Brexit: London sera-t-il plus cher pour voyager ?

#Brexit :18% des Européens craignent de payer plus cher leur séjour en Grande Bretagne*

Bien que les discussions animées sur les conditions du Brexit sont toujours en cours outre-Manche, et à moins d’un ultime retournement de situation, le Royaume-Uni devait quitter l’Europe le 29 mars.

Cette sortie demandera aux touristes européens de prendre de nouvelles habitudes pour voyager au Royaume-Uni ! Et à ce sujet, quelles sont leurs plus grandes inquiétudes ? Vacances plus chères, attente plus importante en gare et aéroport, demande de visas… lastminute.com a sondé les Français et les Européens sur les changements qui les inquiètent le plus pour leurs vacances post-Brexit*.

Le guide lastminute.com pour savoir comment voyager au Royaume-Uni en 2019 : https://www.fr.lastminute.com/fr/help/brexit.html

Voyager au Royaume-Uni : Quelles sont les inquiétudes des Européens ?

Inquiétudes des Européens pour les vacances post-Brexit

1. Payer plus cher pour partir (18%)

2. Avoir besoin d’un visa (14%)

3. Des difficultés à voyager (13%)

Post Brexit, les Européens craignent en premier lieu de payer plus chères leurs vacances au Royaume-Uni (18%).

C’est le cas, de 23% des Allemands, 19% des Italiens, 14% des Français et 13% des Espagnols.

Ensuite, ils sont inquiets par les démarches administratives qui pourraient complexifier leurs déplacements (besoin d’un Visa). Avis partagé par 16% des Espagnols, 14% des Espagnols et 13% des Français.

Et enfin, 13% des Européens redoutent de rencontrer plus de difficultés lors de leur voyage au pays du « tea time » une fois celui-ci sorti de l’Europe. Cette inquiétude monte à 18% des sondés du côté des Français.

Et de l’autre côté de la Manche ?

23% des Anglais craignent eux aussi de devoir payer plus cher leurs vacances post-Brexit. Ils sont également inquiets des longues files d’attente à prévoir à l’aéroport à 13% et d’avoir besoin d’un visa pour voyager chez leurs voisins européens à 10%.

Quoiqu’il arrive, les relations entre les deux pays resteront bonnes : seulement 5% des Français et des Britanniques craignent d’être moins bien accueillis au Royaume-Uni après le 29 mars !

En revanche, les Espagnols sont très inquiets sur ce point. 17% des sondés pensent qu’ils ne seront pas les bienvenus.

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *