Découverte de l’Islande version grand blanc

La saison hivernale en Islande est le moment idéal pour découvrir l’île hors des sentiers battus.

Avec ses paysages lunaires, ses côtes sauvages et ses glaciers préservés, l’Islande reste le terrain de jeu privilégié pour pratiquer tous types d’activités hivernales dans chaque région et découvrir la culture de l’île volcanique.

Dans le Nord, pistes de ski et aurores boréales

unspecified-1

La région Nord fourmille de nombreuses possibilités. Akureyri et ses alentours disposent de cinq stations de ski, telles que Tröllaskagi ou Hlíðarfjall, L’Office du Tourisme propose ainsi un pass 5×5, permettant d’accéder librement à ces stations durant cinq jours (www.northiceland.is/ski-iceland). Les amoureux des animaux pourront eux embarquer depuisDalvík et Húsavík pour observer les baleines et la faune des environs. A ne pas manquer également, les aurores boréales, observables en grand nombre depuis cette région.

Découverte des côtes sauvages dans les Westfjords

unspecified

Plus à l’ouest, dans la région des Westfjords, les paysages uniques faits de vallées, de côtes et de plateaux montagneux impressionnants incitent à randonner et contempler les fjords inexplorés de la région. Si la neige devient trop abondante pour randonner, un passage par la station de ski d’Ísafjörður est alors indispensable. Cette région est également connue pour ses sources d’eau chaudes naturelles, fréquentées par les locaux et généralement situées au cœur de la nature islandaise.

Pistes de ski et culture à l’Est

 
 

Cap à l’est et direction la région d’Egilsstaðir, qui abrite notamment le Parc national du Vatnajökull, la plus grande calotte glaciaire du pays et qui s’étend à travers une grande partie du pays. L’Est séduira les amateurs de ski : le domaine d’Oddsskarð est la plus grande zone skiable de la région et permet de contempler les fjords des environs. La région est également une terre de culture grâce aux nombreux musées sur place: le Centre d’Art Visuel Skaftfell, lieu d’expositions, de débats et de concerts, le musée Skriðuklaustur, centre culturel et historique, ou encore le musée français de Fáskrúðsfjörður, qui retrace l’épopée des pêcheurs français dans la région au milieu du 19ème siècle.
Au Sud et à l’Ouest, lagunes glaciaires et exploration d’ « Into the Glacier »

unspecified-2

En continuant la route vers le sud du pays, les visiteurs pourront contempler des montagnes escarpées et longer des lagunes parsemées d’icebergs, telle que Jökulsárlón. Idéal pour profiter du paysage à 360°, des balades en hélicoptères sont organisées dans la région, ainsi que des excursions en motoneige ou des balades en cheval.

Plus à l’ouest, la région des Reykjanes mérite amplement le détour. Champs de lave à perte de vue, geysers et merveilles géologiques ; la région regorge de possibilités. Les visiteurs pourront découvrir l’attraction « Into the Glacier », un tunnel de glace monumental inauguré au printemps 2015 et permettant de comprendre les phénomènes glaciaires. L’Ouest de l’Islande fascinera également les passionnés d’histoire : cette région a donné naissance aux Sagas Islandaises, qui narrent la construction du pays. Les visiteurs pourront faire un détour par le Settlement Center de Borgarnes, qui retrace les péripéties du pays et les Sagas qui l’ont façonné.

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *