Redécouvrir Djerba à l’Hasdrubal Prestige

Nichée au fond du golfe de Gabes en Tunisie, l’île de Djerba, qui subjugua Ulysse par son charme au point qu’il faillit interrompre son voyage sur ses rivages, s’est initiée ces dernières années au luxe et au bien être. Hôtels cinq étoiles et centres de thalassothérapie ont fleuri dans cette île jardin aux milliers de palmiers et aux oliviers aux troncs séculaires.

 

Dernier né de la lignée, l’Hasdrubal Prestige & Spa, cinq étoiles supérieur,qui s’est ancré sur la plage de Sidi Mehrez, l’une des plus belles de l’île, à proximité du golf de 27 trous et face au casino.

 

À l’arrivée, seuĺ signe avant-coureur de ce qui se cache derrière les portes vitrées gardées par un portier en livré, un tapis rouge dont l’incroyable moelleux laisse imaginer que l’on va faire escale dans un lieu d’exception.

Le hall donne à lui seul le ton. Le sentiment d’être reçu dans un palais privé, bien plus que dans un hôtel . Une particularité que celui-ci doit à la créativité de l’architecte qui a privilégié des espaces de vie intimes, alcôves et petits salons, agrémentés d’un jardin intérieur aux allures tropicales.

 

« Soyez les bienvenus », la phrase emblématique qui vous accueille des votre arrivée en Tunisie prend ici toute sa dimension grâce à un personnel souriant, attentionné, compétent et discret dont les attentions quotidiennes contribuent à faire de cet hôtel le symbole du luxe.

 

Un cocon exclusivement composé de suites, de 95 a 950 m2 avec terrasse. Prestige oblige ! De style mauresque, elles offrent un décor de marbre réchauffé par une palette d’ocres, de marron glacé et de bois blond agrémenté de quelques touches de bordeaux qui créent une ambiance apaisante. Rien d’ostentatoire…juste de l’élégance et du raffinement.

Toutes s’ouvrent sur la mer et un jardin de 7 ha ou palmiers, hibiscus, bougainvilliers et lauriers ou se cache un lagon de 3200 m2 compose de 5 bassins, un d’eau de mer, deux d’eau douce dont un avec jacuzzi, un d’eau thermale ferrugineuse à température et un d’eau thermale.

Pour les puristes qui préfèrent le grand large, un accès direct à la mer et à sa plage de sable incroyablement blanc côtoie le lagon.

 

Côté culinaire, trois  restaurants sont à disposition, un méditerranéen, un tunisien et un gastronomique, au décor chic et  cosy, un barbecue de plage, sans oublier le café maure ou déguster les traditionnels thé à la menthe, café turc et chicha sont à la disposition des hôtes.

L’Hasdrubal Prestige c’est aussi et surtout le centre de thalassothérapie « Les trois eaux », relié directement à l’hôtel, dans lequel eau thermale ferrugineuse de 32 a 34 degrés, eau de mer puisée très au large et eau douce de nappes phréatiques profondes font le bonheur des chasseurs de bien être. D’une superficie de 11000 m², le centre offre tous les caciques du genre, cabines pour soins secs ou humide, piscine couverte d’eau de mer avec parcours de rééducation, espace beauté et forme.

 

L’exclusivité du centre sont les 13 unités de Spa privatives au décor mauresque, de 130 m² chacune, à découvrir seul ou en duo, pour recevoir les soins sans changer de cabine. Le must absolu !

 

Deux cures exclusives y sont proposées : la cure des trois eaux et la cure route des quatre thés. celles-ci se déroulent sur 6  et 5 jours et offrent des sessions complètes de soins d’une durée d’une heure quarante à deux heures, pendant lesquelles deux praticiennes vont faire alterner bains, massages et enveloppements dans une atmosphères de dépaysement sensoriel total. Chaque jour a sa tonalité propre et s’accompagne d’une musique, d’une senteur ou d’une tisane à la couleur du jour.

Un véritable bain de jouvence pour le corps et l’esprit.

À L’Hasdrubal Prestige on est bien loin de l’image liée au tourisme de masse qui colle à la peau de Djerba. Y faire escale c’est entrer dans un univers de luxe et de volupté dans lequel tout est fait pour que les hôtes se sentent uniques et passent un séjour d’exception.

Isabelle Bourdet

 

www.hasdrubal-prestige.com

 

7 nuits en suite junior double – 4 jours de cure Mandara

À partir de 1360€

www.thalasso-Line.com

 

7 nuits en suite junior double et ½ pension –  4 jours de cure bien être

À partir de 1860€

www.odegam.fr

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *