ST Valentin : à boire, et à manger pour Bouger…

A la St Valentin, les fleuristes, bijoutiers, marques de lingeries, agences de voyage et hôteliers se frottent les mains.

Eros et Cupidon apportent avec eux, pour les professionnels cités plus haut, le temps d’une fête éphémère, une manne financière tombée du ciel ou plutôt sortie des cœurs des amoureux transis, des couples affranchis, ou bien encore de ceux toujours en phase de séduction. Et si, loin de tous ces clichés de bouquets de roses, de bagues portant une pierre précieuse, de parures intimes, de voyages dans les îles ou de palaces au bord de la Grande Bleue, on réjouissait les cœurs en réjouissant les gosiers, avec forces zakouski et autres incontournables du voyage.

Moins glamour, mais pratique et joyeux, festif et à partager à deux au moins…
Les dames aiment la douceur, les fruits que l’on croque, comme ceux que l’on retrouve dans le Muscat de Rivesaltes avec ses deux cépages emblématiques que sont le Muscat à petits grains (très aromatique) et celui du Muscat d’Alexandrie, reconnaissable à ses notes de fruits passerillés.
La bien nommée Cuvée « Regards de Femmes » et la cuvée « Blanc comme Neige » mettent le Roussillon à l’honneur.
www.vinsduroussillon.com/

IMG_7186

Si elle n’aime pas les vins doux naturels optez pour des bulles. Partez, tout en restant à table pour les cidres Bretons avec les originales Cuvée de Cidre Rosé (grande fraîcheur en bouche) et de Cidre & Poire (aux aromes subtils) de chez Kerisac. C’est à Guenrouet, en Loire Atlantique, entre Blain et Saint Gildas des Bois que s’élaborent ces cidres originaux, depuis 1920. Des cidres issus de dizaines et de dizaines de variétés de pommes provenant de vergers situés en Morbihan et en Ile & Vilaine.
www.kerisac.com/

Restons en Bretagne, car il faut bien restaurer votre belle, et quoi de mieux qu’une truite fumée de rivière. Un produit qui monte, et qui tient tête aux poissons fumés du Nord de l’Europe made in Norvège ou Ecosse. Salée au sel sec, fumée par combustion lente de copeaux de bois de hêtre, la truite de France, élevée en eau douce se présente comme étant moins grasse, donc plus saine que son cousin des fjords. Un poisson transformé à Landivisiau dans le Finistère.
De quoi marquer des points en compagnie de votre Valentine.

Accueil

De la truite fumée aux craquelins de St Malo, il n’y a qu’un pas à franchir pour trouver ces petits pains soufflés qui accompagneront les bouchées de votre choix. Qu’ils s’appellent Mini Malo ou plus simplement les Craquelins de St Malo, ce produit estampillé « produit en Bretagne » est une recette originale existant depuis 1923, qui craque sous la dent et fond dans la bouche. Ce petit pain léger et craquant est un « échaudé », héritier d’une recette remontant au Moyen âge. Ces bouchées craquantes se mangent aussi en sucré (version cœur caramel), et en salé, avec le met de votre choix. St Valentin ou pas, pour sûr, elle craquera pour vous.
www.craquelin.com

Après le salé, retour au sucré, avec les galettes et les sablés de St Michel, une maison qui élabore ses recettes depuis 1905 et qui réjouit les palais à tout moment de la journée. Des recettes Bretonnes, mais élaborées en Val de Loire, très exactement à Contres, région célèbre également pour ses asperges et ses fraises. Au delà de la belle boîte de biscuits quelle que soit le contenu, St Michel a décidé de soigner le contenant, en personnalisant les boîtes à offrir avec des photos de famille de votre choix. Votre dulcinée aimera retrouver des photos des enfants ou des frères et sœurs couvrant sa boîte de biscuits favoris.
http://www.stmichel.fr

IMG_7151
Pas de convivialité, sans un vrai vin rouge, dans une relation de couple, et c’est aussi histoire de vérifier si l’élue de votre cœur est une bonne vivante. Avec la cuvée Grande Réserve de Georges, du Château Ventenac, un vin classé dans l’Appelation d’Origine Contrôlée (AOC) Cabardès , c’est le Sud en bouteille qui s’exprime. Un vin aux tanins doux et ronds, avec des notes grillées et vanillées, composé de 4 cépages. Le Cabernet Sauvignon, avec ses notes poivrées et poivron vert, le Merlot et son cortège de fruits rouges et noirs, la Syrah qui fleure bon la violette et enfin le Grenache qui est un peu la colonne vertébrale de ce vin aux notes terroitées. Un vin qui ouvre l’appétit, fut ce t-il frugal ou sensuel. St Valentin Oblige.

Accueil — Page d’accueil

IMG_7203

Si d’aventure votre élue a vraiment faim, après toutes ces émotions bachiques, et qu’un budget restaurant n’est pas à l’ordre du jour, qu’à cela ne tienne, la gamme de plats « Cookedby » est la solution aux fringales urgentes. Lancée par Dorothée Dereux, ses recettes font swinguer les papilles.
La découverte de ses plats cuisinés sains et gourmets se déclinent en une gamme terroir (ex : Parmentier de bœuf), une gamme cuisine bio végétale (ex : Risotto 11 légumes) et enfin une gamme voyage culinaire ( ex :Risotto curry vert) qui nous emmène à Bali. Déjà douze recettes disponibles dans les rayons des supérettes Manger vite mais bien et bon.
www.cookedby.fr

IMG_5055

Le tableau ne saurait être complet sans trois dernières découvertes œnologiques, avec un vocabulaire tout trouvé pour intéresser votre âme sœur à ces quelques derniers flacons que vous lui destinez :Avec une robe brillante et limpide de couleur ambrée, faites découvrir et goûter le Pommeau du Maine (AOC) qui se marie aussi bien avec un foie gras qu’avec un dessert à base de chocolat et pomme.
http://www.pommeaudumaine.com/html/
Avec une robe aux reflets or et fauve la fine du Maine (AOC) peut s’associer à l’apéritif avec des rillettes de maquereaux en mille feuilles de radis noir et réduction fine-agrumes ou en dessert avec une tarte Tatin à l’ananas rôti et son coulis caramel.

ACCUEIL


Enfin, le ratafia de Champagne est reconnu depuis 2015 avec une IGP (Indication Géographique Protégée). Connu depuis le Moyen âge, cette boisson était la solution à la bonne conservation des jus de raisins frais. En ajoutant un alcool neutre, on bloque la fermentation alcoolique et on conserve ainsi le sucre et donc toute la palette aromatique du jus de raisin. Le ratafia est le nom donné à la boisson qui célébrait la ratification d’un traité. La Maison Gremillet propose un Ratafia XO de dix ans d’âge.
www.champagnegremillet.fr

 

Repus et déssoiffés, vous et votre Valentine, ne penserez plus qu’à une chose, sortir et bouger, c’est ainsi que bien chaussés et le pied au chaud, non sans vous être donné un bon coup de peigne avec la brosse de voyage par excellence vous irez affronter les éléments.
Ainsi BZH Shop a crée des baskets montantes avec le triskell Breton sur une paire et le Gwen Hadu sur une autre paire ; La Bretagne à vos pieds en quelque sorte.
https://www.bzh-shop.com/collections/chaussures/gwenn-ha-du
Chaussé de ses baskets, votre pied aura trouvé les chaussettes qu’il faut avec la gamme Voyage : Trail, Randonnée, Rando & Trail de Rywan. Des pieds au sec et évitant les ampoules, épousant votre morphologie avec une parfaite thermorégulation dans tous les cas de figure. Une véritable sensation de seconde peau.
http://www.rywan.com

12409020_1067215966688195_588478660_n

Et si le vent souffle sur les sentiers que vous emprunterez avec votre élue de la St Valentin, votre esprit pratique de voyageur au long cours ne vous empêchera pas d’emporter la brosse de poche que tous les voyageurs s’arrachent. Tout en bois de bambou, antistatique, avec un manche en bois également, pour une bonne prise en main et des picots de bois pour bien masser le cuir chevelu.
http://www.biocoiff.com

Biocoiff - Brosses 2

Voilà point d’hôtel de luxe, ou de restaurant impersonnel mais les mets & vins et quelques articles qui sauront faire vaciller le cœur de votre Valentine.

© Richard BAYON.

À propos de Richard Bayon

Richard BAYON est un Parisien émigré en Touraine, qui a vécu tantôt dans la capitale, tantôt dans la cité Tourangelle. Parfois, il dit vivre entre Seine et Loire, mais c’est bel et bien au bord du fleuve classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité (‘World Heritage’ en anglais) qu’il vit, et même très exactement à 150m de l’indomptable Loire. Atteint d’une maladie incurable appelée ‘la bougeotte’ ou ‘la voyagite aigue’, il totalise 107 nations, pays et autres terres éloignées au compteur. Des pays, où il a séjourné de quelques heures à plusieurs mois, dont certains états où il a eu l’occasion d’y passer et repasser plus de 40 fois. Affublé par un confrère Grand Reporter du joli sobriquet de ‘Morpion de Carlingue’ parce que passionné d’aviation commerciale, et de transport aérien en général, il prétend avoir pris l’avion près de deux mille fois sur les cinq continents mais s’impatiente d’avoir encore tant de choses à voir. Sur sa réussite, l’homme est très critique, mais aussi réaliste : ‘je ne sais pas, ou n’ai pas fait un milliard de choses, que tout un chacun sait, connaît, ou a fait ; mais j’ai fait, vu et rencontré un milliard de choses que beaucoup ne verront sans doute jamais. Au chapitre des prétentions, il en affiche deux sans vergogne : avoir un sens de l’orientation, donc de la géographie du monde, hors du commun, vraiment hors du commun (il prétend aller plus vite que n’importe quel GPS : ndlr) et parle sept langues quasi couramment et peut se faire comprendre dans cinq autres. Question destinations ou pays préférés, sept paysages lui viennent de suite à l’esprit : le Vert de l’Ouest Irlandais, les Fjords Norvégiens, le Bleu et Blanc des îles Grecques, les Cirques de la Réunion, les Dunes de Sable du Ténéré, les Icebergs du Groenland, et les Rues pleines de vie de Bangkok en Thaïlande. Ainsi de toutes ses pérégrinations : il sait que cinq choses le fascinent plus que tout: l’Immensité des Déserts, l’Inaccessible des Volcans, l’Intensité des Glaciers et des Icebergs, le‘Haka’ des All Blacks et la Force Tranquille des Eléphants. De Queenstown en Nouvelle Zélande jusqu’à Illulissat au Groenland et de Johannesburg à Bangkok, il a roulé sa bosse, lui prétend surtout qu’il a ouvert ses yeux, et que ses voyages, tous ses voyages c’est son université permanente. http://www.infotravel.fr/voyages-insolites/compagnie-volotea-deploie-ailes/

Site web : http://www.infotravel.fr/?s=Richard+Bayon

Les derniers articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *