RENCONTRES D’ARLES DU 1 AU 6 JUILLET 2019

BILAN DE LA SEMAINE D’OUVERTURE DE LA 50ème ÉDITION DES RENCONTRES D’ARLES DU 1 AU 6 JUILLET 2019

Les professionnels et les journalistes du monde entier plus nombreux que jamais pour fêter la cinquantième édition des Rencontres d’Arles.

19 000 festivaliers du lundi 1er au samedi 6 juillet

Fréquentation globale en hausse de 3%.

Badges professionnels : +13%

Vente des forfaits toutes expositions : +8%

Le public a fait le choix des forfaits plutôt que des billets par exposition : -20%.

Par ailleurs, à ce jour, les pré-ventes en ligne pour toute la durée des expositions ont augmenté significativement, soit plus 13%.

La 50ème édition des Rencontres d’Arles a été inaugurée le lundi 1er juillet par Franck Riester, Ministre de la Culture, accompagné de 3 anciens ministres de la culture, Jack Lang, Aurélie Filipetti et Françoise Nyssen.

Placé sous le signe de la célébration, le festival a rendu hommage aux fondateurs, avec notamment la pose d’une plaque en l’honneur de Lucien Clergue. Le festival soutient depuis toujours les jeunes artistes et cette semaine a été l’occasion d’inaugurer les nouveaux bâtiments de l’École Nationale Supérieure de la Photographie par le ministre de la Culture et sa nouvelle directrice, Marta Gili.

Perpétuant leur esprit de défricheur, les Rencontres ont ouvert un nouveau lieu – le Jardin – situé près de la gare SNCF, qui accueille pour la première fois une exposition en extérieur.

Les Rencontres font découvrir les richesses culinaires du Liban à la cantine gastronomique et solidaire Tawlet à Croisière.

Rendez-vous l’année prochaine pour la 51ème édition!

CHIFFRES CLÉS

19 000 visiteurs
51 expositions en programme officiel, 6 en programme associé et 15 dans le cadre du Grand Arles Express qui fait voyager de Marseille à Avignon, en passant par Cavaillon, Nîmes, Isle-sur-la-Sorgue, Port De Bouc et Toulon.
43 commissaires
210 artistes
33 lieux tous confondus, 26 lieux d’expositions et 7 lieux investis pour des manifestations publiques et des performances pluri-disciplinaires.
110 évènements publics : visites publiques en présence des artistes et des commissaires, signatures de livres, conférences, émissions de France Inter et France Culture en direct, projections, dégustations…
40 éditeurs français et internationaux présents au Temple Arles Books.

LES NUITS DE LA PHOTOGRAPHIE

À la tombée du jour, Théâtre antique mais également cloîtres, églises, friches industrielles sont devenus le temps d’une soirée les décors uniques d’images mises en scène.

Le festival a proposé cette année 4 soirées gratuites :
– le lundi 1er juillet, une grande fête d’ouverture à Croisière et sur le boulevard Émile Combe avec 11 studios photo, installations et inventions, 20 projections d’artistes, a rassemblé 6 000 personnes.
– le mercredi 3 juillet, la programmation Littérature et Photographie avec des lectures et un bal littéraire.
– le vendredi 5 juillet, la Nuit de l’Année aux Papeteries Étienne, a accueilli 7 000 personnes.
– le samedi 6 juillet, la soirée de clôture co-produite par les Rencontres d’Arles, la Fondation Luma et les Suds (3 700 personnes).

3 soirées exceptionnelles au Théâtre Antique qui ont réuni à chaque fois plus de 1 500 personnes : mardi 3 juillet avec Susan Meiselas, lauréate du premier prix Women In Motion pour la photographie créé par Kering et les Rencontres d’Arles ; jeudi 5 juillet avec Gaëtan Roussel ; samedi 6 juillet avec le Live Magazine des Rencontres.

3 soirées placées sous le signe des Cinq Sens : le chanteur Gaëtan Roussel, le chef Yves Camdeborde et le vigneron Éric Pfifferling on fait vivre l’expérience d’une dégustation à l’aveugle et en musique en résonance avec une exposition.

Les Nuits de Fanton : Tënk, plateforme en ligne de documentaires, et les Rencontres ont transformé, pour la première fois, la cour Fanton en cinéma plein air pour faire découvrir 11 films documentaires et rassemblé chaque soir plus de 150 personnes.

STAGES PENDANT L’ETE

9 workshops se sont déroulés lors de la semaine d’ouverture. 20 stages sont programmés jusqu’au 17 août.

Plus de 400 photographes de tous niveaux suivront l’une des 50 formations proposées en 2019. 

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *