Palma, une destination d’hiver est variée.

Nature, Patrimoine, Gastronomie, loisir, Infotravel.fr vous donne 4 bonnes raisons de découvrir l’île de Palma.

542586de00b78o

L’île verte

Située dans la partie nord-ouest de l’Archipel des Canaries, l’île de la Palma fait partie du réseau mondial des 450 réserves de biosphères classées par l’UNESCO. Disposant d’un environnement naturel privilégié, le tourisme à La Palma s’est développé autour d’une approche durable et respectueuse de la nature. Celle qui est aussi communément nommée « l’île verte » pour sa végétation luxuriante est aussi le foyer de nombreux écosystèmes dû aux variations d’altitudes qui offrent une répartition de paysages variés sur l’ensemble du territoire: montagnes vertes, palmeraies, pinèdes, plages de sable noir. L’agriculture représente la principale source de revenus de La Palma. Depuis la fin du 19ème siècle la culture des bananes constitue la première ressource économique, avec près de 3 000 hectares de plantations sont cultivés aujourd’hui sur l’île.

la-palma-nss-04

Le patrimoine 
Entre rues pavées et balcons en bois canariens, Santa Cruz de La Palma révèle un riche patrimoine historique et artistique. Mais l’île est aussi riche de ses villages dans lesquels l’activité artisanale est fortement développée, notamment autour de la céramique et de la soie. Certains d’entre eux sont incontournables comme Los Llanos de Aridane et son centre historique en pur style canarien, le village de Tazacorte ou encore les hameaux de Las Tricias

d_san_andres_charco_azul_la_palma_t3800920.jpg_369272544

La Gastronomie
Emblématique de la gastronomie de La Palma, les vins de malvoisie, riche en arômes, et les vins de tea accompagnent parfaitement les viandes et les poissons qui occupent une place importante dans la cuisine canarienne.
Il est peu étonnant pour celle qui est parfois surnommée « l’île des amandiers en fleurs » que les desserts soient au cœur de sa gastronomie.  A La Palma, les desserts traditionnels sont los almendrados et le plus connu, el bienmesabe. Ce dernier se compose de sucre, amandes, jaune d’œuf, biscuits, cannelle, un zeste de citron et un peu d’anis.
De nombreux fruits tropicaux et sud-tropicaux comme la mangue, la papaye ou encore la goyave sont cultivés sur l’île notamment grâce à la douceur du climat subtropical dont elle bénéficie.

Young female traveler in blue jacket enjoying landscape view on Santa Cruz city on La Palma island in the morning

Sur les hauteurs de Palma. 

Les loisirs.Entre terre et mer, La Palma se découvre de plusieurs façons. Sur terre, en randonnée pour explorer les sites les plus cachés, en VTT, quad ou buggies pour vivre des sensations fortes sur les volcans. Afin de mieux observer le relief de l’île et admirer ses plages en bord de falaises,  rien de mieux que de prendre le large et partir en excursion en canoë-kayak. La réserve marine de La Palma est un paradis pour les plongeurs pour la beauté de ses fonds marins et la présence de plusieurs grottes sous-marines. Pour ceux qui veulent prendre de la hauteur, La Palma compte plusieurs points de départ de parapente. Les vols en parapente au-dessus de l’île offrent des vues insolites sur les nombreux paysages variés de La Palma : volcans, pinèdes et plages se dévoilent depuis les airs.

www.salutilescanaries.com

http://www.spain.info/fr_FR/reportajes/una_aventura_en_la_isla_de_la_palma.html 

canarie

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *