Florence et Renaissance, deux mots d’inspirations…

En arrivant à Florence la première impression est celle d’une ville musée dont même les pierres sont précieuses! puisque inscrite au patrimoine de l’Unesco.

Enrichie par des familles de banquiers faisant commerce de tout mais restant indépendante, Florence n’a eu de cesse que de se remplir de trésors et d’enfanter sa propre histoire.

Ce fut à la fois, le berceau de la Renaissance (1401) et des plus grands artistes de tous les temps. Donatello, Brunelleschi, Botticelli, Léonard De Vinci, Dante… trouvèrent ici naissance, inspiration et génie. La notoriété internationale de la ville fut surtout assurée par une famille, les Médicis. Cette dynastie de ducs et d’archiducs régna sur la Toscane pendant 7 générations, donna 2 reines à la France et créa sa propre monnaie, le florin d’or. Sculpteurs, architectes, peintres et penseurs se sublimèrent pour faire de Florence ce qu’elle est encore aujourd’hui, un écrin de talents, de chefs d’œuvres et d’histoire. Les trésors sont partout présents. Impossible de visiter le temps d’un week-end plus de 150 églises, cathédrales, palais, musées, expositions, il faut donc choisir parmi les incontournables dont voici une sélection non exhaustive…

Tout d’abord, 3 chefs d’œuvres réunis sur la Piazza del Duomo, le Campanile di Giotto, le Baptistère et le Dôme d’où l’on a une des meilleures vues de la ville. La Galerie Degli Uffizi où les amoureux de Botticelli, Michel Ange, Raphaël ou encore Léonard de Vinci seront comblés.

florence-italie-1

Le Palais Pitti inspira Marie de Médicis pour faire construire à Paris le palais du Luxembourg. Dans ce musée, il faut regarder du sol aux plafonds, Titien, le Tintoret, Rubens, Raphaël, le Caravage …se partagent votre regard. Le jardin de Boboli surplombant le palais permet de reprendre ses esprits dans un autre cadre.

La place de la Seigneurie et ses nombreuses reproductions de sculptures, dont l’impressionnant David, peut faire l’objet d’une pose bien méritée, à moins que de vouloir admirer les originaux qui se trouvent à deux pas dans la Galerie de l’Académie.

Si l’on voyage avec des enfants, le musée Léonard de Vinci est un incontournable pour comprendre le fonctionnement de certaines machines.

Le shopping florentin vaut aussi le détour, créateurs, bijoutiers, bottiers, maroquinerie, mode se trouvent via de’ Tornabuoni, via della Vigna Nuova, via degli Strozzi.

Le pont Vecchio, construit en 1345 abrite depuis des siècles les artisans bijoutiers. Le traverser permet d’avoir une très belle vue de la vielle ville surtout en fin d’après midi quand le soleil vient s’évanouir sur la cité.

Florence abrite la moitié des œuvres d’art conservées en Italie, inutile de penser tout voir en une seule visite, il ne reste plus qu’une solution, y revenir…

Florence possède de nombreuses possibilités de logements, hôtels, maisons d’hôtes, mais aussi locations d’appartements, c’est ce que propose Go with Oh, cette option souvent moins cher donne également plus de liberté. Pas d’horaires à respecter,  possibilité de faire les marchés florentins et de les cuisiner chez soi, idéal pour vivre comme un local le temps d’un séjour.

Robert KASSOUS

Sites de références

Enit France
Firenze Turismo

Y Aller :

Avion : (1H30 de Paris) Alitalia, Air France, Easyjet (arrivée Pise, puis connexion par train Florence)

En train: TGV Paris-Milan puis une correspondance vers Florence avec Trenitalia
La solution la moins cher, en bus avec Eurolines.

Où manger :

Enoteca Pinchiorri, Via Ghibelina
Il latini Via del Palchetti 6r.
Mamma Gina, Borgo San lacopo, 37/r
Trattoria Penello, Via D. Alighieri, 4r
Trattoria Le Antiche Carrozze

Où dormir :

****Hôtel Monalisa, Borgo Pinti 27

*** Hôtel Cosimo de Medeci, largo Fratelli Alinari 15

***B&B, Via Maggazzini 2/4

Auberges de jeunesse Florence


Agrandir le plan

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *