L’ Afrique du Sud et sa gastronomie surprenante

Afrique du Sud. Pour la plupart des visiteurs, les plats sud-africains sont fascinants, colorés et étranges.

Ils sont aussi délicieux. Les restaurants d’Afrique du Sud proposent un grand choix de plats traditionnels ou de mets plus sophistiqués. Chaque plat reflète une ou plusieurs influences culturelles du pays.

Les plats traditionnels sont généralement cuits au-dessus du feu ou dans une marmite à trois pieds (aussi appelée potjie). La viande est donc souvent servie bouillie ou grillée et généralement accompagnée de féculents : mieliepap (bouillie de maïs), pommes de terre ou riz. Les betteraves, les carottes, le chou et la courge butternut sont les légumes les plus courants. Parmi les plats typiquement sud-africains, on retrouve les tripes, le morogo, le chakalaka, l’amadumbe et les incontournables saucisses ou boerewors.

Le morogo est une variété d’épinard sauvage. Associé à des tomates et à des oignons revenus au beurre ou mélangé au mieliepap, ce plat rural est très apprécié. L’amadumbe désigne une purée de patates douces et de cacahuètes. Dans les restaurants, une variante consiste à faire cuire des patates douces, à les écraser avec du beurre, les saupoudrer de cacahuètes grillées, et de servir cette purée avec un filet de miel.

AFRIQUE DU SUD

Le chakalaka, une préparation aux influences indiennes, à base de carottes, de tomates, de poivrons, d’oignons et de haricots blancs, agrémentée de curry et de piment, est servie avec le plat principal.

Les saucisses typiques ou boerewors, sont aux Sud-Africains ce que le hot-dog est aux New-Yorkais. Les boerewors sont grillées au barbecue et peuvent être achetées dans de petits stands dans la rue. Elles sont servies dans de petits pains après avoir été recouvertes de moutarde ou de sauce tomate. Elles font aussi partie du menu du traditionnel braai (barbecue), autour duquel se réunissent les Sud-Africains en famille ou entre amis le week-end.
Parmi les autres plats très prisés, on trouve la cuisine malaise du Cap, et le fameux bobotie, le plat national à base de bœuf haché aux douces saveurs épicées, le biltong (viande séchée) que l’on savoure à l’apéritif ou au retour de safari, et de nombreux délicieux desserts, tels que le malva pudding, les koeksisters et les melkterts, à déguster accompagnés d’une tasse de rooibos. Outre ses qualités gustatives, cette infusion typiquement sud-africaine a des vertus thérapeutiques anti-oxydantes, anti-inflammatoires et antiallergiques. Elle était d’ailleurs utilisée comme un médicament par les Khoisans d’Afrique australe.

AFRIQUE DU SUD

Les influences indiennes sont nombreuses dans la cuisine sud-africaine, notamment en raison de la diaspora indienne, installée essentiellement dans la région de Durban dans la province du KwaZulu-Natal, où les migrants de l’Inde coloniale sont arrivés dans les années 1860 pour travailler dans les plantations de canne à sucre. Ainsi, à Durban, le plat incontournable est le bunny chow, un cube de pain de mie évidé et rempli de viande, de poisson ou de légumes cuisinés aux épices et au curry et souvent très pimentés.

On trouve un vaste choix de restaurants dans tout le pays et de nombreux Chefs reçoivent régulièrement des récompenses internationales. Ainsi, le restaurant The taste Kitchen (www.thetestkitchen.co.za), au Cap, a été classé en 22e position parmi les 100 meilleurs restaurants du monde établi par The World’s 50 Best Restaurants et élu Meilleur Restaurant d’Afrique en 2016. Le restaurant La Colombe, situé aussi au Cap, qui propose une cuisine raffinée aux influences asiatiques, a été classée en 76e position (www.lacolombe.co.za). Son Chef, Scot Kirston avait été nommé Chef S Pellegrino de l’Année 2015 lors des Eat out Mercedes-Benz Restaurant Awards 2015. Lors de cet événement, qui s’est tenu en novembre 2015, les meilleurs restaurants sud-africains ont été récompensés :

1. The Test Kitchen (Woodstock, Le Cap)
2. La Colombe (Constantia, Le Cap)
3. The Tasting Room at Le Quartier Français (Franschhoek)
4. Greenhouse at The Cellars-Hohenort Hotel (Constantia, Le Cap)
5. The Restaurant at Waterkloof (Somerset West)
6. Restaurant Mosaic at The Orient (Elandsfontein, Pretoria)
7. Terroir (Stellenbosch)
8. The Pot Luck Club (Woodstock, Le Cap)
9. Jordan Restaurant (Stellenbosch)

AFRIQUE DU SUD

Une nouvelle tendance rencontre un succès croissant depuis quelques années : les food trucks, que l’on trouve dans les nouveaux quartiers branchés de Johannesburg, et notamment près de Neighbourgoods Market à Braamfontein les samedis, mais aussi de Fourways Food Market et de Market on Main à Maboneng les dimanches. Ils s’installent aussi dans les quartiers d’affaires de Johannesburg, tels que Rosebank et Wierda Valley à Sandton, en semaine.
Ces camionnettes colorées proposent des hamburgers, des boerewors, des pâtisseries, des yaourts glacés, des boissons…. à déguster dans la rue.

Les voyageurs en quête d’aventures culinaires n’auront que l’embarras du choix en Afrique du Sud. Que l’on souhaite apprendre la cuisine malaise sophistiquée du Cap à Bo-Kaap, ou aller cueillir des truffes en compagnie des chasseurs-cueilleurs San, que l’on opte pour un menu de luxe à 5 plats dans un domaine viticole du Cap-Occidental ou pour un morogo accompagné de chakalaka à Soweto, les découvertes culinaires sont nombreuses et sauront combler toutes les papilles avec des saveurs uniques !

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *