Monaco se refait une beauté touristique pour le mariage princier

Le mariage du Prince Albert et de Charlène Wittstock provoque un élan touristique du même type qu’en Angleterre il y a deux mois, à l’occasion du mariage du Prince William et de Kate Middleton. Le nombre de touristes devrait constituer un record pour le rocher.
Le 29 avril dernier, le mariage londonien a eu des conséquences médiatiques considérables. La retransmission télévisuelle a permis une promotion touristique gigantesque des grands lieux de la capitale. En effet plus de 2 milliards de téléspectateurs ont suivi en direct les noces de Kate et William. Bien que moins exposé, le mariage monégasque pourrait lui aussi permettre une belle promotion de la principauté. Certains parlent déjà de conséquences similaires à celles du mariage du Prince Rainier et de Grace Kelly, en 1956. Les professionnels du tourisme ont déjà prévu le coup depuis un moment.
A l’automne dernier déjà, une grande manifestation à propos de Monaco avait eu lieu dans une galerie londonienne. La destination était proposée à une clientèle haut de gamme et la programmation culturelle de la Principauté était mise en avant. De plus, le rocher a prévu une importante campagne dans la presse anglaise, avant et après le mariage. Les touristes seront donc nombreux pour le week-end à l’occasion du mariage princier, mais la principauté espère garder longtemps un élan touristique. Pour cela un « circuit mariage » est prévu par plusieurs voyagistes, et les touristes pourront alors partir sur les traces du mariage princier et les lieux emblématiques de leur union civile et religieuse, du palais princier à l’Eglise Saint Dévote ou l’Opéra de Monte Carlo. L’union devrait donc attiser l’envie des touristes de découvrir le rocher mais aussi et surtout, être un nouveau souffle pour l’économie d’un pays de 2km².

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *