Sept et pas plus pour Air ASIA

Air Asia Infotravel

Son passage en France n’aura duré que tout juste un an et quelques semaines (de Fev 2011 à Mars 2012). AIR ASIA X (c’est son nom) la low cost long courrier Malaisienne, effectuait la liaison Paris-Orly – Kuala Lumpur à raison de quelques vols hebdomadaires, avant de cesser rapidement cette route. Elle qui se voulait révolutionnaire tant dans sa philosophie et son mode de fonctionnement que le service à bord, n’aura pas fait long feu. Quelques taxes environnementales plus tard et un mauvais coefficient de remplissage ont eu raison de l’enthousiasme de la low-cost à la livrée rouge. Cependant, on murmure son retour possible, toujours en Airbus A 330 NG (pour Nouvelle Génération), un modèle intermédiaire envisagé en attendant la mise en service de l’Airbus A 350, dont le 1er prototype de cet A 350 (avion d’essai) vient de sortir des chaînes d’assemblage de chez Airbus.

Ce scénario du retour d’Air Asia X dans l’hexagone ne serait que la suite logique de l’Immense Succès que remporte le Groupe Air Asia  sur son continent avec maintenant 6 compagnies régionales en plus d’Air Asia X ce qui fait donc un total de 7.

Avec 475 Airbus A 320-neo en commande, oui il faut bien lire 475  avions commandés au total, depuis 2011 jusqu’à ce début d’année, Air Asia a semé partout sur le continent Asiatique.

Ainsi, Air Asia existe en Malaisie avec Air Asia, en Thaïlande  sous la marque Thai Air Asia), en Indonésie où elle s’appelle Indonesia Air Asia avec le rachat de Batavia Air, puis aux Philippines sous le nom d’Air Asia Philippines, au Japon sous l’indicatif Air Asia Japan, un partenariat mis sur pieds avec la Cie Japonaise ANA (All Nippon Airlines), et enfin en cours de création Air Asia India, en Inde bien entendu, qui se fera avec l’industriel Tata et la société Telestra.

Air Asia Infotravel

Le compte est bon, cela fait bien sept compagnies et il ne devrait plus y avoir de petites sœurs clame son Président Fondateur Tony Fernandes. L’heure est venue à la consolidation du réseau déjà existant, à la fidélisation de la clientèle sur des lignes et sur un continent où les acteurs sont légion et à peu près tous en pleine forme et ambitieux. Ainsi Tony Fernandes, devrait maintenant dégager plus de temps pour ses autres activités qu’il mène en parallèle telles : son écurie de F1 Catherham (ex Lotus Catherham), son rôle de Pdt du club de Football de Ligue 1 en Grande Bretagne à savoir Queens Park Rangers, son alliance avec Renault et Carlos Ghon dans la fabrication d’une Alpine Nouvelle Génération à parts égales et aussi ses précieux conseils et son écoute dans ses nombreux échanges avec Airbus, sans oublier ses autres projets en sommeil comme Catherham Jet, une Cie régionale Asiatique basée en Malaisie et qui serait tout le contraire d’Air Asia, à savoir une High Cost posée sur le marché du luxe.

Enfin, TF pour les intimes serait en passe de devenir Parisien à tiers temps. Un pied à terre entre Londres et Kuala Lumpur en quelque sorte.

 

© Richard BAYON.

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *