Rochefort fait le plein de bon plan pour la fin d’année

Rochefort jongle habillement avec la culture, la nature et l’art de vivre. Voici quelques activités, connues ou méconnues, qui sont proposées chaque années parmi tant d’autres.

Classée ville d’Art et d’Histoire, engagée dans une démarche Grand Site de France, Rochefort est aussi dynamique en hiver. La cité développée par Louis XIV, Colbert et Vauban, qui s’est déjà fait remarquer au cours de l’histoire et au cinéma, mérite un city-break d’arrière saison.

Non contente d’égrener des perles de culture patrimoniale incontournables, Rochefort s’offre des écrins de nature de toute beauté, et recèle encore à ce jour, de trésors méconnus à débusquer : musées étonnants, balades au bord de la Charente, escapades dans les îles, observations dans les marais, et aventures gustatives sont juste un aperçu de ce qui vous attend !

Quelques perles de culture 

L’Hermione et l’Accro-Mat :

L’Hermione a jeté l’ancre au cœur de l’arsenal maritime de Rochefort. Elle illustre la grande époque de la construction navale rochefortaise où plus de 550 navires sont nés, La « frégate de la liberté « a été reconstruite à l’identique, à Rochefort, là où elle est née, il y a près de trois siècles. Ce véritable vaisseau qui a vogué vers les États-Unis en 2015 hissera les voiles le 31 janvier 2017 pour un périple de 120 jours en Méditerranée. L’Hermione » portera les valeurs du projet « Libres ensemble », en partenariat avec l’Organisation internationale de la francophonie. Une visite à bord permet de se plonger dans l’ambiance très spartiate de l’époque tandis que l’accro-mat permet aux plus jeunes de tester leur équilibre et leur audace entre mats et voilures en toute sécurité à 30m de hauteur.

Le musée national de la marine :

C’est la première escale à s’offrir dans le plus vieil hôtel particulier de la ville, l’hôtel de cheusses, pour comprendre les innovations de l’arsenal et la construction des bateaux. Une belle muséographie fait parler les objets, comprendre leur importance, et révèle leur beauté par de somptueuses maquettes. Vous y admirerez les machines d’arsenal, le moulin à draguer la vase, l’énorme cabestan du Duguay-Trouin, le Dauphin Royal ou encore la Dédaigneuse, sœur jumelle de l’Hermione. Dans la cour de l’hôtel, le radeau de la Méduse, occupe l’espace et atteste que son histoire est liée à celle de Rochefort. Il faut monter à bord du radeau construit lors du naufrage de la Méduse, radeau célèbre immortalisé par Géricault.

Quelques perles de nature

Le jardin des retours  :

Escale parfaite pour un city-break, qui frange la corderie royale. Dédié à se perdre dans le jardin des Amériques avec son labyrinthe végétal, f vous irez faire un tour dans le Potager du Roi, puis au jardin de La Galissonnière ou dans le jardin de la Marine. Ces espaces de création contemporaine, résolument moderne, renouent avec la tradition européenne des jardins à thème. Le Jardin des Retours figure parmi les  » Grands projets culturels en France « .

Le conservatoire du bégonia :

Si la botanique vous intéresse, ne manquez pas la visite de cette serre-conservatoire qui abrite la plus grande collection mondiale de bégonias. Balade royale on vous le dit, un peu excentrée du cœur de ville, mais qui mérite vraiment un détour. D’autant plus, si vous demandez à être guidé dans cette jungle tropicale par Patrick Rose, qui vous dira tout de la sexualité de cette plante florale, l’un des genres botaniques les plus importants du règne végétal. Ouverture jusqu’à fin novembre.

Quelques perles art de vivre

Le Begonia d’or, une rencontre d’exception :

Prévoyez impérativement de vous rendre au Begonia d’or dans cet unique atelier de broderie or de France ! Sylvie Deschamps, seule maître d’art en France dans ce savoir-faire, brodeuse au fil d’or, habille le manteau « impérial » du Flacon aux abeilles de Guerlain, brode d’or les fonds de montre de l’horloger Suisse Piaget, participe à la réalisation d’une pièce unique « le collier pan lyrique » de la Maison Cartier… Voilà juste quelques liens tissés avec ces prestigieuses maisons auxquels on ajoute des créateurs innovants tels que Philippe Starck, ou Jean-Michel Othoniel.
 Dans son atelier-showroom-boutique, vous pourrez faire des stages, car elle a à cœur de transmettre sa passion. « La cannetille, c’est un fil d’or en spirale difficile à travailler, la précision est au demi-millimètre près. Il se pose comme une perle « Haute couture, décoration d’intérieur, broderie militaire, art héraldique, liturgique ou contemporain, mais aussi de prosaïques charentaises passent dans ses mains. La maître-brodeuse d’or a signé de ses initiales les charentaises de Philippe Noiret. Confiez-lui vos chaussons pour Noël, cette femme aux doigts de fée est brillante !

Le marché de Rochefort :

Le mariage de la terre et de la mer, de l’eau douce et de l’eau salée fait naître des produits locaux dont il faudra vous régaler. Des fruits et des légumes à foison dans la rue qui conduit à la porte de l’arsenal et la mer omniprésente sur les étals des halles couvertes.
Ici, depuis 3 siècles et demi, 3 fois par semaine, les mardis, jeudis et samedis matins, dans cette longue avenue qui traverse la ville, les jardiniers des riches mottes de la rive gauche de la Charente installent avec élégance sur leurs étals la production du jour : quelque bottes de belles carottes accompagnées de panés, une poignée d’aïlée, un bouquet de fleurs des champs, un petit panier de champignons, quatre douzaines d’œufs frais pondus, … des produits d’ici cueillis ou ramassés du matin, et des prix serrés.
Plus loin, sous la halle couverte, tripiers, charcutiers, poissonniers, ostréiculteurs invitent à une promenade gourmande : moules, huîtres affinées en claires, poissons de la criée de La Côtinière et poissons locaux de la nuit apportées par des pêcheurs du pertuis. A deux pas, le farci charentais, la galette charentaise à l’angélique, la jonchée ou la caillebotte des marais de Rochefort !

 

Plus d’informations : www.rochefort-ocean.com

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *