Vacances en Tribu : La tendance pour l’été 2018

Vacances en Tribu : une tendance pour l’été 2018 selon une étude Abritel-HomeAway

25 % des vacanciers français interrogés prévoient de passer leurs vacances en tribu.
62 % déclarent que leur tribu sera surtout composée d’amis.
Pour 53 % des répondants, la maison de vacances est l’hébergement qui se prête le mieux à ce type de vacances.

Les vacanciers français sont chaque année plus nombreux à réserver des vacances en groupe, que ce soit avec des amis, en famille élargie ou avec une autre famille. Abritel®-HomeAway™, expert de la location de vacances, a réalisé une étude* auprès de ses vacanciers afin de mieux comprendre ce phénomène en progression. Parmi les enseignements de ce sondage, on apprend notamment que la location de vacances est la solution d’hébergement qui convient le mieux à ce type de vacances en tribu selon 53 % des répondants, que l’on parte en famille ou entre amis. Ils sont plus de 55% à privilégier ce mode d’hébergement quand il s’agit de partir avec une autre famille d’amis.

D’après des données relevées sur Abritel-HomeAway, la part des demandes de réservations effectuées par des vacanciers français pour des locations pouvant accueillir des grands groupes (à partir de 8 couchages ou plus) ne cesse d’augmenter depuis ces dernières années, de 13 % de l’ensemble des demandes de réservations pour l’été 2016, 15 % pour l’été 2017 et pourrait atteindre 17 % l’été prochain.

Une tendance confirmée par l’étude Abritel-HomeAway : 39 % des répondants déclarent avoir déjà passé des vacances en tribu, que ce soit en famille ou entre amis, et 25 % envisagent de passer des vacances en tribu cette année, que ce soit pour la première fois ou non, dans une maison louée ou non. Et pour une large majorité d’entre eux (62 %), le séjour en tribu se déroulera avec des amis.

Cette configuration de vacances est surtout privilégiée pour le plaisir de chacun de se retrouver en groupe avec des proches mais aussi pour ses avantages pratiques. Ainsi, au moment d’expliquer leurs motivations pour partir en groupe, 65 % déclarent faire ce choix pour passer du temps avec des personnes qu’ils aiment et 25 % afin de se créer des souvenirs inoubliables. La possibilité de partager le coût du séjour (25%) et l’occasion d’avoir plus de conversations entre adultes (13 %) qu’en partant uniquement avec leur famille nucléaire, sont d’autres motifs cités par ces vacanciers.

Néanmoins, ces vacanciers français reconnaissent que tout n’est pas toujours simple quand on part en tribu. Parmi les freins les plus fréquemment cités, on retrouve la difficulté à organiser des activités pour un groupe (43 %), les différents modes de vie ou d’éducation (32 %), la complexité à se mettre d’accord en raison du nombre (24 %) ou encore le fait que certains soient plus paresseux que d’autres au quotidien (24 %). Enfin, pour 23 % des répondants, les vacances en groupe ne présentent aucun défi particulier à relever.

D’après les Français interrogés, le meilleur conseil pour surmonter les possibles inconvénients d’un séjour en tribu est de faire preuve de flexibilité et d’avoir le sens du compromis (53 %). Autre conseil, savoir impliquer tous les participants dès le début du projet pour connaître les attentes des uns et des autres (40%). Enfin, s’accorder sur les règles de vie commune avant le séjour (36 %) et ne pas pinailler sur les moindres dépenses (31 %) peuvent également permettre de maintenir une bonne ambiance dans le groupe.

*Sondage réalisé en mars 2018 sur un échantillon de 550 vacanciers français Abritel-HomeAway

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *