ITW de M. Charles Fries, ambassadeur de France au Maroc sur la sécurité des Français

portrait_CF_juin_2013-2

Au lendemain de l’enlèvement puis de l’assassinat d’Hervé Gourdel en Algérie, La France a lancé un appel à la vigilance à ses ressortissants… Une liste de quarante pays a été publiée… 40 pays dont le MAROC… Une mesure qui a surpris, voire ému, certains professionnels du tourisme dans le Royaume… Et de fait, les réservations ont enregistré une baisse sensible… Des voyages ont été annulés… La presse s’en est fait l’écho… Ma première question est toute simple : la France déconseille-t-elle OU NON les déplacements au Maroc ? interview sur Medi 1 .

Il faut distinguer deux choses :

000037753_5

  • d’abord, les consignes générales de vigilance qui ont été émises par le Quai d’Orsay pour 42 pays, dans le contexte de l’intervention de la coalition internationale contre Daech. Ces consignes font suite à des menaces explicites proférées contre la France par des groupes terroristes djihadistes. C’est un message général, qui ne vise pas un pays en particulier ;
  • ensuite, il y a la situation spécifique du Maroc. Et là je veux être très clair. La France ne déconseille en aucun cas les voyages ou les déplacements au Maroc, que ce soit à titre privé ou professionnel. Il n’y a pas lieu de les annuler ou de les reporter. Je rappelle d’ailleurs que le Maroc est le seul pays d’Afrique du Nord dont la majeure partie du territoire est classée en vert sur le site « Conseils aux voyageurs » du ministère français des Affaires étrangères. Cela illustre la confiance que nous avons dans le fait que le Maroc est un pays stable, dans lequel on peut se rendre sans difficultés. Bien sûr, aucun pays dans le monde n’est à l’abri de la menace terroriste. Le « risque 0 », cela n’existe plus aujourd’hui. Mais ceci vaut pour le Maroc, pour la France comme pour tous les pays de la planète.

2/ Le Quai d’Orsay a donc rectifié le tir en précisant que la majeure partie du territoire marocain était en zone verte, avec une vigilance normale… ca veut donc dire qu’il n’y a pas de menace particulière… de menace identifiée par la France ? Quel message souhaitez-vous adresser aux touristes français, mais aussi aux résidents français du Maroc .

  Je veux leur dire de rester calmes et responsables, de ne pas paniquer, et de faire confiance aux autorités marocaines qui sont en charge d’assurer la sécurité du pays.

3/ Quelles sont aujourd’hui les mesures prises par les autorités marocaines pour assurer la sécurité des ressortissants étrangers, notamment français ? Y a-t-il un dispositif particulier… autour des écoles, des instituts culturels, des zones touristiques ?

Nous sommes en contact avec les autorités marocaines, à qui nous avons demandé de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de nos ressortissants et de nos établissements. Les dispositifs de sécurité ont ainsi été renforcés. Je tiens à en remercier vivement les autorités marocaines, en qui nous faisons confiance pour protéger et garantir ici la sécurité des Français. Je rappelle aussi, plus généralement, que le gouvernement marocain est très actif dans le démantèlement sur son sol des filières de recrutement de combattants qui seraient tentés de rejoindre la Syrie et l’Irak. La France fait bien sûr de même sur son territoire. Nos deux pays partagent évidemment le même objectif.

4/ Dans ce contexte, le fait que les accords judiciaires entre la France et le MAROC soient toujours gelés… est-ce que ce n’est pas un peu problématique ? Dans ce domaine très sensible qu’est la sécurité, quel est le degré de coopération entre les deux pays ?

La suspension de la coopération judiciaire n’a pas de conséquence directe sur la sécurité des Français. Français et Marocains font preuve du même esprit de responsabilité pour que tout soit mis en œuvre pour assurer la protection de nos ressortissants et de nos emprises. On ne peut pas transiger avec la sécurité. Tout le monde doit être rassuré à ce sujet.

Sur le reste, nous espérons pouvoir rétablir aussi vite que possible notre coopération dans tous les domaines. Je crois sincèrement que c’est notre intérêt partagé. Les Français aiment le Maroc et veulent une relation forte et confiante entre nos deux pays. Et pour ne prendre qu’un exemple, l’inauguration demain à Paris de deux expositions consacrées au Maroc à l’IMA et au Louvre est un exemple de plus des belles réussites que nous pouvons faire ensemble.

marocL

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

1 Commentaire

  1. face aux tractations diplomatiques et aux enjeux économiques la langue de bois est de rigueur et la sécurité des citoyens est encore mise aux calanques …..au final on veut nous faire croire que nous sommes en parfaite sécurité tout autant à Marzouga ou Zagora que dans le massif du Montblanc ! on nous prend pour de parfaits idiots encore une fois !

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *