Architecte : Yves Bureau. Green-fee à partir de 60 euros.

Manche : Grandville et Coutainville

Il est, pour beaucoup de passionnés de golf et d’histoire, l’un des plus beaux parcours de France : Granville a fêté ses 100 ans en 2012. Situé dans la baie du Mont-Saint-Michel, la qualité de ce pur links, né de l’inspiration de Colt et Alison, a été préservée et renforcée. Depuis 2006, il a été rénové et entretenu dans la grande tradition britannique. Le parcours 9 trous « Les Dunes », également superbe et doté de greens magnifiques, est un excellent complément. Les 27 trous du Golf de Granville peuvent être joués tout au long de l’année dans de parfaites conditions. Le restaurant du golf « L’Albatros » permet de finir sa partie autour d’une très bonne table.

Architectes : Harry Colt et C.H. Alison. Green-fee à partir de 55 euros.

Un autre golf de la Manche mérite d’être cité : le Golf de Coutainville proche du centre-ville et de la plage. Dessiné en 1919, il s’étend entre mer et campagne, 14 trous en links et 4 trous dans un secteur bocager. Ce parcours recèle de nombreux pièges, notamment ses pars 3 très délicats, cernés de bunkers. Il y a aussi des obstacles d’eau en jeu, dont un nouveau au trou 9 créé en 2011, qui contraignent à la précision mais participent à l’esthétique de l’endroit. L’entretien y est soigné, les greens excellents et les améliorations permanentes, toujours très opportunes et réalisées avec goût. Les jours de fort vent d’ouest, vous serez spécialement servi au trou 16 avec un green situé à 140m au-delà d’un obstacle d’eau envahi de roseaux. Autre point fort du golf de Coutainville : la qualité de l’accueil et le souci d’une restauration sans prétention mais très appréciée.

Architecte : Jacques Saint-Cricq. Green-fee à partir de 46 euros.

Orne : Bellême comme exemple

Enfin dans l’Orne, on terminera par le Domaine du golf de Bellême situé au cœur du parc naturel régional du Perche. À deux heures de Paris, sur un site exceptionnel et jouxtant l’une des plus belles forêts domaniales de France, le Domaine dispose d’un parcours 18 trous ainsi que d’un hôtel restaurant 3 étoiles : le Normandie Country Club. Côté technique, Éric Vialatel, l’architecte, a parfaitement intégré dans ce site grandiose un par 72 de 5942 m qui présente un slope de 135 des départs des boules blanches. C’est un parcours varié dont certains trous sont à jouer en aveugle et quatre trous sont agrémentés d’obstacles d’eau (3, 8, 10 et 16). Ce parcours annoncé « sans extrême difficulté » a toutefois la particularité d’être vallonné, tout en montées et descentes… Quelques obstacles d’eau apporteront de la variété, notamment au trou n°16. Ce par 3 de 150 mètres n’a pas de fairway ! Il faut simplement franchir l’obstacle d’eau pour atteindre le green.

Architecte : Éric Vialatel. Green-fee à partir de 32 euros

 

Voilà pour cette balade rapide au sein des golfs de Normandie. Sachez que vous aurez accès directement à 25 d’entre eux si vous faites votre réservation sur le site www.golfennormandie.com. Site où vous pourrez aussi composer votre propre Golfpass, selon vos humeurs, vos compagnons de jeu ou votre situation géographique.

Inutile d’ajouter que plein d’autres activités que le golf vous y attendent ! Et qu’histoire et gastronomie vous offriront la meilleure des pauses entre deux parcours !

La Normandie, c’est le golf plein ouest !

Infos : CRT Normandie : tél. 33 (0) 32 33 79 00 – [email protected] – www.normandie-tourisme.fr

Réservations de green-fees en direct : golfennormandie.com

À propos de l'auteur

Roland Machenaud vit au Pays Basque où il s’est installé il y a vingt ans après une vie itinérante qui la conduit de Toulouse à Washington en passant par Heidelberg et Paris. Il a fondé et dirigé plusieurs journaux et magazines régionaux dans le sud-ouest de la France. Actuellement membre de l’association européenne des journalistes de golf IGTWA, et en partenariat avec sa femme photographe Marie, il couvre pour plusieurs grands événements internationaux.

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *