Un Weekend à Barcelone, belle et rebelle.

Barcelone,  belle et re belle

La ville se visite toute l’année avec une sur fréquentation en été, c’est au printemps, et surtout en automne,  que la ville est la plus agréable à visiter.

INFOTRAVEL.FR

Barcelone a toujours été une ville rebelle, déjà dès l’an 985, lorsque la ville fut attaquée par les musulmans, le comte Espagnol Borrel ne renouvela pas sa parole de fidélité et de protection à la ville, ce qui fut considéré comme un premier signe d’indépendance et  qui ne s’est jamais vraiment éteint depuis. Tauromachie, foot, gastronomie, architecture et art en général, les oppositions ne manquent pas.

Comme toutes les grandes métropoles du monde, Barcelone possède une atmosphère grisante avec une petite pointe de folie douce supplémentaire qui anime, jour et nuit, les quartiers de la capitale porte-drapeau de l’identité catalane. Comme du temps où elle régnait sur un vaste empire méditerranéen, nous vous emmenons, le temps d’un weekend, de Barcino la romaine à la Barcelone d’aujourd’hui, l’un des plus grands pôles d’attraction d’Europe.

Cette ville en perpétuel mouvement surprend à chaque visite, à l’image de son monument emblématique, à jamais inachevé, la Sagrada Família. La capitale de la Catalogne, dotée d’une séduisante façade maritime, a su préserver toute la richesse de son splendide patrimoine gothique et moderniste, symbole du glorieux passé catalan. Comme au temps où elle fut capitale d’un vaste empire méditerranéen, Barcelone est redevenue le grand pôle d’attraction de l’Europe du Sud. Mode, design, architecture, vie nocturne, Barcelone est certainement la destination européennes la plus complète.

Quartier El Born. Vieilles ruelles piétonnières, ses terrasses, ses bars à tapas, ses musées, ses boutiques, et son marché Sainte-Catherine. Quartier central à Barcelone proche du quartier gothique. Le parc de la Ciutadella et le zoo de Barcelone ne sont pas très loin. C’est l’un des quartiers du centre-ville et l’un des plus anciens de Barcelone.

barcelona

Quartier de Raval. le dernier quartier à s’être ouvert au tourisme à Barcelone, situé à 2 pas de Las Ramblas, la fameuse avenue de Barcelone comparable à l’avenue des Champs-Elysées à Paris. Autrefois peu sûr, les rues et principaux bâtiments ont été récemment rénovés. L’hôtel Camper ou encore l’hôtel Barceló Raval y ont ouverts leurs portes. La cosmopolite rambla del Raval a été créée et accueille de nombreux restaurants et bars à tapas. Le quartier est tout le temps animé. Le Raval abrite le MACBA, l’incontournable Musée d’Art Moderne de Barcelone. Mais aussi est surtout le marché de la Boqueria, incontournable pour s’approcher de la culture gastronomique locale.

 BN1852_40-FB

Gothique. C’est le plus central et le plus ancien de la ville. Cathédrale gothique, charmantes églises, places romantiques, musée d’Histoire de la ville, bars, restaurants et les galeries d’art, ce quartier rentrera très vite dans vos préférences de visites, idéal pour un premier séjour à Barcelone.

plaza-real-barcelona

Barceloneta. Si vous voulez goûter à Barcelone côté mer, c’est le quartier touristique où séjourner par excellence. Des scènes du film l’Auberge espagnole ont été tournées ici. C’est le quartier des pêcheurs. Le fameux hôtel de luxe présent au bout de la plage, l’Hôtel W, mérite le détour au moins pour y boire un verre. L’ambiance est détendue ici. Le port Olympique est à 2 pas tout comme le centre de Barcelone. La plage, quant à elle, est face à vous. Il faut savoir que Barcelone s’est tournée très tardivement vers la mer. C’est à l’occasion des Jeux Olympiques de 1992 que les plages actuelles ont été créées et que le quartier du port olympique a été totalement réhabilité. Tout est donc moderne sauf les immeubles des pêcheurs. Recommandé pour sa proximité avec la plage.

755-thumb-397x264

Quartier Eixemple. Le quartier propose de larges avenues ouvertes à la circulation automobile bordées d’immeubles de très belles factures, construits à la fin du XIX° siècle et au début du XX° siècle. Situé à proximité avec la Rambla de Catalunya, ou encore Passeig de Gracia, c’est dans ce quartier que l’on trouve la Sagrada Familia, l’un des symboles de Barcelone.

sagrada-familia-ceiling

Bon à savoir

Pour y aller : vols réguliers quotidiens de Paris et des grandes villes de province.
Hôtellerie : D’une manière générale, la qualité hôtelière à Barcelone est excellente. La plupart des hôtels ont engagé des rénovations depuis 2 ans. Aujourd’hui, à quelques exceptions près, elle est sans reproches.
Pour vous déplacer : l’aéroport est à 12km du centre ville. Un taxi vous coutera 20 euros. (25 euros les jours de fêtes). La Barcelona Card en vente à l’aéroport, sur la place de Catalogne, ou aux magasins Corte Ingles (les galeries Lafayette locales), est idéale pour vous déplacer. Son prix environs : 16 € pour 1 jour – 20 € pour 2 jours – 23 € pour 3 jours, avec des réductions pour les enfants
Vous pourrez utiliser tous les transports en commun, dont le Métro, et bénéficier de réductions dans les grands musées de la ville. La Barcelona Card est le viatique idéal pour votre week end.
Une voiture de location ne se justifie que si vous souhaitez quitter la ville pour aller à Montserrat, par exemple.Parkings payants (env 12euros/jour) dans la plupart des hôtels.

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

2 Commentaires

    Poster un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *