UN MOUVEMENT POUR LE 10 ÈME ART.

 La grande famille Relais & Châteaux forte de 520 maisons dispersées partout dans le monde, crée la surprise en s’engageant pour un nouvel art de vivre universel, élevé au rang de 10 ème art !

relais châteaux vieux légumes

L’association présidée par Philippe Gombert décide aujourd’hui de se mettre en mouvement en donnant une sérieuse impulsion en faveur d’un monde, plus sain et plus joyeux.
C’est un véritable manifeste présentant une série de propositions pour un engagement fort qui à été présenté à l’Unesco le 18 novembre. Si la préservation de la diversité des cuisines du monde et le partage de la passion du beau et du bon figurent en haut de la liste des recommandations, c’est surtout la notion de militantisme pour un monde plus humain de la déclaration, qui mérite d’être saluée.
« Nous devons nous investir pour fédérer tous nos collaborateurs, et, dans certains territoires, aider les communautés à retisser un lien entre la ville et la campagne.
Il est important de s’engager énergiquement pour contribuer à préserver nos ressources, en réduisant notamment de façon drastique le gaspillage et le pillage alimentaire. Il faut remettre en perspective et en valeur le geste artisanal et local de tout l’écosystème des univers de la table et de l’hospitalité »
selon Olivier Roellinger, chef connu pour ses prises de position en faveur d’une gastronomie responsable, simple et sincère.

Pêcheur avec son poisson
Des steppes Péruviennes aux collines japonaises, le pouvoir de conviction d’une saveur associée à la magie d’un lieu et d’un moment, est une expérience issue des savoirs faire singuliers de chacune des maisons Relais & Châteaux. C’est sur ce socle que le groupement mise pour propager cette prise de conscience, une première petite graine à l’échelle de l’humanité, mais un bon pas pour contribuer à son ré-enchantement.

the

Chef au jardin
 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *