Dublin, une valeur sûr pour un weekend

Après une métamorphose d’une cinquantaine d’années, Dublin, la fière cité Gaélique fait désormais partie des meilleures destinations week-end en Europe.

NCBA_3

 

Cette ville à taille humaine permet de flâner la journée dans un patrimoine millénaire, avant que de se retrouver bercé le soir par l’atmosphère conviviale des bars, restaurants et pubs Irlandais. Pour se rendre compte de cette richesse et de ce dynamisme, il suffit d’entrer dans l’un des nombreux pubs que compte la capitale Irlandaise. Parmi eux, le plus connu et typique, le Temple Bar. Sa devanture rouge est le symbole du quartier du même nom, ici l’on fait bar, théâtre, cinéma, galerie et atelier d’artistes. Impossible de ne pas plonger dans ces ambiances toutes particulières composées de musique, de chants, de rires et de houblon.

ct_Imagedublin-templebar-04

Côté ballades, la carte postale est assurée par de magnifiques maisons géorgiennes fleuries, aux portes colorées dans les rues étroites et pavées. Les grands parcs, à l’image du Phoenix Park témoignent de l’attachement des irlandais au vrai, au pur, au trèfle vert. Ces grands espaces urbains furent fréquentés par de très grandes figures de la littérature comme les Prix Nobel William Butler Yeats, George Bernard Shaw et Samuel Beckett ou des illustres auteurs comme Oscar Wilde, dont la statue trône au milieu de Phoenix Park.

dublin_presentation

En bord de mer, la brise marine, les ponts et les quais rappellent au visiteur que Dublin est également un grand port européen. Les musées, comme le Trinity College renferme des trésors comme le Livre de Kells, la National Gallery of Ireland, l’Irish Museum of Modern Art, la Hugh Lane Municipal Gallery et le National Museum of Ireland complète la panoplie des amateurs d’art.

christ_church

Transports

 

En avion, Dublin est à 1h30 de Paris. (prix moyen des billets de 200-250 euros).

www.Ryanair.fr

www.aerlingus.com

www.airfrance.fr

 

En voiture et ferry

Embarquez avec votre voiture à bord d’un ferry de la compagnie Irish ferries à Roscoff ou Cherbourg. Arrivés à Rosslare, vous serez à environ 170 km de Dublin. Pour vous y rendre, prenez la nationale N11, c’est très bien indiqué.

 

Où boire un verre

La bière brune coule à flot dans le quartier piéton dédié à la nuit de Temple bar.

Notre conseil pour ne pas passer la soirée avec des touristes: Les pubs du nouveau quartier des docks, très branchés et moins touristique, ou encore, les pubs de Liffey River, près du centre des congrès. Enfin une petite découverte, le QG des équipes du siège européen de Google, l’Ocean Bar sur Charlotte Quay Dock www.visitdublin.com

Dublin / Infotravel.fr

Où voir de l’art

Le Musée atelier de Francis Bacon (né à Dublin) niché dans une demeure de style géorgien, on y trouve des œuvres de Manet, Monet ou Degas, mais aussi est surtout, l’atelier de Francis Bacon reconstitué à l’identique de celui de Londres où il a travaillé de 1961 à sa mort, en 1992. Ce désordre apparent est la fidèle reconstitution de son environnement de travail, dessins, photos, tableaux, mégots… tout y est.

Parnell Square, Dublin 1, (353) 1-222-5568

 

Où Dormir

The Clarence, 6-8 Wellington Quay, Dublin 2, (353) 1-407-0800, www.theclarence.ie. Les chambres sont à partir de 220 EUR. Mais vous serez en plein quartier piétons de Temple Bar. L’hôtel classe, branché et très bien fréquenté, vous permettra peut-être d’y croiser ses propriétaires le groupe U2. www.theclarence.ie

 

No 31, 31 Leeson Street, Dublin 2, (353) 1-676-5011, chambre 180-250 EUR. Cette adresse ne figure pas sur la plupart des guides, tant mieux pour vous car l’endroit cosy et très romantique restera longtemps dans votre agenda de voyage. www.number31.ie

 

Où Manger

Bistrot de quartier mais cuisine irlandaise de qualité constante, pas si fréquent à Dublin. On a un peu l’impression d’entrer dans un théâtre, mais une fois à l’intérieur quatre étages distribuent de petites salles, idéal pour des soirées entre amis. Un dernier mot, on y mange très bien, la spécialité irlandaise très bien cuisinée, la joue de bœuf.

The Pig’s Ear, 4, Nassau Street, Dublin 2, (353) 1-670-3865.  www.thepigsear.info

 

Saba. C’est l’une des tables les plus courues de la ville. L’ancien chef du roi et de la reine de Thaïlande, revenu au pays est aux manettes. Le résultat donne une cuisine aussi imaginative que surprenante. Filet de bœuf mariné dans la bière thaïe et accompagné de jeunes carottes et riz sauvage, les poissons sont aussi excellents. On peut très bien déjeuner pour 30€. 26-28 Clarendon Street, 00-353-(0)1-679-20-00. www.sabadublin.com

Shopping

Côté shopping et mode, Grafton Street et St Stephen’s Green Centre sont tout indiqués, ici se trouvent les plus grandes marques connues, mais aussi de jeunes et talentueux créateurs.

Ou sortir près de la ville : Le dimanche, quittez le centre ville et partez faire une promenade dans l’immense ou à quelques kilomètres de là dans le parc naturel des monts Wicklow.

Robert Kassous

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *