Paradis sun****, l’hôtel de charme

Pays : Seychelles

Ville : Praslin

Situé sur la côte nord est de Pralin, près de la plage de côte-Anse Volbert. Le Paradis sun est lové au coeur d’un parc tropical. Entouré de palmier, l’hôtel est invisible de la mer. Pour le transfert depuis l’aéroport de Praslin, situé à 15 kilomètres, compter environ 25 mn de trajet en voiture.

 

Bonne nuit
Les 80 bungalows en bois de style créole sont camouflés dans un jardin exotique. Les chambres sont spacieuses avec une décoration épurée et élégante avec des murs en pierre apparents. Standing classique d’un hôtel quatre étoiles, les chambres sont équipées d’un lit king size, d’une climatisation, d’un grand dressing, d’un coffre fort, d’un minibar, d’un service café-thé et d’une télévision. La terrasse aménagée à une vue exceptionnelle sur le jardin tropical et la mer.

 

A table
La plage loge un grand restaurant servis sous forme de buffet le matin et le soir où l’on peut apprécier un live musique et tester chaque soir une cuisine différente lors des dîners à thèmes. Pour le déjeuner il est possible d’y commander des sandwichs ou des grillades.

 

 

Pour un verre
A côté du restaurant un bar et quelques tables face à la mer permet de boire un cocktail ou prendre un apéritif accompagné de chips à la banane.

Et encore
Les chambres sont équipées de la wifi. L’hôtel dispose d’une salle de télévision, de jeux, d’une boutique et d’une petite piscine. Trois salles de soins sont réservées pour des traitements naturels prodigués par cinq thérapistes venu de Bali. Le Paradis sun propose également des sports gratuits : planche à voile, canoë, volley-ball, plongée (supplément) et pêche au gros (supplément ).

 

 

 

C’est chic
Tous les mercredis, l’hôtel organise gratuitement une croisière au coucher du soleil d’une durée de deux heures. La plage de sable blanc. L’accueil du personnel très disponible et chaleureux. La petite taille de l’hôtel. Le « tea-time » chaque jour de 16h à 17h.

 

C’est cheap
Le buffet insignifiant. Les transats de plage peu confortables et délabrés.

 

Texte: Jessica Bros

À propos de l'auteur

Après avoir grandi dans un hôtel parisien, traîné ses bottes entre une école de langues et la pampa argentine, Pascale est tombée par hasard dans le journalisme de tourisme. Formée par un vieux briscard au Figaro, elle a tout de suite choisi la voie de l’indépendance, voyageant pour les rubriques « tourisme » de supports aussi divers que « Le Nouvel Economiste », « Série Limitée », « Le Parisien », « L’Express », « Paris Absolument », « A nous Paris » ou « Libération »… Elle accomplit régulièrement des reportages sous toutes les latitudes pour le magazine pro « Tour Hebdo ». Elle est notamment et notablement spécialiste de la République dominicaine et de l’Argentine. Elle surveille également les nouvelles tendances de l’hôtellerie pour les magazines plus ciblés « Hôtel Restau Hebdo » et « HTR Mag ». En outre, Pascale a publié plusieurs guides pour « Le Figaro » et les Editions Mondéos. Elle est spécialiste du polar dont la dévoration en série lui a valu le surnom d’Animal Lecteur. Pascale est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT).

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *