Le Knickerbocker, le mythique hôtel de New York plait aux européens.

Le Knickerbocker, monument de légende de la ville de New York à repris sa place au 6 Times Square dans un bâtiment Beaux Arts construit par John Jacob Astor IV. Ouvert en 1906, le Knickerbocker a toujours été une source d’inspiration pour l’hôtellerie New-Yorkaise. L’histoire de cet établissement se confond avec celle de la ville, fermé en 1921, l’hôtel fut ensuite transformé en bureaux pour devenir un peu plus tard, le siège du journal Newsweek.

The Making of The Knick from The Knickerbocker on Vimeo.

Son architecte, Jacab Astor à aussi crée deux hôtels de luxe iconiques à New York, le St. Regis et surtout le Waldorf Astoria. Après des mois de travaux, le Knickerbocker à ré ouvert ses portes en fin d’année 2014. Côté architecture, l’hôtel a fait appel à Michale Gabellini et Kimberly Sheppard pour les travaux d’architecture et de design. Le résultat est très convainquant, la réputation de l’établissement a déjà traversé l’océan, puisque beaucoup d’européens viennent découvrir cet endroit de légende où avaient élu domicile Enrico Caruso pendant des années tandis que John D. Rockefeller en avait fait son second domicile. 07C12664-3794-406C-AEDC-8E983BA6DA69@the-beach.net_

Aujourd’hui l’hôtel propose 330 chambres, un restaurant signature, un bar au 4e étage « Charlie Palmer The Knick et un café au 1e étage, le  Jake’s. Pour devenir membre de Leading Hotels of the World, le Knickerbocker a fait appel au célèbre chef Charlie Palmer pour superviser l’ensemble de la partie restauration.

knickerbocker-room

The Mais c’est surtout pour son impressionnante terrasse de 700 m² sur le toit de l’hôtel que le tout New York se déplacera : 3 angles de l’immeuble on été aménagés en 3 magnifiques salons extérieurs avec une vue plongeante sur Time Square. On y trouvera également un bar à cigares Nat Sherman à ciel ouvert, un espace totalement privatisable pour organiser de nombreux événements et un bar à cocktail avec des places assises en intérieur ou extérieur.

Avant de se rendre à Big Apple

L’ Esta, le formulaire officiel et obligatoire d’autorisation pour voyager aux Etats-unis.

Depuis 2010, ESTA (Electronic system for travel authorization) est exigée aux ressortissants étrangers souhaitant se rendre aux Etats-Unis. Le formulaire esta, désormais en ligne est accessible sur différents sites Internet. Une fois rempli, celui-ci est envoyé à la DHS pour validation qui sera effective en générale dans les trois jours qui suivent la soumission du formulaire aux agents de cet organisme américain. Il est donc recommandé de prendre son temps avant de le remplir afin d’avoir la certitude d’obtenir une réponse positive avant le départ. Outre la France, 38 pays remplissent ce même formulaire portant le n° I -942 et faisant office de visa.

Bien remplir le formulaire d’entrée aux États-Unis et usa à remplir

S’il n’est plus nécessaire d’obtenir un visa B pour aller aux États-Unis pour affaire ou pour des vacances en arrivant par mer ou par air, le programme d’exemption de visa, Esta doit être pris au sérieux pour éviter les mauvaises surprises. Ce sésame, une fois obtenu permet des admissions multiples aux USA. Depuis sa création en 2010, la durée de validité a été fixée à 2 ans par les autorités américaines. Cela signifie qu’une fois que la demande a été enregistrée et validée, l’autorisation de voyage aux Etats-Unis peut être réutilisée pour plusieurs séjours au cours des deux années qui suivront, à condition que le passeport soit le même et en cours toujours valide.

A vérifier avec attention.

1/ S’assurer que son passeport est bien en cours de validité

2/ Si le formulaire à déjà été rempli lors d’un voyage précédant, il faut vérifier la date de validité de l’ESTA

2/ Remettre à l’identique les informations relatives à l’identité du voyageur, pas d’improvisation possible ni fantaisie, ni d’erreur notamment sur le numéro du passeport.

3/ Toute la section concernant l’itinéraire sont facultatives.

4/ La fin du formulaire est consacré aux questions fermées, il est impératif de bien lire et comprendre la question avant de cocher la case. Un oui ou un non peut vous faire accepter ou refuser cette demande d’autorisation. Ce sont les questions les plus importantes de tout ce formulaire.

A savoir

Quel que soit le motif du séjour aux Etats-Unis, Esta est valable 90 jours consécutifs. Une fois ce délai passé, vous devrez quitter le sol américain, ce qui ne vous empêche cependant pas d’y retourner avec le même ESTA si celui-ci est encore valide.

À propos de l'auteur

Robert Kassous à été le responsable Tourisme à l’Obs pendant près de 20 ans.Photographe, reporter, il a créé et dirigé le Magazine Week-end du Nouvel Observateur. Après un passage d’un an chez Challenges et Sciences et Avenir, il se consacre désormais à son site Infotravel.fr dont il assure le développement grâce à sa formation à Sciences PO Paris Master 2 en Management des Médias et du Numérique. Il collabore à différents magazines print ou web comme Historia, Tourmag, A/R, Cuba Magazine. Passionné de Voyages et de rencontres, il a créé et animé les déjeuners Tourisme de l'Obs pendant 10 ans. Il est également l’invité de grands médias français pour son expertise sur le tourisme, LCI, Soir3, Europe 1, AFP etc. Administrateur du PressClub depuis 2011, il organise avec Isabelle Bourdet, la directrice générale du PressClub de France, des déjeuners afin de connaître toutes l'actualité des Offices de Tourisme, Tours Opérateurs, Compagnies Aériennes, ainsi que toutes les institutions représentatives des professions liées au Tourisme. Avec le Sociologue Guillaume Demuth, il anime des conférences en entreprise ou sur des salons comme le Salon Mondial du Tourisme, Top Résa etc . L'idée étant de comprendre et anticiper les différents changements de comportement des touristes, connaître l’impact des nouvelles technologies, leurs applications et implications dans le monde du Tourisme. Robert est membre de l’Association des Journalistes de Tourisme (AJT)

Page archive de l’auteur

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *