L’esprit Rock souffle sur Paris

Capture d’écran 2014-12-03 à 23.07.42

Sources d’inspiration et de débauche pour les musiciens, les chambres et suites de palaces ont toujours marqués l’histoire du Rock. Aujourd’hui « suite N°7 » entretien brillamment la légende.

On se souvient du Heartbreak Hotel d’Elvis Presley, des extravagances de Keith Richards, guitariste des Rolling Stones, de la démesure de Keith Moon, batteur des Who, qui avaient transformé leur suite cinq étoiles en antichambres de studio d’enregistrement déjantés.

image[5]

D’autres stars ont fait de l’hôtel une icône ou un refuge plus loin du bruit, Leonard Cohen et son Paper-Thin Hotel, les Doors avec Morrison Hotel, ou les Eagles avec Hotel California. Ils ont tous marqués plusieurs générations de hippies et de fans sexagénaires. Plus récemment Sofia Coppola elle aussi, à fait de Château Marmont, le très chic et célèbre hôtel de Los Angeles, le héros de son dernier film, Somewhere.

C’est pour rendre hommage à tous ces artistes et faire vivre la légende de ces lieux, qui hantent encore la musique, que « Suite N°7 » a été inventée. Pour ramener le rock où il est né.

Aujourd’hui la « Suite n°7 » investit les top floor des palaces cossus : Crillon, Plazza Athénée, Régina, Lutetia… et mardi 9 décembre prochain, le Fouquet’s pour le concert de Natas loves you et pour notre plus grand bonheur.

IMG_0239

RDV sur facebook.com.suiten7 pour plus d’informations et pour y gagner quelques pass d’accés.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *