Comment la crise a modifié les comportements des voyageurs européens ?

C’est un fait : la crise n’a pas freiné la volonté de voyager des touristes européens ! Intitulée « Voyager en temps de crise : Tendances de voyage en Europe dans le contexte économique actuel » et commanditée par eDreams (www.edreams.fr), l’agence de voyages en ligne leader en Espagne et une des plus importantes d’Europe, cette étude a pour but d’analyser et de comprendre l’évolution des habitudes de voyage des Européens sur ces 4 dernières années. Réserver longtemps à l’avance, profiter des offres spéciales et des réductions ou encore limiter les dépenses une fois sur place sont les moyens les plus courants trouvés par les voyageurs qui ne veulent pas renoncer à leurs vacances !

 

Les internautes européens de plus en plus à la recherche de promotions

Les résultats de cette étude prouvent très clairement que les habitudes de voyage ont bel et bien évolué en l’espace de quelques années. Alors qu’avant la crise économique, la plupart des réservations en ligne s’effectuaient à la dernière minute, 44% des répondants déclarent désormais réserver leur voyage à l’avance et 72% recherchent invariablement les bons plans et les promotions avant de prendre leur décision ! Cette tendance est particulièrement marquée au Portugal (84%) et, à l’inverse, moins perceptible en Allemagne (22%). Dorénavant, seuls 22% des personnes interrogées continuent à réserver à la dernière minute et près de 34% des internautes européens déclarent ne pas avoir modifié leurs habitudes.

 

S’offrir des vacances même en temps de crise

A ce jour, les voyageurs ne sont pas prêts à renoncer à leurs vacances et préfèrent pour cela revoir leur « budget vêtements » à la baisse pour 25% d’entre eux ou encore leur poste « matériel technologique » pour 21%, pour pouvoir partir en vacances !

 

Une fois sur place, ils n’hésitent pas à restreindre les dépenses sur des postes annexes tels que le shopping pour 24% des Européens interrogés ou encore les restaurants pour 20% d’entre eux.

 

Quels sont les modes d’hébergement les plus plébiscités en temps de crise ?

Bien que l’offre de logements à petits prix, comme le couchsurfing, la location saisonnière ou le camping, soit de plus en plus importante, l’étude montre que peu de vacanciers privilégient ces hébergements alternatifs. En effet, 65% des sondés déclarent ne jamais avoir résidé ailleurs que dans un hôtel pendant leurs vacances.

 

Mauricio Prieto, co-fondateur et Directeur Marketing eDreams déclare : « En 2012, 6 millions de clients d’eDreams ont parcouru près de 392 000 fois la circonférence totale de la Terre soit plus de 15 milliards de kilomètres ! Internet est la raison première de cet engouement pour le voyage : en effet, le web offre plus de liberté quant à la destination choisie au moment de la réservation, cela permettant plus de transparence et moins d’intermédiaires au moment de l’achat. Aujourd’hui, près d’1 voyage sur 2 est réservé sur Internet. »

 

 

* Etude réalisée auprès de 2 500 personnes sur les réseaux sociaux en France, Espagne, Italie, Portugal, Royaume-Uni et Allemagne

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *