Le gouvernement tunisien à la reconquete de ses touristes

Vendredi 6 mai 2011, le gouvernement tunisien a annoncé le lancement d’une nouvelle campagne de publicité pour relancer l’activité touristique. Volontairement provocante et humoristique, cette campagne mise sur des allusions au printemps arabe pour contrer les craintes que peuvent avoir nombre de potentiels touristes. Estimée à 3 millions d’euros, elle est d’une envergure encore inégalée. Cet investissement s’explique par l’importance de l’industrie touristique (7% du PIB tunisien) et la chute vertigineuse du nombre de touristes. En effet, les réservations pour l’été 2011 sont en baisse de 55% par rapport à l’année dernière. Cette offensive vise particulièrement les français, sur qui l’industrie touristique compte pour redresser tout un secteur de l’économie tunisienne. Redonner confiance et montrer un pays sécurisé aux ressortissants de l’hexagone : voilà l’objectif pour un pays qui accueille environ 2 millions de français par an. Habib Amar, directeur général de l’Office National du Tourisme Tunisien (L’ONTT), a annoncé que des affiches seront présentes dans les stations du métro parisien et dans plusieurs journaux dès ce lundi 9 mai. En plus des affiches, le site bonjour-tunisie.com a publié plusieurs vidéos où des francophones racontent leurs paisibles vacances à Djerba, Sousse, Nabeul ou Monastir. Une offensive médiatique indispensable pour la Tunisie alors que de récents heurts lors de manifestations anti-gouvernementales pourraient bien être un frein de plus à la relance de l’industrie touristique.

A.P

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

1 Commentaire

  1. C’est vrai que cette campagne en faveur de notre tourisme était très originale. De mon point de vue, elle était aussi inédite d’une autre façon. C’était je crois l’une des premières fois que le gouvernement tunisien organisait lui-même une campagne sans attendre que les tours opérateurs qui acheminent les voyageurs le fassent pour lui

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *