Tokyo : fin d’année florissante dans la capitale du Japon

Ville aux multiples facettes, Tokyo célèbre chaque année au mois de novembre plusieurs de ses événements et fêtes traditionnelles.

Situé entre la mer du Japon et l’océan Pacifique, le Japon se compose d’un archipel de 6 852 îles de plus de 100 m². Principalement montagneuses, ces dernières abritent pas moins 127 millions d’habitants, ce qui en fait le dixième pays le plus peuplé du monde. Le Japon est un pays à la culture très moderne, avec une grande avancée technologique, mais il arrive néanmoins a conserver sa culture d’antan, notamment à travers la ville de Kyoto, qui abrite de nombreux temples, sanctuaires, palais, et jardins.

La ville de Tokyo elle, est l’épicentre du Japon et une ville aux multiples ressources. Elle abrite de grandes entreprises (japonaises et étrangères) et c’est également une ville peuplée d’étudiants de tous les pays, et de touristes passionnés par la culture japonaise. Tokyo ne dort jamais, comme beaucoup de grandes métropoles internationales, mais au cœur de toute cette agitation, on célèbre en novembre, des traditions d’un autre temps.

Tori-no-Ichi

Aussi appelé Otori-sama, cet événement est un marché qui a lieu dans les sanctuaires Otori-Jinja lors du jour du Coq » au mois de novembre. C’est dans ces sanctuaires que réside la divinité protectrice de la chance et des affaires florissantes. De ce fait, beaucoup de fidèles viennent au sanctuaire le jour du coq et à l’occasion, des kiosques sont installés aux alentours. Des kumades y sont vendus. Ce sont de petits râteaux faits de bambou qui permettent de « ratisser » la chance.

Le jour du coq revient tous les 12 jours puisqu’il fait partie des 12 signes du Zodiaque chinois. Ce qui signifie qu’en fonction des années il y a plusieurs Tori-no-chi en novembre.

Le temps des Chrysanthèmes

Au Japon, les expositions de Chrysanthèmes sont une tradition automnale. La plus impressionnante étant le grand rassemblement à Tokyo. Initiée en 1915, cette exposition présente plus de 1300 variétés de fleurs, sous toutes les formes : chrysanthèmes en pots, Chrysanthèmes coupées, en cascades, en pompons, en dômes, …

Un spectacle magnifique que les touristes et les habitants de la métropole aiment admirer en novembre. Cet événement permet de promouvoir le tourisme et l’économie locale grâce aux explications sur la culture de ses fleurs, ou les ventes de bouquets. Une jolie parenthèse fleurie au cœur d’une ville urbaine et bouillonnante !

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *