USA : Tennessee : Nashville Landing

 

Pendant ce vol au départ de Paris, je me demandais comment allait être l’endroit dont j’avais si longtemps rêvé …

Dans la tête de quelqu’un qui aime la musique, les meilleurs musiciens, c’est bien connu, viennent de Nashville … et on se demande pourquoi : le siège de Gibson s’y situe, on l’appelle communément Music City, on y trouve la Music Avenue et le carrefour Chet Atkins, Donna Summer y est enterrée et le Steinway préféré d’Elvis trône dans un des fameux studios de la ville.

nashville1

Convaincant, non ?

Une longue visite s’impose au musée de la Country Music http://countrymusichalloffame.org/ Vous allez apprendre la différence entre le Nashville sound et le Bakersfield sound, son rival. Le fiddle y serait’ il pour quelque chose. Maintenant on devine pourquoi Elvis chérissait tant sa cadillac Fletwood 1955. Un peu plus loin, on narre le temps où le Hee Haw Show faisait fureur à la télé et lorsque Flatt & Scruggs jouaient la réclame de la farine Martha White.. Le musée retrace entièrement toute l’origine de la music populaire blanche américaine.

BarbQueJack

Quelques noirs s’imposèrent tout de même notamment Booker T. Mais il était en minorité. Nous sommes tout de même à 300 bornes de Memphis et à 750 de la Nouvelle Orleans …Poursuivons jusqu’au East Village. L’endroit est à la mode. Tout ce qui est vintage est élégant. Du vinyle aux guitares, des bottes de cow-boys aux rocking chairs, idéalement ergonomique pour jouer le banjo. Nashville n’est pas une ville immense. On risque de croiser Batman dont on peut déjà distinguer sa tête qui coiffe la tour A T & T et là, plus loin Jack White en personne au fief de son label Third Man.

nashville-tn

Avec ses 600 000 âmes qui vivent, Nashville demeure le beau berceau de la Country Music d’où son temple, déménagé à l’extérieur de la ville à cause de sa nouvelle taille : le Grand Ole Opry (anciennement localisé au Ryman), où tous les Grands auditionnent quotidiennement sur les ondes de sa radio depuis 1925 et ont même leurs loges attitrées … J’aurais pu croiser Bill Monroe ou Johnny Cash dans les couloirs mais je n’ai croiser que son frère Tommy et Billie Ray Cyrus entre deux répétitions ainsi qu’une star grisonnante de la chanson canad(z)ienne … J’allais oublier Little Jimmy … God mais il habite ici, lui?

Tout ce monde transpire de la même passion. Tous les 10 mètres et dès 10H du matin, les bars de Broadway diffusent de la musique live et c’est entre deux pancakes, que vous tendez aux musiciens,votre dollar le sourire au bec parce que vous êtes content … Vous savez qu’à midi vous allez déjeuner chez Barbeque Jack, l’établissement incontournable de la ville et vous sucer les doigts sur les délicieux travers de porc à la sauce fumée … et ensuite , visite chez une autre institution où l’on fabrique des posters à l’ancienne à rendre les imprimeurs jaloux …

Chérie de tous les musiciens !. Il s’agit d’une fabrique d’affiches de concert « Hatch Show Print » toujours sur Broadway … Je vous trouve plus que content … Je vois même que vous frétillez … Vous allez vous acheter un banjo d’avant guerre chez Gruhn Guitars… Vous avez les moyens et je comprends, ils ont un sacré choix dans le vintage… Oui je sais vous avez aussi vos billets pour les concerts au Ryman, une des belles salles que couvre l’Americana Festival !! … Ne dites pas que vous voulez manquer Bonnie Raitt, Richard Thompson, The Punch Brothers, Jim Lauderdale, Civil Wars, Sam Bush, Sarah Jarosz, John Hiatt ou les Carolina Chocolate Raindrops ?

Bon sang mais il vous reste de la place dans vos valises pour ramener tous ces disques … et au fait

ELLE EST FAITE VOTRE VALISE ?

Maintenant il est tard. La pedal steel crie toujours dans les rues et ses notes glissées vous courent

après… Tout d’un coup on comprend quelle mouche avait piqué Johnny Halliday et Eddy Mitchell…

http://hatchshowprint.com/

http://www.jacksbarbque.com/

http://guitars.com/

http://americanamusic.org/about-festivalgretsch-g6120-nashville/ INFOTRAVEL.FR

Réserver  son voyage :

Equinoxiales www.equinoxiales.fr tel : 01 77 48 81 00 ( pas la peine de mentionner jetset c’est « confusing » et surtout ne  pas inclure  le site www.jetset.to pas du tout à jour.

 

 

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *