Conseils de sécurité aux voyageurs

Outre ceux fournis sur le site du ministère des affaires étrangères, ces conseils et sécurité aux voyageurs visent à faciliter la préparation et le bon déroulement d’un séjour à l’étranger,
et plus particulièrement dans les zones à risque.

Sécurité-en-voyage-votre-profil-sur-le-fil-dariane

Par Chems Akrouf

Avant de choisir une destination :

Prendre connaissance du calendrier religieux, politique, social et culturel du pays afin de ne pas se retrouver dans une période non propice au tourisme (grèves, manifestations, fêtes religieuses qui augmentent les risques sécuritaires dans certains pays).

Choisir son hôtel en tenant compte de son emplacement et de son niveau de sécurité. Dans certains pays, les quartiers à risque sont souvent à proximité des sites d’autorités tels que les commissariats, des ambassades ou de l’aéroport.

Avant de partir, vérifier qu’aucun objet n’ait été inséré dans vos bagages et bien évidemment refuser de transporter quoi que ce soit pour un tiers.

A l’arrivée :

Dans le cas où vous devez prendre un taxi à votre arrivée, en choisir un qui soit formellement identifié et référencé par une compagnies officielle.
Evitez de prendre toujours le même taxi : ils peuvent être à la solde de services de renseignement et vous leur facilitez le travail en leur fournissant directement vos trajets, les zones dans lesquelles vous allez, voire les personnes que vous rencontrez.
Ce qui est valable pour des services de renseignement l’est tout autant pour des organisations criminelles (Risque sécuritaire ; kidnapping ; vol et racolage).

Location de véhicule

Dans certains pays la location de véhicule est déconseillée car des dégradations peuvent être réalisée avec la complicité de l’agence de location afin de vous faire endosser le coût des réparations.

Séjour :

– Eviter de trop en dire sur vous-même et sur vos projets touristiques ou professionnels.
– Ne pas oublier d’utiliser, quand ils existent, les coffres de sureté des chambres. Ou s’adresser à la réception pour protéger des objets de valeur ou des équipements et données sensibles (cela ne dispense pas, pour les données, de crypter les dossiers)
– Ne pas laisser visibles des documents et informations personnels (adresse, reçus bancaires, …)
– Eviter de photographier des monuments officiels ou étatiques (ministère, commissariat) ceci peut être formellement interdit par les autorités locales.
– Ne pas vous balader avec des liasses de billets qui peuvent être visibles lors de vos achats, et tenter les voleurs avec la complicité éventuelle des marchands eux-mêmes.
– Comportement : Eviter de provoquer de manière même inconsciente certains locaux par des tenues inappropriées …

Téléphone :

Ne pas oublier de désactiver certaines fonctions sur les smartphones (géolocalisation, entre autre : c’est un traceur très pratique pour des services de renseignement).

WIFI

voyage-avec-son-laptop-en-toute-securite-750x554

Réseaux sociaux : ne pas se connecter depuis des cybercafés à vos comptes bancaires ; des logiciels espions peuvent garder vos codes en mémoire, ces infos pouvant servir à effectuer des achats sur internet, faire des virements et vider vos comptes. Effacer l’historique de chaque navigation faite dans un cybercafé. Les cyber-arnaques et le cyber-vol se développent de plus en plus, particulièrement dans les pays africains.
Eviter également de liker sur facebook les endroits touristiques ayant une page, ceci permet à des individus de se renseigner sur vous en temps réel.

De la même manière que pour le téléphone, les réseaux wifi gratuits (particulièrement dans les aéroports, mais pas seulement) sont des réseaux non protégés qui permettent à tous d’avoir accès à vos informations : d’où l’importance de bien configurer son ordinateur en matière de protection (pare-feu, anti-virus, paramètres internet…).
Des mails échangés concernant votre réservation d’hotel, vos rendez-vous, votre programme de séjour sont autant d’éléments intéressants pour des personnes ou des organisations voulant vous nuire ou tirer partie de la situation (planification d’enlèvement, surveillance,)
En cas de données sensibles ou confidentielles, mettre en place des dossiers cryptés (logiciels de cryptage facilement trouvables sur internet)

Retour

Comme à l’aller, ne pas transporter d’objet d’un tiers, surtout si c’est une personne que l’on ne connaît pas, ou peu (attention également à d’éventuels cadeaux reçus dans le pays, vous pouvez devenir une « mule » sans le savoir).

Le change :

Changer votre argent avant de partir, sinon n’hésitez pas à chercher les bureaux certifiés en ville, refuser de changer sur place auprès de personnes non habilitées à le faire (risques de vol et d’arnaque et même de sanctions judiciaires) ; du reste le taux de change proposé par ces prestataires illégaux n’est pas beaucoup plus intéressant pour que le risque en vaille la chandelle.
Par ailleurs, il existe dans certains pays des filières de faux billets. Les bureaux de change illégaux sont un moyen d’écouler cette fausse monnaie. Vous vous exposez ainsi à de fortes amendes et même dans certains pays à des peines de prison.

 

1 Commentaire

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *