Belize: 5 raisons de le découvrir

5 bonnes raisons d’aller au Belize l’un des secrets les mieux gardé d’Amérique Centrale.

Belize InfotravelFR

Destination encore confidentielle, le Belize est niché entre le Mexique et le Guatemala, et jouit d’une magnifique côte sur la mer des Caraïbes. Forêts tropicales, paysages sauvages, somptueuses plages de sable blanc, paradis des plongeurs, etc. : ce petit territoire de 23,000km2 concentre le meilleur de l’Amérique Centrale.

1 – Une plongée exceptionnelle

Le Belize abrite l’un des sites de plongée les plus incroyables au monde : le « Blue Hole », ou Grand Bleu, exploré pour la première fois par Jacques Cousteau en 1972. Joyau naturel du Belize, il est large de près de 300m et profond de 120m. Ce grand trou bleu est surnommé la grotte verticale et se trouve au cœur de l’atoll Lighthouse Reef. Il s’agit de la plus grande formation de ce type dans le monde, intégrée à la Réserve de la Grande Barrière de Corail de l’UNESCO.

2 – La première réserve de jaguars au monde

Fondée en 1990, le Cockscomb Basin Wildlife Sanctuary est connu pour avoir été le premier site de préservation des jaguars au monde. Située dans le centre du Belize, la réserve s’étend sur 52 000 hectares de forêt tropicale et fait du Belize le pays le plus peuplé en jaguars au monde. En plus des jaguars, on peut également observer des pumas, tapirs, reptiles ainsi que de nombreuses plantes exotiques.

3 – Jouer les Robinson sur une île privée

La plupart du temps, cette idée reste un rêve… sauf au Belize ! « Bird Island », ou l’île aux oiseaux, propose aux visiteurs une escapade idéale pour un moment de détente et de repos. Cette île privée est située sur un atoll, où les visiteurs pourront pratiquer le snorkeling et le kayak autour des coraux colorés ou encore emprunter un bateau pour tenter de pêcher leur repas. Les hôtes devront faire le plein de vivres avant de s’isoler car unique équipement à disposition sur place : l’accès à l’eau potable (possible grâce au système de récupération des eaux de pluie).

4 – La richesse de la culture et l’héritage Maya

Le site maya Xunantunich, surplombe la rivière Mopan et rassemble plus de 25 temples et palais mayas. « Femme de pierre », c’est ce que signifie Xunantunich en langage maya, et c’est également le nom de la place principale dominée par El Castillo, une pyramide de 40m de haut offrant une vue imprenable sur les forêts et montagnes alentours lorsqu’on y grimpe. Les sites archéologiques béliziens sont beaucoup moins visités que d’autres dans le monde, ce qui signifie que les visiteurs pourront profiter d’une exploration en toute tranquillité.

5 – A la rencontre des Garifuna

Si le peuple Garifuna est arrivé au Belize depuis St Vincent au début du XIXème siècle, il est aujourd’hui possible d’aller à sa rencontre à l’école WARASA à Punta Gorda. On y découvre son histoire et son héritage et par la même occasion, la culture du Belize, car la musique et la danse garifunas influent sur la musique de tout le pays et le reste de l’Amérique Centrale : les Garifuna proposent aux visiteurs de partager un cours de cuisine ou de tambour.

www.travelbelize.org

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *