Cap sur la Méditerranée pour l’Hermione !

Le 30 janvier 2018, l’Hermione partira de Rochefort, et naviguera en Atlantique pour rejoindre la Méditerranée, et traversera 11 ports lors de son périple.

Rallier la Méditerranée depuis l’Atlantique : la nouvelle aventure de l’Hermione, qui démarrera le 30 janvier pour un retour à Rochefort prévu le 16 juin, est issue d’un projet commun d’aventure maritime et humaine. L’association Hermione-La Fayette et l’Organisation Internationale de la Francophonie, via son mouvement citoyen de jeunes Libres Ensemble, s’allient pour permettre à 350 matelots de naviguer sur la frégate de la Liberté. Parmi eux, une centaine de jeunes francophones venus des quatre coins du monde : Canada, Moldavie, Vietnam, Arménie, Suisse, Égypte, Madagascar, République Démocratique du Congo, Mali, de Cap Vert ou encore d’Haïti. Leurs profils sont multiples : étudiants en géologie, en informatique, en architecture, internes en médecine, jeunes professionnels, demandeurs d’emploi, entrepreneurs, ingénieurs…

Manœuvrer l’Hermione : un nouveau défi pour le mouvement Libres Ensemble

Une partie des gabiers a été formée lors des précédents voyages. Après une rigoureuse sélection, la centaine de nouveaux venus a suivi le processus de formation préparatoire au maniement de la frégate, à la vie individuelle et collective en mer, et à la promotion des valeurs humanistes de l’Hermione et du mouvement Libres Ensemble, dans un espace méditerranéen aujourd’hui en proie à tant de drames humains. Pour l’anecdote, la première épreuve de sélection, et certainement la plus impressionnante, c’est l’ascension d’un grand-mât installé à quai : celui de la frégate culmine à 54 mètres au-dessus de la quille.

La navigation d’un tel vaisseau ne peut se faire sans une cohésion à toute épreuve, tant en termes de manœuvres, qui se font toutes à la main, que de vie quotidienne dans un contexte multiculturel, face aux éléments.

Yann Cariou, commandant de la frégate qui a mené les campagnes précédentes, explique :

« Sur l’Hermione, les gabiers prennent conscience que pour faire avancer le bateau, il faut que tout le monde œuvre ensemble dans la même direction. Leur action individuelle aura un impact, la réussite de la traversée dépendra des actions de chacun, chacun étant un maillon essentiel. Ils font aussi l’expérience de la mixité sociale : sur l’Hermione, tout le monde est sur un pied d’égalité. Tout le monde tire sur les mêmes cordages 8 heures par jour, peu importe son statut en dehors du bateau »

Douze étapes, des rendez-vous à vivre ensemble dans chaque port

Accompagnés par 15 marins professionnels, les gabiers largueront les amarres le 30 janvier 2018 et se relayeront le long d’un voyage autour de douze escales. Ces rendez-vous fédérateurs donneront lieu à foule d’animations sur les plans d’eau et les quais : manœuvres du navire, chants de marin entonnés par les gabiers en honneur à la ville hôte, récit du projet associatif. Le grand public pourra assister aux conférences et aux ateliers de l’Organisation internationale de la Francophonie : diversité linguistique et culturelle, économie et entrepreneuriat, formation, développement durable, créativité et mobilité des jeunes, migration. Les jeunes gabiers initieront également des activités « Libres Ensemble » pendant la navigation et à quai. L’occasion pour eux et le grand public de donner plein écho aux valeurs de respect, de solidarité et de diversité qui les relient, dans cet espace méditerranéen berceau des plus fructueuses mobilités et diversités culturelles, linguistiques, économiques, philosophiques et religieuses.

Calendrier de l’aventure – sous réserve de modifications

30 janvier 2018 : Départ de ROCHEFORT
1er au 20 février : LA ROCHELLE
9 au 13 mars : TANGER
24 mars : BARCELONE
27 mars au 2 avril : SETE
5 au 9 avril : TOULON
10 avril : LA CIOTAT
12 au 16 avril : MARSEILLE
20 au 22 avril : PORT-VENDRES
27 au 29 avril : BASTIA
9 au 10 mai : PORTIMAO
18 au 20 mai : PASAIA
10 au 13 juin : BORDEAUX
16 juin : Retour à ROCHEFORT

Découvrir l’Hermione, se mettre dans la peau d’un gabier, c’est possible !

Ces douze escales sont autant de rendez-vous lancés au grand public, qui pourra s’offrir une visite exceptionnelle, guidée par les gabiers, de la frégate à quai. Pour les entreprises, L’Hermione est un lieu tout trouvé pour organiser des événements uniques et accueillir collaborateurs, partenaires et clients à bord. Enfin, nouveauté 2018 : quelques places en « surnuméraires » sont disponibles sur certaines escales, pour vivre une étape dans la peau d’un gabier.

Tous les renseignements sont disponibles sur le site web de l’association Hermione-La Fayette.

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *