Chicken Trump pour l’année du coq en chine

Est-ce une provocation ou simplement de l’humour ? Une chose est sûre, les chinois n’y vont pas de main morte, l’effigie de Donald Trump est apparue cette semaine à l’entrée d’un mall de Taiyuan, la capitale de la province charbonnière du Shanxi dans le nord de la Chine.DONALD TRUMP

L’année du coq et de sa houppette

Afin de fêter l’arrivée prochaine de l’année du Coq, un centre commercial chinois a installé une sculpture colossale d’un poulet dont le visage est modelé sur Donald Trump. A en juger les par les photos publiées sur des sites de médias officiels chinois, la crête a été remplacée par la célèbre mèche latérale de couleur fauve orangé du prochain président américain.

Chinoiseries et basse-cour

Donald Trump prendra ses fonctions le 21 janvier 2017, soit une semaine avant le Nouvel An lunaire, qui marquera pour les Chinois le début de l’année du Coq. A l’approche de l’évènement, les figures volaillères de coqs et de poules se multiplient dans tout le pays. Bureaux d’affaires parcs, et centres commerciaux sont affublés de moulages et de figures dédiées à la nouvelle année du coq.

L’ennemi du poulailler

Le prochain occupant de la Maison Blanche est ses déclarations assassines sont suivis de très près par l’opinion publique chinoise car Donald Trump irrite le régime communiste de Pékin qui voit rouge. Ses déclarations sur la mer de Chine ou Taïwan, ses attaques sur le niveau du yuan, ou encore son projet de taxer les importations chinoises de lourdes pénalités douanières énervent au plus haut sommet de l’état. Nul doute que Donald Trump appréciera cet hommage ou ce dommage collatérale ?

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *