Canada: Winnipeg, la nouvelle favorite

Canada: Winnipeg. Avec ses 800 000 habitants, de nombreuses opportunités économiques, une scène artistique très active, la deuxième communauté francophone du pays est la ville du Canada qui bouge.

Texte photos: Béatrice Leproux

En plein coeur du pays, étirée entre la frontière états-unienne au Sud et la baie d’Hudson au Nord, la capitale de la province du Manitoba s’est bâtie sur commerce de la fourrure (XVII-XIX°) et la rivalité entre Britanniques et Français tandis que les Premières Nations Cree et Metis résistaient pour protéger leurs droits et leur culture.

Six bonnes raisons de se rendre à la confluence des rivières Rouge et Assiniboine.

S’interroger au Musée canadien des droits de la personne

Musee des Droits de la personne

Musee des Droits de la personne

« Que sont les droits de la personne ? », « Perspectives autochtones », « Les tournants de l’humanité », « Chaque geste compte », « Briser le silence », « Chaque geste compte », … Ce lieu exceptionnel ouvert fin 2014 est « consacré à l’évolution des droits de la personne, à leur célébration et à leur avenir ». Ni collection, ni commémoration, le MCDP se veut un lieu de responsabilisation, d’apprentissage et d’inspiration pour inciter à la mobilisation. Les technologies multimedia, les expositions interactives, d’objets et d’oeuvres d’art offrent beaucoup à voir, à lire, à écouter, notamment des témoignages le long de dix galeries thématiques entièrement bilingues. www.droitsdelapersonne.ca

Déambuler dans Exchange District ou Le petit Chicago

Exchange District P1120371 ∏Beatrice Leproux

Exchange District / Beatrice Leproux

A la fin du XIXème, l’agriculture a pris le pas sur le commerce de la fourrure. Pour se rendre à l’ouest du Canada, tout passait par Winnipeg. En 1878 le train est arrivé à Winnipeg chargé de business-men, de marchandises, d’artistes et d’ingénieurs qui mirent leur patte à l’architecture de la ville. Autour de la Bourse du Grain il y avait vingt banques sur trois blocs et la ville comptait plus de millionnaires qu’à New-York. www.exchangedistrict.org/

Démasquer le père de James Bond

Exchange District ∏Beatrice Leproux

Exchange District ∏Beatrice Leproux

Pilote émérite, ingénieur, inventeur, boxeur, business-man et millionaire, William Samuel Stephenson est né à Winnipeg en 1896. Décoré de la Croix de guerre pendant la première guerre mondiale, espion pour Churchill et agent de liaison entre l’Angleterre et Roosevelt lors de la seconde, ses faits d’armes, d’espionnage et autres extraordinaires tribulations ont inspiré le personnage de Ian Fleming.

Nager avec les copains de Winnie l’ourson


En 1914, Harry Colebourn, un capitaine vétérinaire de la ville acheta un ourson noir à un trappeur et l’emporta le dénommé « Winnipeg » en Angleterre comme mascotte. Plus tard, il dut confier « Winnie » à un zoo de Londres. Alan Alexander Milne en fit un héros de littérature enfantine qui sera immortalisé sur les écrans. Une statue et un petit musée lui sont dédié au parc Assiniboine par ailleurs le seul parc animalier au monde où l’on peut voir, du dessous, des ours polaires nager dans leur piscine www.assiniboinepark.ca 

Parler français en roulant les « r »

Musee des Droits de la personne 2©CMHR

Musee des Droits de la personne 2©CMHR

Si l’on parle une centaine de langues à Winipeg –dont le philippin, l’ukrainien et le chinois- environ 5% de la population est de langue maternelle française, réunie dans les quartiers de Saint Boniface et Saint Vital. Mission catholique puis paroisse puis ville, Saint Boniface est resté un quartier français très actif, avec son université francophone, son thétre et ses restaurants..
La province encourage l’immigration francophone et accuêille Haïtiens, Sénégalais et Marocains.

Et aussi…
Petit déjeuner au Sherbrook Street Deli, déjeuner au Fusion Grill et diner de tapas très sophistiquées au Segovia. De nombreux nouveaux chefs offrent une cuisine inventive à base de produits locaux,

Restaurant The Fusion IMG_2437 ∏Beatrice Leproux

Restaurant The Fusion Beatrice Leproux

Soutenir la fameuse équipe de hockey Winnipeg Jets team au cri de « Go Jets go ! »

L'équipe de hockey de Winnipeg Tourism ©Winnipeg__Curtis Bouvier

L’équipe de hockey de Winnipeg Tourism ©Winnipeg__Curtis Bouvier

Rejoindre la Flower power au plus grand festival folk du Canada www.winnipegfolkfestival.ca/
Se relaxer au spa nordique Thermea www.winnipeg.lenordik.com
Descendre au très design Boutique Hotel Mere en bord de la rivière www.merehotel.com

Hotel Mere ∏Beatrice Leproux

Hotel Mere ∏Beatrice Leproux

Travel Manitoba www.travelmanitoba.com/fr/
Winnipeg www.tourismwinnipeg.com

Commission canadienne du tourisme www.canadiantravel.com    www.keepexploring.fr 
Texte : Béatrice Leproux

À propos de l'auteur

Maitrise de la Sorbonne (Paris IV) et un diplôme d’instit en poche, Béatrice Leproux part enseigner à La Nouvelle-Orléans. Puis elle reprendra des études de théâtre, de mime et de chant lyrique en France et aux Etats-Unis, travaille comme comédienne pendant quelques années jusqu’à ce que son témoignage la propulse à la rédaction de Cosmopolitan. Puis ce sera France-Soir, Aventure FM et la télévision : productrice de sitcom et de talkshows, directrice des programmes documentaires et magazines de France 2. Retour à la presse écrite en tant que rédactrice en chef adjointe de VSD puis développeuse pour Prisma Presse. Nommée rédactrice en chef du site web économique BFMBiz.com, on lui propose d’animer des formations professionnelles. En techniques journalistiques d’abord (PQR, presse magazine), en media-training puis en management et cohésion d’équipe.Désormais journaliste free-lance, Béatrice Leproux collabore aussi à Géo, Avantages et Victoire Magazine.

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *