Le Chat Noir***, à pas de velours

Pays :Le Chat Noir Chambre luxe.jpg France
Ville : Paris

Au pied de Montmartre, au cœur de Pigalle, et à deux pas du Moulin Rouge, une entrée discrète, une réception lilliputienne : l’établissement, ouvert l’an dernier, s’est installé dans l’ancien cabaret homonyme.

 


Bonne nuit

Les 49 chambres et suites, de 13 à 18 m2 environ, toutes décorées avec le même design très contemporain : moquette noire, tête de lit et bureau-console laqués de noir, écran plat noir, tranchant avec l’immaculé des murs et du linge de lit. Le chat est omniprésent : il cabriole ou ronronne sur la porte d’entrée de chaque chambre, se dresse sur les nombreux produits d’accueil, et se fond discrètement dans le cuir du pouf rouge. Une bonne literie ferme, une excellente insonorisation (une partie des chambres donne sur un large boulevard très vivant, l’autre sur un superbe immeuble art-déco d’une impasse) et des salles de douches petites et épurées, l’espace est bien pensé.

A tableHôtel le chat noir-Salle des petits déj.jpg
Une salle toute en longueur, de larges fenêtres égayées de chats noirs stylisés qui regardent une impasse. Le petit déjeuner, seul repas servi, pour classique qu’il soit est de bonne qualité : viennoiseries cuites sur place, machine à expresso, yaourts, jus et salade de fruits, charcuterie, œufs et céréales. Un écran géant, des tables noires, des banquettes en cuir rouge, la sobriété s’invite partout.

Et encore
Le wifi s’invite dans toutes les chambres, le personnel garde le sourire et conseille de bonnes adresses de restaurants alentours.

C’est cheapHôtel le Chat noir CHAMBRE STANDARD.jpg
Familles, passez votre chemin : la proximité immédiate de sex-shops et autres boutiques aux noms et vitrines par trop évocateurs reste choquante pour des petits.

C’est chic
L’accueil, impeccable de gentillesse et de professionnalisme. Idéal pour visiter Montmartre et Pigalle et passer la soirée au Moulin Rouge.

L’adresse
http://www.hotel-chatnoir-paris.com/

 

Agrandir le plan

À propos de l'auteur

Après avoir grandi dans un hôtel parisien, traîné ses bottes entre une école de langues et la pampa argentine, Pascale est tombée par hasard dans le journalisme de tourisme. Formée par un vieux briscard au Figaro, elle a tout de suite choisi la voie de l’indépendance, voyageant pour les rubriques « tourisme » de supports aussi divers que « Le Nouvel Economiste », « Série Limitée », « Le Parisien », « L’Express », « Paris Absolument », « A nous Paris » ou « Libération »… Elle accomplit régulièrement des reportages sous toutes les latitudes pour le magazine pro « Tour Hebdo ». Elle est notamment et notablement spécialiste de la République dominicaine et de l’Argentine. Elle surveille également les nouvelles tendances de l’hôtellerie pour les magazines plus ciblés « Hôtel Restau Hebdo » et « HTR Mag ». En outre, Pascale a publié plusieurs guides pour « Le Figaro » et les Editions Mondéos. Elle est spécialiste du polar dont la dévoration en série lui a valu le surnom d’Animal Lecteur. Pascale est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT).

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *