3 raisons de partir vite jouer au golf dans la Rioja

Pour ceux et celles qui aiment le golf et le vin, une destination située au nord de l’Espagne, à une heure de l’aéroport de Bilbao, doit être visitée en priorité : La Rioja et sa capitale Logroño.

Le charme vient de la douceur du climat préservé par les monts cantabriques, de cette terre essentiellement agricole alternant vignes et oliviers, de la qualité de sa table et de la gentillesse de ses habitants.
san-lorenzo-mountainTrois raisons premières poussent à choisir la Rioja :

– Les trois golfs qui vous y attendent et dont la diversité sportive et environnementale réjouira les golfeurs de passage
o Golf de Logroño : Magnifique parcours public ouvert en 2003 où Jimenez a joué 62 lors de l’Open d’Espagne il y a 10 ans. Par 72 de 6005 mètres des jaunes. Quatre trous à retenir : les 4, 6, 13 et 18. Le 4 dont vous parlerez longtemps : il est le plus long d’Espagne avec 618 mètres ! J’étais presque heureux d’y faire un double….
À noter que le club a aussi un petit pitch&putt.

o Golf de Sojuela
Un très beau parcours de montagne qui renait actuellement après avoir connu des difficultés économiques. Qui a des avantages : les banques espagnoles vendent des appartements sur le parcours de 130 m2 pour seulement 75 000 euros actuellement…
Le parcours, à 15 kms de Logrono, dessiné par Julian Garcia-Mayoral, l’actuel directeur de Gorraiz, est un par 72 de 6 300 mètres avec vues imprenables sur la vallée et les monts cantabriques.

Golf Rioja Alta

La Rioja
Le plus technique et le plus exigeant. Très bien entretenu, au milieu de chênes centenaires et de lacs plus récents ! Plus de 6100 mètres. Départs et greens de qualité.
Amateurs et joueurs confirmés apprécieront cette promenade bien sportive au cœur de la Rioja. Un golf situé à 5 kms de Santo Domingo de la Calzada qui possède un parador chargé d’Histoire…

La Rioja

Une terre de vignes et de vins de grande qualité, aux couleurs rares, aux lignes courbes et douces. Terre travaillée jusque dans ses détails qui exprime la permanence d’une culture et le dynamisme d’une économie. La balade mène de Santo Domingo de la Calzada à Haro puis à Najera et Navarrete avec escale basque à La Guardia avant de revenir à Cenicero. Mille itinéraires sont aussi imaginables.
Une ville capitale, Logroño, qui respire le simple plaisir de la vie à travers ses bars à tapas, ses rues grouillantes, sa mixité sociale épanouie, la gentillesse croisée à la première rencontre. À ceux dont le quotidien est noirci par toutes sortes de difficultés, un passage calle Laurel ou calle San Juan sera plus efficace que toute ordonnance médicale. Et c’est tellement bon !

La Rioja Enfin, tout le reste : c’est à dire, par exemple, la montagne de San Lorenzo qui grimpe à 2271 mètres avec à ses pieds, le petit village de Ezcaray qui possède un restaurant deux étoiles Michelin ! Il faut dire que le chef d’Echaurren a été formé par Fifi Arrambide à Saint-Jean-Pied-de-Port. Mais aussi la vallée de Cameros pour les amoureux de la Nature, des gites ruraux, les aigles et le canoé- kayak…
La Rioja est un repaire culturel à découvrir, aussi bien en visitant l’histoire étonnante locale au Musée de la Rioja de Logroño qu’en s’étonnant de la richesse en art contemporain du musée Würth d’Agoncillo. Les enfants préfèreront surement les dinosaures d’Enciso !

Quant aux adresses à garder en mémoire, pour les hôtels je citerais d’abord la Finca de los Arandinos, un 4* en pleines vignes, très moderne et très confortable, une merveille de réussite à prix très raisonnable. Ou en pleine ville, le Marquès de Vallejo ou le Calle Major : satisfactions garantis. Quant aux tapas, j’ai beaucoup aimé, dans la Calle San Juan, A tu gusto, Vinissimo et Bueno bueno… À vous de jouer !

À noter que l’office de tourisme régional propose un pakage très intéressant comprenant 3 green fees, une visite de Bodega, trois nuits en hotels 4* avec petit déjeuner, une coupe de bienvenue et une assurance d’annulation pour seulement 293 euros !
Pour réserver : contacter l’agence Planearte au +34 941 100 051 ou www.planeartelarioja.com

À propos de l'auteur

Roland Machenaud vit au Pays Basque où il s’est installé il y a vingt ans après une vie itinérante qui la conduit de Toulouse à Washington en passant par Heidelberg et Paris. Il a fondé et dirigé plusieurs journaux et magazines régionaux dans le sud-ouest de la France. Actuellement membre de l’association européenne des journalistes de golf IGTWA, et en partenariat avec sa femme photographe Marie, il couvre pour plusieurs grands événements internationaux.

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *