Capri, ce n’est pas fini !

Vendredi, 17 h 30. Vous vous posez sur le tarmac de Naples et vous engouffrez dans un taxi sans être passé par la case livraison des bagages bondée. La voiture roule à tombeau ouvert, dévalant la voie rapide qui vous mènera vers le port, en contrebas de la ville. Là, vous embarquerez sur un vieux ferry. Cap sur Capri !

piscine de l’hôtel à capri

En dehors de la saison touristique, la petite île de Capri est un rêve. Elle allie la beauté sauvage de  la côte amalfitaine et ses points de vue à couper le souffle, le sourire des Italiens pas encore stressés par les troupeaux de touristes qui viennent l’été et l’ambiance élégante d’une vie insulaire nonchalante et discrète.

Cocteau adorait Capri, il venait lézarder dans les jardins de la Villa Jovis, où jadis, l’empereur Tibère faisait jeter, du haut de son belvédère, les jeunes éphèbes qu’il avait consommés, dans une mer Tyrrhénienne bleu marine. Brigitte Bardot étira lymphatiquement ses jambes devant un Piccoli latin lover, sur la terrasse de la fameuse demeure ayant appartenu à l’écrivain Curzio Malaparte, que l’on découvre au bout d’une promenade bucolique empruntant un chemin de ronde surprenant autant qu’extraordinaire. Il y a tant de choses à découvrir main dans la main sur cette île, à commencer par les fariglioni, ces falaises que les plus chanceux auront la chance d’admirer au pied de leur lit, chambre n° 30 à l’hôtel Punta Tragara. Non, Capri n’est pas tout à fait fini.

• Comment s’y rendre

Vol Paris-Naples avec Air France, Transavia, Alitalia ou EasyJet. Liaison aéroport-embarcadère en taxi. Correspondance Naples-Capri par Directferries.com (www.directferries.com), pour une traversée rapide en quarante-cinq minutes, ou par Caremar (www.caremar.it), pour un voyage à l’air libre d’une heure vingt.

• Où dormir 

Punta Tragara – Via Tragara, 57. Tél. +39 081 837 0844. www.hoteltragara.com/it

Il y a une multitude d’hôtels, aussi bien à Capri qu’à Anacapri, de l’autre côté de l’île. Le Punta Tragara vous permettra d’être logé devant les fariglioni, à l’écart de l’agitation.

 

• Où manger

L’île accueille aussi une cohorte de restos, plus ou moins chic, la cuisine caprese à base de poissons y est à peu près égale, du moment que l’on fuit les adresses trop touristiques.

 

Suivez le guide

Pour se baigner seul entre les rochers, accéder au paillotes cachées dans les criques en bas des falaises et manger des salades tomates-burrata et autres poissons grillés les pieds dans l’eau, louez une vieille barque à moteur pour la journée, sans permis mais avec le plan des contours de l’île. Incroyable !

 

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *