Lascaux 4 : Quand le Périgord prend le taureau par les cornes

Le projet qui a coûté pas moins de 60 millions d’euros vise 400 000 visiteurs par an, de quoi booster le tourisme du Périgord.

Inauguré le 15 décembre par le président de la République, le Centre international d’art pariétal de Montignac, Lascaux 4 et ses nouveaux équipements culturels doivent être une locomotive pour augmenter le nombre de visiteurs en Dordogne.

LASCAUX 4

Ce nouveau projet est le digne successeur de Lascaux 2 qui est l’un des sites payants les plus fréquentés de France avec 270 000 visiteurs. (Lascaux 3 est l’exposition itinérante internationale qui tourne un peu partout dans le monde, elle est actuellement au Japon). Lascaux 2 ne cache pas ses ambitions touristiques avec la construction de nouveaux hôtels aux standards internationaux afin d’attirer les tours opérateurs asiatiques. Les gestionnaires des nombreux sites touristiques du Périgord comptent bien profiter des retombées chez eux. Mais prudents, ils veulent être sûrs de l’engouement après l’ouverture du site afin de juger de l’opportunité d’investissements. Pour l’engouement, ils peuvent se référer à l’ouverture du fac-similé de Chauvet ouverte en avril 2015 et qui a attiré 600.000 personnes dès la première année !

  

Une prouesse technologique
Les artistes chasseurs cueilleurs d’il y a 18.000 ans ont laissé un trésor que les Périgourdins d’aujourd’hui ont failli détruire en faisant trop visiter l’original. La nécessité de sanctuariser la colline de Lascaux, où se trouve la grotte d’origine a poussé le département à prendre le Taureau par les cornes en réalisant une véritable prouesse, la réplique complète de la grotte, mais également son environnement. L’ensemble de béton et de verre de 8 600 m² avec toit végétalisé, commencé en mai 2014, a mobilisé 81 entreprises et 1 075 personnes, dont 476 sur le gros œuvre et 250 pour la scénographie. Parallèlement, pendant 3 ans, 38 plasticiens et artistes de l’Atelier des fac-similés du Périgord, ont réalisés les fresques à l’identique, grâce à l’ultra précision des relevés laser en 3D sur des parois reconstituées, le résultat fait oublier au visiteur qu’il se trouve devant une copie conforme.

Pour l’histoire
Découverte en septembre 1940, la grotte de Lascaux a été ouverte au public en 1948. Une première copie partielle a été créée en 1983 pour montrer une partie du trésor fermé en 1963 sur décision du ministre de la Culture André Malraux, pour stopper les altérations dues à la fréquentation du public. En 33 ans, Lascaux 2 a accueilli plus de 10 millions de visiteurs.

http://www.lascaux.culture.fr/#/fr/00.xml

www.lascaux.fr

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *