PHUKET : LA PERLE DE LA MER D’ANDAMAN

L’île de Phuket dévoile sa silhouette de perle alanguie sur les eaux translucides de la mer d’Andaman à une heure vingt de vol de Bangkok.

Plus grande île de Thaïlande, elle réserve, à qui veut se donner la peine de dépasser les clichés, de belles rencontres, y compris à Patong.

La première d’entre-elles est celle d’un peuple au sourire éternel, bouillonnant de vie et dont la sérénité n’a d’égal que son sens de l’hospitalité. A 95 % boudhistes, les thaïlandais portent sur la vie un regard bienveillant qu’ils partagent volontiers avec le voyageur. La seconde est avec une nature préservée et époustouflante. De nombreuses îles criblent la mer à quelques encablures de la côte et dévoilent de paisibles petites baies aux plages immaculées. Et des parcs nationaux assurent la préservation de la forêt tropicale et des espèces en voie de disparition.

 

L’île de Phuket s’évader à PATONG

Destination balnéaire par excellence, la ville de Patong, à 45 minutes de l’aéroport, est entourée par de nombreuses plages. Accessible en à peine dix minutes et uniquement par bateau (les traditionnels longue-queue dont l’hélice est au bout d’une perche interminable), au départ de l’extrémité de la plage surpeuplée de Patong, Freedom Beach est l’une des plus belle et paisible plage. Adossée à une colline luxuriante, colonisée par les cocotiers, elle s’étale dans une anse de 300 m dont les eaux chaudes et cristallines sont le sanctuaire de toutes sortes de poissons multicolores peu farouches. Une paillote nichée sous les cocotiers propose une restauration simple et de qualité à côté d’un promontoire où il est indispensable de se faire masser, bercé par le clapotis des vagues.
En fin de journée, les longue-queue rapatrient à Patong, plus ou moins rapidement selon l’humeur du capitaine, les initiés qui ont délaissé le temps d’une journée l’agitation de la ville.

PATONG LA VILLE AUX DEUX VISAGES

Le retour à Patong est toujours saisissant. Le va-et-vient des scooters et tuk-tuks, qui font office de taxi, est caractéristique de cette ville débordante de vie de jour comme de nuit. D’une ville aux deux visages. S’y promener le jour, c’est passer d’échoppes, en restaurants, en salons de massages qui y pullulent. Il y a même un centre commercial, le Jungceylon Phuket Shopping Mall où trouver tout ou presque. Y compris un Fish Spa (pédicure faite par de petits poissons).

Lorsque le soleil se couche, de petites lueurs envahissent le ciel de Patong. Les lanternes à vœux s’échappent vers l’infini. Plus ces petites montgolfières de papier s’envolent haut, plus les chances de voir le vœu s’exaucer sont grandes. Assister à leur ballet en prenant un verre ou en dînant dans l’un des restaurants de la côte (Da Maurizio – cuisine italienne ou Ban Rim Pa – thaïe) est un moment chargé d’émotion. Autre et amusante option, déguster des spécialités locales au marché de nuit, à côté du Mall, qu’elles soient bouillies, frits ou vapeur en déambulant entre les étales est une autre et amusante option.

En avançant dans la nuit, le visage de la ville change. Le « folklore nocturne » prend le pas sur Bangla Road, l’artère principale de la ville où les néons des bars, discothèques, clubs, cabarets et la musique assourdissante créent une ambiance festive.
Patong offre une gamme très variées d’hôtels. Mais pour échapper à la frénésie de la ville mieux vaut prendre de la hauteur. A 10 minutes du centre-ville, niché à flanc de montagne, se cache le Crest Resort & Pool Villas ***** qui offre une vue exceptionnelle à 240° sur trois plages et la baie de Patong. Et une architecture étonnante et audacieuse.


Séjourner dans l’une des villas en forme de gros coquillages posés dans le jardin tropical est une expérience des plus agréables car elles disposent toutes… d’une piscine privée. Si baigner avec en perspective la mer est un véritable luxe et un moment d’exception. D’autres chambres ont quant à elles un accès direct (il suffit de descendre trois marches) à la piscine et à son bar flottant. Le point fort des plus classiques, situées plus en hauteur, est incontestablement la vue.
Prendre un verre ou dîner au Roof Top, Le Diva Sky Lounge, pour admirer le coucher de soleil, ravira même les plus blasés. Et le spa, le Prima holistic & wellness village, comblera les hôtes en quête de bien-être.

AVANT DE QUITTER PHUKET

Pour ceux qui sont en quête de spiritualité, une visite au Big Bouddha est incontournable. Visible de tout le sud de l’île, il est perché à 380 mètres sur une colline entre Chalong et Kata. Le site offre une vue panoramique à 360° propice à la méditation. Les plus aventureux s’y rendront en scooter, les autres en Tuk-Tuk. De jour comme de nuit et quel que soit la distance, ces petites camionnettes taxi multicolores sont le moyen le plus efficace, le moins cher et le plus typique de se déplacer sur l’île.

-> S’informer : Office de tourisme de Thaïlande – www.tourismethaifr.com
-> S’y rendre : Thaï Airways International – www.thaiairways.com
-> Se loger : Crest Hotel & Pool Villas – www.crestphuket.com

À propos de l'auteur

Directrice Générale du PressClub, Isabelle Bourdet est également une grande voyageuses. La visite des différents PressClub du monde sont autant de découvertes et d’échanges qu’elle affectionne particulièrement. Amoureuse de la Tunisie, elle défend avec ferveur la destination et son peuple, toujours souriant, même dans le dénuement. Organisatrice et animatrice de tables d’hôtes, de débats et colloques, Isabelle est spécialiste des destinations balnéaires pour Infotravel.fr.

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *