Les secrets du Portugal: le Minho, les charmes discrets d’une ruralité exquise

Elle porte son nom du fleuve qui la sépare de la Galice, la région indépendante de l’est de l’Espagne.

Par Fabienne Dupuis 

Province historique portugaise, le Minho est aujourd’hui composé de deux districts, ceux de Braga et de Viano do Castelo. Situé dans la partie septentrionale du Portugal, dont une partie longe la côte Atlantique, le Minho jouit d’un climat océanique qui complimente généreusement ses terres. Région de vins – le fameux Vinho Verde – mais aussi d’agriculture, le Minho est avant tout un pays d’authenticité, assez loin du tumulte des grandes villes (Porto se trouve à 115 km de là) qui permet de vivre la nature en toute quiétude, aux rythmes de longues balades à vélo, en kayak… à la découverte d’un histoire riche que quelques constructions centenaires ont marquée de leurs pierres.

Porto_5

Un balade entre culture et histoire

Fort de sa nouvelle éco-piste inaugurée en septembre 2014, le Minho est accessible aux amoureux de la petite reine sur près de 50 km de voies, de Vila Nova de Cerveira à Monção. On peut ainsi jouir des bords du fleuve Minho, s’arrêter à loisirs dans les villages d’intérêts : à Vila Nova de Cerveira qui mérite une attention toute particulière tant pour son histoire que pour ses activités artistiques qui font aussi la renommée de la région. Flanquée sur les hauteurs, la sculpture d’un Cerf (signée José Rodrigues) symbole de la ville (une légende rend l’animal fondateur de la cité) domine Vila Nova de Cerveira. Compact, le lieu se découvre à partir de sa place centrale autour de laquelle la petite commune s’est construite. Voies pavées, château du XIVème siècle, église du XVIII et l’incroyable affabilité de ses habitants concourent à faire de la balade un réel moment de délice. A noter, la ville tient une étonnante biennale d’art contemporain, d’août à septembre, qui rassemble des artistes de toutes parts et toutes sensibilités www.bienaldecerveira.pt

Valanca

Située à une quinzaine de kilomètres de là, la Ville fortifiée de Valença regorge aussi d’intérêts. On notera plus particulièrement son église paroissiale Santa Maria dos Anjos datant du XIIème siècle, ses sublimes ruelles pavées où l’on trouve, malgré les échoppes de babioles réservées aux touristes, quelques produits artisanaux intéressants (vannerie, linge de maison, caves…). Des remparts du fort , l’on jouit d’une vue imprenable sur le fleuve Minho et les côtes de l’Espagne voisine. On peut d’ailleurs emprunter le pont métallique construit par les usines Eiffel en 1884, qui mène en quelques centaines de mètres sur les côtes ibériques, dans la petite ville de Tui.
De retour sur les rives portugaises, on poursuit la balade jusque vers la grande porte de style baroque de Crastos (près de Freistas), les sentiers de forêt dans les environs de Cortes, pour enfin arriver dans la station thermale de Monção. Là encore, l’histoire a frappé de ses constructions, la ville qui jouit de bâtiments dignes de toutes les attentions. On compte parmi eux les fortifications de la cité, le Couvent de Santo António dos Capuchos, les thermes et bien entendu le centre pittoresque de la vieille ville.

Valanca_Remparts_2

Le Minho, région viticole

PalaisDeBrejeiora_Vignes
Mais la région de Monção n’est pas l’apanage des vielles pierres seules, puisqu’elle cache aussi certains des meilleurs vignobles de la région, (re)connue pour ses vins. On peut ainsi prendre le temps de venir découvrir le somptueux Palais de Brejoeira, construction de style néo-classique datant du XVIIIème siècle et qui malgré les stigmates des années, conserve une aura exquise. Aux alentours, le sublime jardin à l’anglaise mène vers les 18 hectares de vignes où sont exclusivement cultivés les cépages d’Alvarinho. Connu pour l’élégance de ses vins, le Palais de Brejoeira produit aussi deux « Aguardente » de référence.

PalaisDeBrejeiora

Autre époque, autre style, la Quinta da Pedra située à quelques kilomètres de là, propose quant à elle une version plus contemporaine du savoir-faire viticole portugais. Entreprise du groupe Ideal Drinks créée en 2010 par Carlos Dias, la Quinta da Pedra s’étend sur plus de 40 hectares et produits environ 200 000 bouteilles par an. Installé au cœur d’un bâtiment design et léché, l’on vient ici découvrir des vins blancs raffinés et élégants qui se sont hissés en quelques années seulement au rang des vins les plus prestigieux du Minho.

Palais de Brejoeira, www.palaciodabrejoeira.pt

Quinta da Pedra, www.idealdrinks.com

La voie fluviale

MinhoRiver_3

Il existe plusieurs appontements qui sonnent le lieu de départ des excursions en Kayak sur la rivière Minho. Paré de son équipement, combinaison, gilet et chaussons néoprène, prêté par le club Anima Minho de Vila Nova de Cerveira, on se lance sur les flots de cette rivière dont quelques courants rendront l’effort d’autant plus sportif. Organisées en excursions de trois heures chacune, les sorties offrent au choix un safari proche du parc de Castelinho accessible les seuls jours de grandes marées, la découverte des îles espagnoles ou portugaises et de leurs petites plages de sable fin dont la prodigieuse île aux Chevaux Sauvages ou encore, une circuit dans les méandres de la rivière Coura.

PontEiffel_ValancaPatient et passionné, Aghostino Caldas, guide et gérant de l’entreprise, accueille ainsi toutes les nationalités de la planète pour partager son amour d’une rivière et même d’une région dont il semble connaître les moindres recoins, mêlant au fur et à mesure des coups de pagaies, histoires locales et délicieuses connaissances sur la faune et la flore régionales. Anima Minho, www.animaminho.eu

Où dormir ?

Hôtel Minho : un ancien hôtel entièrement rénové pour offrir une version toute contemporaine au tourisme ! Murs blancs et bardages de bois habillent ainsi la large bâtisse plantée en plein cœur d’une région vallonnée. A l’intérieur, une simplicité élégante domine offrant aux invités un lieu tout autant moderne aux accents rustiques, en parfait accord avec cette région noblement sauvage. Une piscine et cinq cabines de Spa permettent de poursuivre son séjour en toute quiétude, entouré d’une équipe amène et heureuse de partager les saveurs de sa région.

HotelMinho_3

www.hotelminho.com

Où diner ?

Convento dos Capuchos

Une table logée dans les coursives de ce couvent du XVème siècle et une cuisine, inventive et élégante, qui met en avant la qualité des produits régionaux, sont assez de bonnes raisons pour venir déguster ici un met ou deux, le temps d’un déjeuner ou d’un dîner. Le lieu abrite aussi quelques chambres hôtelières.

ConventoDosCapuchos_

www.conventodoscapuchos.com

Casa das Velhas

CasaDasVelhas

Postée sur les hauteurs de la ville de Vila Nova de Cerveira, cette vieille bâtisse de plus de cent années abrite dans un décor rustico-moderne une véritable petite pépite culinaire qui manie les casseroles à feu doux, pour une cuisine entre tradition locale et modernité internationale. Le lieu offre une vue inégalable sur la rivière Minho.

www.mineirinhas.com

Balade d’un jour à Porto

Porto_3

Il faudra un peu moins de deux heures par train (au départ de Vila Nova de Cerveira) ou une heure de voiture pour se rendre à Porto, la deuxième plus grande ville du pays, après Lisbonne.

Installée sur les hauteurs de la côte, surplombant les cours du fleuve Douro et ceux de l’océan Atlantique, l’élégante Porto semble se moquer un peu du temps qui passe. Besogneuse, la ville porte encore aujourd’hui cette réputation haut et fort, multipliant les travaux et les efforts pour relancer une activité économique quelque peu assoupie partout dans le pays. Outre les monuments d’intérêts comme le Pont Dom Luis, construit à la fin du XIXème siècle par un disciple de Gustave Eiffel, Théophile Seyrig, la Tour des Clercs construite au XVIIIème siècle, les innombrables Palacios et les intrigantes ruelles de la ville, Porto regorge aussi de nouveaux lieux, nichés au cœur des quartiers historiques (comme sur la Rua do Almada, la Rua das Flores, ou celle Das Carmelitas) où se mêlent le meilleur du design local et international, et objets de brocante soigneusement selectionnés.

Carnet d’adresses à Porto

Boutiques :

Almada : cinq boutiques en une pour une sélection complémentaire qui couvre mode, accessoires mais aussi objets de décoration et thé ! Rua do Almada, 13.

ArtCentre_VilaNovaDeCerveira

Mercado 48 : une boutique de design qui célèbre avec goût, toute la création locale, du cycle à la céramique en passant par la mode et les gravures. www.mercado48.pt

Mercado48

Coração Alecrim : une pépite « indé-chic » pour les amoureux des vieilles choses et de l’artisanat contemporain. Poussez la porte de la boutique, c’est accepter de se faire aspirer par cet exquis bric-à-brac! www.coracaoalecrim.com

Restaurant & Café :

Cafe Candelabro : entre passé et modernité léchée, le Candelabro est une vision réussie du café traditionnel portugais projeté dans le présent. www.cafecandelabro.blogspot.fr

Cantina 32 : Cachée au fin fond d’un long couloir sombre, la Cantina 32 est le compromis parfait entre allure et bon goût… poussés jusqu’aux creux des assiettes (cuisine méditerranéo-portugaise). www.cantina32.pt

Comment s’y rendre ?

Aller dans la région du Minho.
Pour les plus aventuriers, en voiture le long des 1591 km qui séparent Paris de Vila Nova de Cerveira (1000 km de Bordeaux, 1557 km de Lyon).

Par avion : En 2015, Vueling opère plus de 340 itinéraires en Europe, Afrique et Moyen-Orient. De France, des vols quotidiens et directs sont effectués au départ de Paris vers Porto, prix aller-retour à partir de 64,98 euros ttc, pour une vol de 2 heures. Plus d’informations sur www.vueling.com

Sur place ?

Fort d’une flotte de voitures élégantes, de mini vans confortables et d’un personnel affable et professionnel, la société de transport touristique Bliss Tours se charge d’organiser selon vos envies et souhaits, vos déplacements dans la région du Minho et plus ! Les prix sont établis selon le projet. Plus d’informations sur www.blisstours.pt

MinhoRiver

 

À propos de l'auteur

Titulaire d’un DEA de Lettres modernes Sorbonne, complétés par l’ESJ Paris (Ecole supérieure de journalisme) et après 6 six ans au Venezuela dans le cadre de la Coopération culturelle, Catherine Gary enseigne à l’Université René Descartes, au Lycée Turgot et à l’Ecole Supérieure de Tourisme. Tout en pigeant pour des maisons d'édition : traductions, lectures de manuscrits, rewritings. En 1997, elle occupe le poste de chargée de mission à la Communication et aux Nouveaux médias du Centre Georges Pompidou. Puis se tourne vers le journalisme : rédactrice en chef adjointe d’un magazine de tourisme et chargée de communication pour un magazine littéraire. Spécialisée dans les reportages tourisme, culture et société, Catherine travaille régulièrement pour Famille & Education, Divas, Destination Cuba, Lindigo (rédactrice en chef adjointe) et Infotravel. fr

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *