Golf: Jouer dans le jardin de l’Angleterre !

Golf. Au sud-est de Londres, la cote anglaise est seulement éloignée de la France par un bras de mer de 30 kms de large. Cette région du Kent, baptisée jardin de l’Angleterre, est un paradis pour les golfeurs amoureux de la Nature.

Par Roland Machenaud

 

La région anglaise du Kent a d’énormes avantages pour les touristes golfeurs que nous sommes : un climat favorable dont la meilleure preuve est l’excellent vin produit du côté de Tenterden . Quel plaisir de jouer le soleil dans le dos !  une proximité appréciable de la capitale et de ses aéroports, et une variété de paysages qui vont du bord de mer aux forêts entourant de merveilleux châteaux sortis d’un conte oublié.

Et de plus, le Kent est truffé de parcours de grande qualité, ah, l’entretien à l’anglaise ! , soit mondialement connus comme le Royal Saint George, le Royal Cinque Ports ou le Prince’s, soit des moins connus méritant le détour.

DSC08746

Laissez-moi vous proposer un tour de ces différents parcours avant de compléter la visite par les étapes touristiques à ne pas manquer.

Les 3 joyaux de la couronne :
– Royal Saint George : le plus « royal » et donc le plus fermé ! Mais quel links ! Classé par nos collègues britanniques au top des golfs du Kent, avec juste raison : Royal Saint George a d’ailleurs accueilli 14 Opens depuis sa création en 1894. Ceux qui le joueront s’en souviendront toute leur vie (j’ai adoré les 6, 8 et 14) : surtout ne pas oublier d’aller visiter le club-house, tellement beau et riche de souvenirs. Mais attention, il est réservé uniquement aux membres après 11h du matin ! Le green-fee n’est pas donné mais on ne vit qu’une fois….
– Royal Cinque Ports : aussi royal mais beaucoup plus abordable, et belle ambiance sportive au club avec vue fantastique sur mer. Sur le parcours, respirez bien l’air marin avant de jouer le 15, un très difficile par 4 de 450 mètres !
– Prince’s : où Catherine Lacoste remporta l’Astor Cup il y a 50 ans : sa carte record tient toujours, en témoigne sa photo dans le hall du club. Contigu au Royal Saint George dont il est une copie moins aristocratique mais aussi intéressante.

DSC08788

Les diamants cachés :
– North Foreland GC : j’ai beaucoup aimé son accueil sympathique, ses tarifs abordables (à partir de 40 euros) et ses vues généreuses sur la Manche, ses falaises de craie et sur un château imposant encore habité.
– Littlestone : mon préféré même s’il peut devenir le plus difficile tant les roughs sont épais et les trois derniers les plus challenging du Kent (dixit Gary Player). À jouer absolument.
– Leeds Castle : un petit 9 trous autour du célèbre château : une ballade romantique et sportive pas chère.
– Etchinghill : un parkland exigeant physiquement (ca monte et descend) avec de belles vues sur la campagne anglaise pour 30 euros !
– Hever Castle GC, que j’ai sélectionné pour deux raisons : parmi les 27 trous enfouis dans une forêt, il y a un par 5 de plus de 620 mètres – cela aura un effet direct sur votre carte … dans vos diners au retour ! – et plus important, il est recommandé de passer au moins une nuit dans le château qui abrita Anne Boleyn, seconde épouse du célèbre Henri VIII et mère de Elisabeth I.

D’autres parcours sont aussi à découvrir comme le Heritage conçu par Nicklaus ou le vieux Langley Park : à vous de choisir parmi plus de 100 parcours qu’offre cette merveilleuse région d’Angleterre, à mi-chemin entre la France et Londres, tellement chargée d’Histoire et bénéficiant d’un savoir-faire éprouvé pour le dessin et l’entretien des golfs.

 Golf Jardin Anglais

Les deux visites obligatoires

Comme il n’y a pas que le golf dans la vie, il conviendra de prendre du temps et de consacrer une demi-journée à visiter le château de Douvres et au moins une journée entière à découvrir la ville de Canterbury.
À Douvres, des fortifications ont protégé la côte anglaise pendant plus de 2000 ans. Le château fut construit par Henri II et sa femme Aliénor d’Aquitaine : pendant huit siècles bâtiments et défenses vont s’adapter aux nouvelles techniques de guerre. La rénovation du château est une réussite complète, mieux que Leeds Castle à vrai dire. Chaque pièce a été reconstruite comme à l’existant et l’utilisation des technologies modernes d’éclairage ou de son rendent la visite passionnante et compréhensive à tous. On ne peut s’empêcher d’avoir une pensée pour tous ceux qui hier comme aujourd’hui ont essayé de franchir la frontière à cet endroit précis.
Quant à Canterbury, inutile ( ?) de rappeler ici le rôle millénaire joué par cette capitale religieuse. Un moment de méditation à la cathédrale où Thomas Becket fut assassiné en 1170 ne sera pas de trop pour comprendre les relations toujours conflictuelles entre pouvoir et religion. Ce charmant bourg tellement british ravira tous les touristes. Les plus réfractaires à la culture se retrouveront dans des pubs chaleureux où il fait bon raviver certaines discussions éternelles autour du rugby, de la politique internationale ou de l’amour vu des deux côtés de la Manche.

DSC08819

 

Pour tout savoir sur le tourisme du Kent : www.kentattractions.co.uk
Et pour le golf : www.golfinkent.co.uk

ENCADRÉ

Où dormir ? Où manger ?
Pour vous restaurer, viser en priorité les traditionnels pubs : ah, regarder un match de rugby dans un vieux pub une pinte à la main avec des amis anglais ! J’en donne un exemple situé en plein cœur du Kent aux prix très raisonnables : le Dog&Bear à Lenham.
Quant aux hôtels ou B&B, vous trouverez tout sur internet. Mais, ma recommandation ira sans hésitation au Lodge at Prince’s, hôtel préféré de tous les golfeurs venus du monde entier pour visiter cette région. Situé en bord de mer, entre deux trous du Royal Saint George et de Prince’s, son accueil, sa table et ses chambres sont ce qui se fait de mieux dans le coin. Le jeune chef, incroyable de maitrise et de connaissance, est promis à un grand avenir. Allez le voir ! (www.princesgolfclub.co.uk).
Pour conclure et pour ceux qui cherchent un endroit tranquille et confortable à la campagne, précipitez-vous au London Beach Coutry Hotel & Spa qui au cœur du Kent, propose le meilleur qualité/prix sur un golf vallonné et bien entretenu www.londonbeach.com.

À propos de l'auteur

Roland Machenaud vit au Pays Basque où il s’est installé il y a vingt ans après une vie itinérante qui la conduit de Toulouse à Washington en passant par Heidelberg et Paris. Il a fondé et dirigé plusieurs journaux et magazines régionaux dans le sud-ouest de la France. Actuellement membre de l’association européenne des journalistes de golf IGTWA, et en partenariat avec sa femme photographe Marie, il couvre pour plusieurs grands événements internationaux.

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *